"Qu'ils fassent leur boulot" : Après son interview d'Emmanuel Macron, Edwy Plenel s'en prend à ses confrères

Partager l'article
Vous lisez:
"Qu'ils fassent leur boulot" : Après son interview d'Emmanuel Macron, Edwy Plenel s'en prend à ses confrères
Edwy Plenel sur Europe 1 ce matin © Dailymotion
Le patron de "Mediapart" a debriefé sur Europe 1 ce matin son interview du président de la République.

Faut pas le chercher. Trois jours après son interview d'Emmanuel Macron, qu'il a menée aux côtés de Jean-Jacques Bourdin, Edwy Plenel était l'invité de "Village Médias" sur Europe 1 pour commenter cet exercice particulier et surtout les commentaires acerbes des journalistes et des éditorialistes politiques qui ont visé son confrère et lui-même au sujet de leur prestation - notamment dans l'émission "C dans l'air" lundi. Philippe Vandel en a diffusé un extrait sonore, avec cette remarque de Catherine Nay, éditorialiste politique sur Europe 1, qui a estimé que "quand Plenel sourit, on a l'impression qu'il suce un citron" après l'avoir comparé tour à tour à un juge, un policier, voire à un inquisiteur.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

"Le problème ce n'est pas moi"

Le fondateur de "Mediapart" a fait mine de prendre la critique avec détachement, affichant un large sourire. Il avait auparavant confié que cette interview a permis à son site de recruter un millier d'abonnés supplémentaires, un nombre toutefois en deçà de ce que peut rapporter un passage dans le talk-show de Laurent Ruquier, "On n'est pas couché", sur France 2.

Philippe Vandel a alors enfoncé le clou en diffusant un nouvel extrait sonore dans lequel on pouvait entendre le président de la République demander au journaliste au cours de l'entretien si une de ses questions en était vraiment une ou s'il s'agissait d'un plaidoyer. Ce mercredi, Edwy Plenel a eu devant l'animateur la même réaction que face à Emmanuel Macron en rappelant que, selon lui, "il n'y a jamais de mauvaises questions, il n'y a que de mauvaises réponses". "En voulant déconstruire la question, le problème ce n'est pas moi, le problème c'est que lui, du coup, ne parle à personne d'autre qu'aux convaincus", a-t-il estimé.

"J'ai sorti beaucoup plus d'informations que Mme Catherine Nay"

Edwy Plenel a ensuite dressé la liste de tous les mensonges proférés selon lui par le président de la République au cours des 2h39 d'interview retransmises sur BFMTV, renvoyant les auditeurs vers son site pour en savoir plus. "Le vrai travail journalistique, ce n'est pas de savoir si j'avais besoin d'avoir une cravate ou de dire 'Monsieur le président' ou si je suis un gauchiste ou un journaliste", a-t-il estimé. L'occasion pour lui de réaffirmer son statut de journaliste - métier qu'il exerce depuis plus de 40 ans - et de s'en prendre à son tour à Catherine Nay. "J'ai sorti beaucoup plus d'informations que Madame Catherine Nay ou que quiconque commentateur, éditorialiste, qui font la brosse à reluire des puissants, quels qu'ils soient. Donc qu'ils aillent se rhabiller", a-t-il lancé. "En revanche, qu'ils fassent leur boulot. Et qu'ils regardent ce qu'a dit Emmanuel Macron et qu'ils fassent le vrai travail de 'check news' (vérification de l'information, ndlr)", les a tancé Edwy Plenel.

Un peu plus tôt dans "Village Médias", Philippe Vandel a voulu avoir la réaction du patron de "Médiapart" sur la Une de "Charlie Hebdo" où il est caricaturé cette semaine en compagnie de Jean-Jacques Bourdin avec ce titre : "Deux journalistes molestés par un chef d'Etat en plein Paris !". "Quel effet ça fait ?", lui a demandé l'animateur d'Europe 1. "Aucun effet particulier", s'est contenté de répondre le principal intéressé, quelques mois après la vive polémique qui l'avait opposé au journal satirique dans l'affaire Tariq Ramadan. puremedias.com vous propose de découvrir un extrait du passage d'Edwy Plenel.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Delbrassinne

..... gueuler à gauche MAIS VIVRE A DROITE !!! exemple type de gestion de fonds de commerce par ce "bon berger" des veaux (c'est pas de moi mais du Général lui-même à l'époque) qui fustige et donne des leçons mais a créé et gère sa petite entreprise et fortune sur le dos de la gauche, celle qui adore les polémiques, les remises en cause de tout et rien, bref la contestation pour la contestation......
bravo l'artiste !!



A French

Pour ça que j'ai rectifié depuis: "à supposer que ces approximations et diffamations soient avérées..."



A French

Au moins tu reconnais être d'extrême-droite! ;)



A French

Je suis d'accord avec ta dernière phrase, mais à mes yeux, peu de musulmans sont en désaccord avec la démocratie républicaine.



L'Œil

Si si, c'est une antithèse. Mais je trouve que ça me résume bien.
Je crois qu'il est trop tard pour Baudoin et toi.
Le mieux est de refermer le couvercle !



A French

"Progressiste d'extrême-droite", c'est pas une antithèse, ça? ^^
Moi non plus, mon but n'est pas de tomber forcément d'accord avec la personne avec qui je discute, sinon je t'aurais bloqué depuis longtemps. Le fait est que les deux personnes que je m'amuse à présent à apostropher avaient décidé de me bloquer quand elles ont vu qu'elles ne pourraient jamais retourner la discussion à leur avantage. Elles m'ont débloqué depuis quand elles ont vu que je continuais à leur répondre (au moins l'une d'entre elles puisque l'autre ne l'a jamais fait je crois).



L'Œil

Valls ne sait plus à quel saint se vouer. C'est son plus gros problème.
Lui aussi a versé dans une sorte d'islamophilie soft quand il était au gouvernement avant de passer de l'autre côté du miroir. Crédibilité zéro. Ce gars est le plus bel opportuniste d'En Marche.



L'Œil

"Tu définis notre modèle civilisationnel par notre culture, notre ethnie voire notre religion"

Bof, la religion ne m'intéresse pas des masses.
Je suis assez pragmatique et j'ai constaté que depuis plusieurs siècles, l'islam avait la fâcheuse tendance de détruire tout ce qui l'entourait.
Tu penses que les choses peuvent changer, moi, je pense que c'est une chimère de croire ça.
Voilà.
J'suis pas spécialement identitaire. Les identitaires ramènent souvent tout à l'ethnie, moi, je m'en fiche un peu de l'ethnie. Personne ne choisit son ethnie, voilà pourquoi il est idiot de juger les gens sur ça.
En revanche, vivre dans un pays tout en étant en désaccord avec son ADN (dans notre cas présent, c'est la démocratie républicaine), c'est un vrai problème.



A French

Parmi la "gauche républicaine" (si tant est qu'il soit toujours de gauche, pas tellement selon moi), un certain Valls a été assez agressif avec lui récemment. Il a même souhaité que Mediapart "rende gorge" (une expression un peu rude dans une période de terrorisme, lui qui est pourtant devenu un grand défenseur de Charlie Hebdo suite à l'attentat l'ayant décimé). Par ailleurs, qu'un journaliste ait approché certains représentants et idéologues musulmans (en général pour débattre avec eux, il n'a jamais caché qu'il n'était pas forcément d'accord avec eux), je ne vois pas en quoi il devrait être blacklisté lorsque certains politiques (et pas journalistes) s'affichent fièrement avec des représentants des deux autres religions. Il y a toujours un deux poids-deux mesures assez agaçant de la part de ceux à droite qui se réclament de la laïcité.



L'Œil

Oui, mais moi, c'est pas pareil, je suis un progressiste d'extrême droite ! :)
Je l'ai déjà dit mille fois, mais être d'accord ou non avec la personne que j'ai en face de moi n'est pas une fin en soi.
Le truc, c'est de pouvoir discuter paisiblement de tous les sujets sans avoir envie de baffer l'autre. Et ça, ça vient avec l'âge.



L'Œil

Cette citation me semble assez limpide.
D'une manière générale, Plenel ne laisse guère planer le doute sur son accointance avec l'islam, une accointance qui devrait être à la fois épinglée par l'extrême droite (qui le fait très bien, c'est vrai) mais aussi par la gauche républicaine !
Et malheureusement, je n'entends pas beaucoup cette dernière, que ce soit sur Plenel ou les autres.



A French

Non, mais j'ai bien cerné que les personnes qui me qualifiaient de borné ou de sectaire l'étaient aussi lorsque j'ai constaté qu'aucune discussion n'était possible avec eux, donc je fais comme eux. Avec toi, il y a quand même un minimum de respect et on peut clairement discuter. Toi, tu ne m'as jamais bloqué parce que tu as vu qu'on ne serait jamais d'accord (et d'ailleurs tu as bien fait parce qu'il arrive parfois qu'on le soit).



A French

La différence entre Plenel et toi, c'est que lui tolère l'islam et pas toi.



A French

Tu définis notre modèle civilisationnel par notre culture, notre ethnie voire notre religion (ou plutôt nos si tu y inclus aussi le judaïsme). Là où vous (les identitaires) n'êtes pas d'accord avec Plenel, c'est que lui estime que la religion musulmane (et pas l'islamisme, encore un beau raccourci) n'est pas un danger pour le maintien des autres religions. Mais dire que son rêve, c'est que cette religion musulmane prenne le dessus sur les autres, c'est un pur fantasme.



L'Œil

Oui, mais tu as pu constater que cela ne menait nulle part.



A French

Non, mais beaucoup de citations sont surinterprétés à mauvais escient.



A French

Je le suis avec ceux qui le sont.



L'Œil

Évidemment.
Mais quand même, je te trouve vachement belliqueux pour un pacifiste !



L'Œil

Je fais partie de ceux qui pensent que les mots se suffisent à eux-mêmes.
Mais il est vrai que certains les assument plus que d'autres.



A French

Ce qui serait intéressant, ce serait de connaître le fond de pensée de Plenel en lui posant directement la question. Ca éviterait à certains de le considérer presque comme un imam..



L'Œil

"Ce que je constate, c'est qu'il apporte beaucoup au monde du journalisme par son indépendance, pour ça aussi qu'on vient lui chercher des poux par rapport à l'islam, surtout à droite.."

Me concernant, cela n'a aucun rapport.
Je déteste les défenseurs de l'islamisme, quel que soit leur bord.
On peut avoir des avis divergents sur plein de sujets, mais on devrait au moins pouvoir s'entendre sur l'essentiel, c'est-à-dire le maintien de notre modèle civilisationnel.



A French

Faut que ça soit réciproque aussi.



A French

Ben non..



A French

Ce que je constate, c'est qu'il apporte beaucoup au monde du journalisme par son indépendance, pour ça aussi qu'on vient lui chercher des poux par rapport à l'islam, surtout à droite.. Plenel a déjà critiqué Mélenchon je te signale, ce n'est pas pour ça que je ne vas plus saluer son travail ou plutôt celui de Mediapart.



L'Œil

Note bien que Plenel n'a pas dit que l'islam avait sa place dans la République au même titre que les deux autres religions ou qu'il était soluble dans la République, chose que j'aurais éventuellement pu accepter même si je réfute cette idée.
Non, non, il a été beaucoup plus loin que ça.
Il a affirmé que c'était une chance (une immense chance même !) pour la France d'être le premier pays musulman d'Europe.
Comme si la présence forte des musulmans était une qualité en soi.
Et je ne te parle même pas de ses relations avec Ramadan ou de tout ce qu'il a pu dire ou faire en faveur de l'islam en France depuis plus de 40ans.
De toute façon, il y a une trace de tout sur le web. Ce qui est une bonne chose quand on connait le nombre de gens frappés d'amnésie.
Je veux bien que tu sois fan du bonhomme (tu changeras peut-être d'idée le jour où il insultera ton pote Mélenchon !), mais à un moment donné, faut être capable de voir la réalité en face.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"ZeroZeroZero" commence le 9 mars sur Canal+
Programme TV
"ZeroZeroZero" commence le 9 mars sur Canal+
Le Conseil national des barreaux déplore la présentation "dégradante" de Yassine Bouzrou par LCI et veut saisir le CSA
TV
Le Conseil national des barreaux déplore la présentation "dégradante" de Yassine...
"Alex Hugo" bascule le lundi dès le 9 mars sur France 2
Programme TV
"Alex Hugo" bascule le lundi dès le 9 mars sur France 2
Jean-Christophe Lagarde annonce porter plainte contre la journaliste de l'AFP auteure d'un ouvrage le mettant en cause
Politique
Jean-Christophe Lagarde annonce porter plainte contre la journaliste de l'AFP...
Le spectacle de Malik Bentalha en direct ce soir sur TF1
Programme TV
Le spectacle de Malik Bentalha en direct ce soir sur TF1
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Vidéos Puremedias