"Quand on va à la télé, on ne gagne pas notre vie" : Michel Boujenah ne veut plus être "l'invité de service"

Partager l'article
Vous lisez:
"Quand on va à la télé, on ne gagne pas notre vie" : Michel Boujenah ne veut plus être "l'invité de service"
Michel Boujenah lassé de jouer le rôle de l'invité © RTL
Invité sur RTL, le comédien a fait savoir qu'il en a assez de participer à des émissions pour servir de faire-valoir.

Il estime en avoir fait assez au cours de sa carrière. Invité ce week-end de l'émission "On refait la télé", sur RTL pour évoquer sa pièce "L'Avare", actuellement jouée à Paris, Michel Boujenah a expliqué à Eric Dussart et à Jade pourquoi ses apparitions à la télévision se faisaient plus rares ces derniers temps. Le comédien, qui a offert au PAF quelques-uns de ses plus beaux fous rires, comme lors d'une édition du Téléthon face à Claude Sérillon, a expliqué qu'à ses débuts, la télévision lui permettait de remplir les salles dans lesquelles il se produisait. "Je me suis amusé, j'ai joué le jeu, même si c'était à des kilomètres de ce que j'étais au fond de moi", a-t-il souligné.

À lire aussi
Audiences : "Capitaine Marleau" bon leader pour son arrivée sur F2 devant "Koh-Lanta", TF1 Séries Films en forme
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" bon leader pour son arrivée sur F2 devant...
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'Histoire" sur le Prince Philip faible
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets...
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
TV
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"

"On me faisait faire un peu n'importe quoi"

Et Michel Boujenah d'expliquer qu'il s'est un peu perdu dans cette fonction d'invité : "A un moment donné, j'étais l'invité de service. On me faisait faire un peu n'importe quoi". Outre cet aspect, le comédien a rappelé qu'en France, les personnalités invitées sur les plateaux de télévision ou de radio ne sont pas rémunérées. Une habitude bien ancrée puisqu'elles sont censées venir assurer leur promotion. "Nous, quand on va à la télé, on ne gagne pas notre vie. Et eux, ils gagnent plein d'argent. Pourquoi ? Aux Etats-Unis, c'est pas comme ça", a expliqué Michel Boujenah en faisant référence aux animateurs et aux producteurs.

Il a enfin regretté que le rapport de force se soit inversé au fil du temps : "On se trouvait en face souvent de gens qui ne comprenaient plus que la valeur de leur émission c'était l'invité et non pas eux-mêmes. Tout d'un coup, c'est devenu eux des stars".

Relancé par Eric Dussart sur sa tournée promotionnelle actuelle, Michel Boujenah a reconnu qu'il prenait encore sur lui pour répondre à des invitations. "Peut-être qu'un jour, plus tard, quand je serai vraiment vieux, en plein milieu d'une émission, je pourrai me lever et dire : 'Excusez-moi, je ne peux plus là...'". puremedias.com vous propose de revoir les explications de Michel Boujenah.

l'info en continu
Europe 1 : Projet de plan de départs volontaires
Radio
Europe 1 : Projet de plan de départs volontaires
"Le furet" : Mathieu Madénian et Claire Keim héros du nouvel unitaire de TF1
Séries
"Le furet" : Mathieu Madénian et Claire Keim héros du nouvel unitaire de TF1
Blague jugée raciste de Laurent Bignolas : "Télématin" présente ses excuses
TV
Blague jugée raciste de Laurent Bignolas : "Télématin" présente ses excuses
Manuel Valls : "Une partie de la gauche est prête à excuser ceux qui ont tué les journalistes de 'Charlie Hebdo'"
TV
Manuel Valls : "Une partie de la gauche est prête à excuser ceux qui ont tué les...
"Le remplaçant" : Joeystarr héros de la nouvelle série de TF1 à partir de ce soir
Programme TV
"Le remplaçant" : Joeystarr héros de la nouvelle série de TF1 à partir de ce soir
"Big Bang" : So Press lance son nouveau magazine le jeudi 15 avril
Presse
"Big Bang" : So Press lance son nouveau magazine le jeudi 15 avril
Vidéos Puremedias