"TF1 c'est la Une et la Une c'est TF1" : Face à l'Arcom, Rodolphe Belmer réaffirme ses engagements

Partager l'article
Vous lisez:
"TF1 c'est la Une et la Une c'est TF1" : Face à l'Arcom, Rodolphe Belmer réaffirme ses engagements
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Rodolphe Belmer
Rodolphe Belmer © Abaca
Le nouveau PDG du groupe TF1 a livré à l'Arcom son projet pour la Une. Il espère conserver le premier canal de la TNT.

À peine nommé PDG du groupe TF1, Rodolphe Belmer a déjà passé l'épreuve du feu. Le nouveau dirigeant du groupe s'est présenté, ce mercredi 15 février, devant les membres de l'Arcom. Il a sollicité le renouvellement de sa fréquence de la TNT dont l'autorisation d'usage s'arrête en mai prochain.

À lire aussi
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Business
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de l'interventionnisme de Vincent Bolloré sur les "contenus"
Business
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de...
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Business
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de Prisma Media ("Capital", "Management")
Business
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de...

"TF1 investira plus de 700 millions d'euros par an"

Contrairement à Nicolas de Tavernost qui passera après lui, pour le patron de la Une, les risques étaient minimes. Si Xavier Niel et son projet "SIX" viennent jouer les trouble-fêtes, il ne tire pas dans les pattes de la première chaîne privée. Il a donc eu loisir d'expliquer son projet qui ressemble de près, à un bilan de la chaîne privée. "Cette candidature est un moment majeur pour la vie de notre maison depuis 1987 notre groupe assume avec force et passion la responsabilité de faire vivre la première chaîne audiovisuelle de France auxquelles les français sont profondément attachés" a-t-il lancé en préambule.

Comme il l'a déjà expliqué lors des résultats de l'entreprise présentés mardi, Rodolphe Belmer veut mettre MYTF1 au coeur de sa stratégie. Une manière d'accompagner les "usages du public", sans pour autant se détourner de la diffusion hertzienne : "TF1 c'est la Une et la Une c'est TF1 (...) La diffusion hertzienne, gratuite, sur l'ensemble du territoire métropolitain est nécessaire à TF1", a-t-il rappelé aux membres du collège. Avec, comme argument massue, un bilan polissé et des investissements conséquents dans la production assurés par des engagements avec le secteur. "La seule chaîne TF1 investira plus de 700 millions d'euros par an dans tous les genres de programme" a-t-il indiqué.

Accrochage sur les jeunes

Ce qui ressemblait à une promenade de santé pour TF1 s'est tout de même heurté à deux interrogations tenaces de l'Arcom. Le collège aimerait bien que le groupe en fasse davantage pour les jeunes, un segment sur lequel Xavier Niel appuyait quelques minutes plus tôt. Benoit Loutrel a d'ailleurs déjoué un point de communication : "la part d'audience est bonne, mais l'audience (des jeunes) est moins bonne", a lancé le conseiller.

Pourtant, TF1 assure tout mettre en place pour récupérer cette part de marché. Ils rappellent notamment le changement de leur grille en access prime time, où ils ont remplacé leurs jeux pour y mettre des feuilletons, "Ici tout commence" et "Demain nous appartient". Dans le même dessein, ils font attention à varier les "genres des programmes" diffusés en prime time, comme l'a expliqué Ara Aprikian, le directeur général adjoint en charge des contenus. "L'ambition de la grille de TF1 est de proposer un nombre d'inédits le plus important possible. En 2022, 70 % des contenus entre 6h et minuit sont inédits" a-t-il indiqué avant d'ajouter : "À l'avenir, on aura plus de contenus de divertissements, de cinéma et peut-être de fictions françaises pour remplacer les fictions américaines".

Malgré ces petits reproches sur la jeunesse, au terme de cette audition, les doutes sur l'hypothétique non-renouvellement de la fréquence sont quasi-nuls. Rodolphe Belmer a d'ailleurs quitté la salle avec le sourire.

Rodolphe Belmer
Rodolphe Belmer
Rodolphe Belmer (TF1) : "On va lancer notre 1ère innovation numérique avec la Coupe du monde de rugby"
TF1 : Qui est Rodolphe Belmer, le nouveau patron de la Une ?
Rodolphe Belmer va remplacer Gilles Pélisson à la tête de TF1
Voir toute l'actualité sur Rodolphe Belmer
l'info en continu
Florent Pagny va se livrer sur sa vie et son combat contre la maladie dans un documentaire inédit diffusé en prime-time sur France 3
TV
Florent Pagny va se livrer sur sa vie et son combat contre la maladie dans un...
Netflix : 24 heures après sa sortie, cette sérié crée l'événement et détrône le phénomène "Un jour" en France et partout dans le monde
SVOD
Netflix : 24 heures après sa sortie, cette sérié crée l'événement et détrône le...
"The Boys" : Prime Video a (enfin) dévoilé la date de sortie de la très attendue saison 4
Séries
"The Boys" : Prime Video a (enfin) dévoilé la date de sortie de la très attendue...
"Je suis triste de partir..." : Après plus de 400 épisodes, Sam Waterston quitte "New York, police judiciaire"
Séries
"Je suis triste de partir..." : Après plus de 400 épisodes, Sam Waterston quitte...
"Mercato" : Arnaud Ducret devient flic d'une nouvelle série de TF1 à partir du jeudi 14 mars à 21h10
Séries
"Mercato" : Arnaud Ducret devient flic d'une nouvelle série de TF1 à partir du...
"Blanca" : Face aux audiences catastrophiques, M6 accélère la diffusion de la saison 2 de la série italienne dès ce soir
Audiences
"Blanca" : Face aux audiences catastrophiques, M6 accélère la diffusion de la...