"The Voice" 2020 : Ce qui va changer dans la saison 9

Partager l'article
Vous lisez:
"The Voice" 2020 : Ce qui va changer dans la saison 9
Les coachs de "The Voice" 2020
Les coachs de "The Voice" 2020 © TF1
Le tournage des auditions à l'aveugle de la prochaine saison du télé-crochet de TF1 est en cours.

Revenir aux fondamentaux. C'est LE crédo martelé par ITV Studios France, le producteur de "The Voice, la plus belle voix" pour caractériser la saison 9 du programme de TF1, actuellement en plein tournage des auditions à l'aveugle. "Il y aura moins d'épisodes, ils dureront moins longtemps, et il y aura aussi moins de règles confusantes pour le public", explique Matthieu Grelier, directeur des programmes chez ITV Studios France et producteur historique du programme.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

La production veut montrer patte blanche après une saison 8 qui a été décevante en termes d'audience, voyant même le programme passer pour la première fois sous la barre des 3 millions de téléspectateurs. Un score qui était inimaginable il y a encore peu de temps. Il faut dire que "The Voice" ne s'était jamais autant étalé dans le temps : dix-huit épisodes diffusés entre le 9 février et le 6 juin ! Cette année, c'est donc promis : "'The Voice sera resserré", jure la production. "Nous avons le format le plus fort au monde. Nous sommes vigilants à le préserver et nous avons entendu les reproches qui nous ont été adressés la saison dernière", commente Matthieu Grelier.

Moins d'épisodes, moins de talents, moins de règles

Le renouveau de "The Voice" passera aussi par un petit choc de simplification. Terminé le vol de talents, finie aussi la zone rouge, le programme de TF1 se débarrasse de ses règles trop complexe. En clair, désormais, un talent - il y aura d'ailleurs 14 talents par équipe désormais, contre 18 la saison dernière - fera toute l'aventure dans une seule et même équipe. Seule la règle du blocage, instaurée l'année dernière, est conservée sur les auditions à l'aveugle. Autre changement sur la mécanique même : les Battles seront désormais diffusées avant les K.O., et non plus l'inverse. Pour les directs, la production garde le mystère mais promet "des surprises". Selon Matthieu Grelier, ces changements doivent permettre à "The Voice" de revenir "vers quelque chose de plus pur" et de plus proche de "l'esprit des premières saisons".

Un retour revendiqué vers la "pureté" qui se traduira aussi par "un recentrage vers la voix". "Nous avons quatre nouveaux coachs tous sensibles à la voix, dont deux femmes qui sont des chanteuses à voix. Et, au cours des présélections, nous avons composé un casting de grandes voix", poursuit Matthieu Grelier. Pour s'offrir les meilleures pépites vocales de France, et parfois d'ailleurs, les équipes du programme ont fait plus de 90 déplacements en province et même à l'étranger, soit plus de deux fois plus que lors des saisons précédentes. Et c'est donc face à un tout nouveau quatuor que ces plus de 110 talents défilent depuis quelques jours dans les studios du Lendit, à La Plaine Saint-Denis.

Une nouvelle équipe de coachs

Exit Jenifer, Mika, Julien Clerc et Soprano, place à Pascal Obispo, qui fait son retour après un an d'absence, Amel Bent, transférée de la version "Kids", et les petits nouveaux Lara Fabian, qui a toutefois derrière elle l'expérience de coach dans "La Voix" au Québec, et Marc Lavoine. "C'est la première fois que l'on change quatre coachs d'un coup ! Et, à la clé, on a une des équipes de coachs où on a la meilleure alchimie", se réjouit Matthieu Grelier, qui note que le choix d'un quatuor paritaire "fonctionne parfaitement". Cette année, en bonus, une petite difficulté supplémentaire les attend : leurs fauteuils se retourneront à nouveau sur les talents qu'ils ne retiennent pas et ils devront, comme durant les premières saisons, se justifier face à eux.

Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias