"Top Chef 2014" épisode 3 : "On dirait de la morve !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2014" épisode 3 : "On dirait de la morve !"
La boîte noire de retour dans "Top Chef"
La boîte noire de retour dans "Top Chef" © M6/Olivier
Après deux semaines de pré-sélection, les anciens et les nouveaux se sont retrouvés pour la première fois dans "Top Chef". Mais l'émission a encore trop forcé sur les défis, au détriment des candidats. Résumé.

Il y a quinze jours, ce sont les anciens qui se sont affrontés pour tenter d'intégrer la compétition. La semaine dernière, les petits nouveaux ont à leur tour découvert les épreuves de "Top Chef", et ce soir, les meilleurs des deux groupes vont enfin se rencontrer, et le concours culinaire va enfin pouvoir débuter ! Comme chaque semaine, puremedias.com vous donne rendez-vous dès 20h50 pour suivre et commenter l'émission en direct !

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"On dirait de la morve !"

21h04. Ambiance ambiance entre les nouveaux et les anciens, qui attendent l'arrivée de Stéphane Rotenberg. Ca se vanne plus ou moins gentiment. Puis, l'animateur débarque. "Oh la la, ils sont nombreux encore !", lance Stéphane. T'inquiète, à raison de deux par semaine, ils seront bientôt moins nombreux ! L'animateur annonce également que la première épreuve opposera les anciens aux nouveaux dans la boîte noire. L'équipe qui perd sera envoyée toute entière en épreuve de la dernière chance. Mais seuls trois participeront de chaque côté : Anne-Cécile se dévoue, suivie de Thibault et Jérémy du côté des nouveaux. Chez les anciens, Latifa avoue qu'elle ne se sent pas de le faire et laissera donc Noémie, Alexis et Pierre face au défi.

21h08. Au menu : une paella revisitée, bien piégeuse, avec de fausses coquilles de moules, du calamar coupé en tout petit pour faire office de riz... Bref, si ce n'est pas une mission impossible, on ne sait pas ce que c'est ! Thibault et Anne-Cécile sont les premiers à tenter de découvrir les ingrédients, avant que Pierre et Noémie les suivent. "C'est quoi cette gelée, on dirait de la morve", lance la jeune femme.

"Je fais un peu le papa"

21h17. "Noémie s'est trompée", nous informe à plusieurs reprises un bandeau en bas de l'écran. Elle a bien senti l'encre de sèche, mais pas au bon endroit. Drame ! Pendant ce temps-là, "Thibault se trompe", nous informe un autre bandeau. Il n'y a pas de chorizo ! Deuxième drame ! Côté ambiance, c'est plus tendu chez les anciens : Pierre fait un peu la leçon à ses deux coéquipiers. "Je fais un peu le papa", reconnaît-il. Face à ces premiers pas, Jean-François Piège annonce que certains ingrédients ont été utilisés par erreur, d'autres ingrédients du plat n'ont en revanche pas été trouvés. Du coup, le troisième de chaque équipe va entrer dans la boîte noire.

21h26. Alexis est le premier à y aller et trouve deux ingrédients que ses petits camarades n'avaient pas décelé. Jérémy, qui le suit pour les nouveaux, confirme qu'il y avait du chorizo alors que pas du tout. Une équipe a progressé, l'autre a reculé. Dernière chance : un quatrième candidat (Latifa pour les anciens, Jean-Edern pour les nouveaux) peut voir le plat pendant 10 secondes et va les aider pour le dressage.

"On apprend ça au CAP"

21h46. L'heure de la dégustation sonne et ce sont les nouveaux qui passent les premiers. Leur plat, assez proche, est trop épicé. Les anciens, eux, ont loupé leur visuel. "C'est nettement moins cohérent", tranche Thierry Max. Mais au goût, c'est meilleur. "Ils ont préservé les ingrédients", confirme Jean-François Piège. Et ce sont les nouveaux qui l'emportent ! Les anciens sont donc envoyés en épreuve de la dernière chance - une première pour Pierre qui n'en avait connu aucune pendant la saison 1.

21h51. Au menu de cette épreuve : un plat de pâtes. Ce sera des gyoza carbonara pour Alexis, des ravioles avec mousseline de brocolis, courgettes et tomates pour Pierre, tandis que Latifa avoue qu'elle a très peur parce qu'elle ne maîtrise pas la recette des pâtes. Et Noémie parie aussi sur des raviolis. Mais en plein milieu de la recette, Stéphane Rotenberg interrompt les quatre candidats pour un défi. ALERTE PREMIERE EPREUVE INUTILE POUR RALLONGER L'EMISSION. Christian Constant attend les candidats dans les vestiaires où ils vont devoir réaliser une béarnaise. Le meilleur est sauvé sur le champ. Un quelconque intérêt, cette épreuve ? Aucun, ni visuel, ni culinaire. "On apprend ça au CAP, il ne devrait pas y avoir de problème", note même Christian Constant. Merci.

"Jamais j'ai pensé que ça pourrait être vous"

22h07. Sans surprise, sur ce type d'épreuve, c'est Pierre qui s'en sort le mieux et il est donc qualifié. Dommage, on ne verra pas son plat de pâtes. Encore un argument contre ce type de défi. Les trois autres retournent en cuisine, et pour Latifa, "c'est une horreur", puisqu'elle a loupé sa pâte à pâtes et qu'elle n'arrive pas à la passer au laminoir... "Je suis québlo là-dessus", se lamente Latifa, qui arrive finalement à sortir un plat. Le compte à rebours arrive à zéro, les quatre chefs arrivent pour la dégustation à l'aveugle. Noémie est la première à passer : si le dressage manque d'élégance, le goût y est. Les gyozas d'Alexis, eux, sont réussis au dressage, il y a "une belle prise de risques", mais le goût n'est qu'"honorable". Enfin, le plat de Latifa est celui qui séduit le plus visuellement. Mais "il n'y a pas d'assaisonnement" selon Ghislaine, "c'est plat comme tout" pour Christian Constant.

22h25. "Vous ne nous faites pas rêver", lance Ghislaine au moment de rendre son verdict. Thierry Marx, lui, souligne la qualité des gyozas, qui sont "un cran au dessus". Alexis est donc sauvé. "On voit qu'il a progressé", note pour sa part Jean-François Piège. En revanche, l'aventure s'arrête (déjà) pour Latifa. "Jamais j'ai pensé que ça pourrait être vous", avoue Ghislaine, car la cuisine "pétillante" de la candidate manquait de saveur.

"Je suis un peu tendu du slip"

22h30. Direction le Petit Palais et le mode de sélection reste le même : anciens contre nouveaux, et le groupe perdant ira en dernière chance. Et pourquoi ne pas tout simplement intégrer les anciens ? L'épreuve est simple : faire un plat monochrome. Et soudainement, on se souvient qu'il y a huit nouveaux candidats qu'on n'a quasiment pas encore vus ce soir. Mais seuls trois nouveaux s'attelleront à cette épreuve : Marjorie, Julien et Steven. Pierre et Steven s'affronteront autour du rouge, Alexis et Marjorie sur le vert, et Noémie et Julien sur le jaune. Mais ce dernier duel sera pénalisé par une contrainte supplémentaire : ils devront diriger des commis sans pouvoir toucher aux ustensiles ou aux ingrédients. Et ces commis sont des personnalités de M6 : Cristina Cordula, Sophie Edelstein, Emmanuel Layan et Paolo Calia. Julien s'avoue "un peu tendu du slip".

22h48. C'est la préparation de Marjorie qu'on suit dans un premier temps. "Je vais pas couiller dans tous les sens", dit-elle. Ou du moins faute de sous-titres, c'est ce que j'en comprends. En gros, la Québécoise ne veut pas se disperser. Puis, on découvre Alexis, qui semble plutôt bien s'en sortir. En revanche, pas facile pour Noémie et Julien et leurs commis. Cristina Cordula n'a jamais coupé un poulet, par exemple. "Je suis comme une dingue", avoue Noémie. "C'est comme si vous êtes la meilleure chorégraphe et que vous avez des singes pour danser", avoue Paolo. Julien a l'air d'avoir moins de mal avec ses deux commis à lui. "J'adore expliquer", s'enthousiasme même le Belge ! Quant à Steven et Pierre, l'un opte pour du homard, l'autre pour du foie de veau et gambas.

23h12. On passe à la dégustation. Le plat rouge de Steven est très relevé en couleur, beaucoup moins en goût. Face à lui, Pierre Auger et son foie de veau et gambas. Le rouge est moins monochrome, mais le goût est meilleur. Viennent les plats verts : Ghislaine semble scandalisé par le dressage du plat de Marjorie ("Mais c'est quoi ça ?!"), mais le goût y est. Le plat d'Alexis est bien plus joli, mais on aperçoit le rouge du homard. Côté saveur, la gelée n'est "pas bonne du tout" et un "loupé d'anthologie" mais le homard est délicieux. Enfin, le poulet de Noémie (et ses commis) est trop cuit (mais le fromage pas assez), là où celui de Julien est "plus moelleux" mais l'ensemble n'est pas parfait.

23h16. Chez les rouges, sans surprise, c'est Pierre qui s'impose. Chez les jaunes, c'est Julien qui l'emporte. Un point partout, donc, entre les anciens et les nouveaux. Enfin, entre Alexis et Marjorie, c'est Alexis qui s'impose, et donc les anciens ! Les petits nouveaux vont donc tous aller cuisiner pour sauver leur place.

"Vous voyez ça ? C'est de l'oxyde de carbone !"

23h21. Un prime normal devrait déjà avoir pris fin mais non, on se lance dans une nouvelle épreuve, où douze candidats s'affrontent. Ca ne va pas être long ça, tiens... Certains doivent être rouillés, à force de n'avoir rien fait de la soirée ! Au menu : un plat à base de maquereau. Mais alors que tout le monde cuisine, Stéphane Rotenberg interrompt les candidats et leur lance un défi. Bah oui, tiens, ça ne durait pas déjà assez longtemps. ALERTE, DEUXIEME EPREUVE INUTILE POUR RALLONGER L'EMISSION. Le défi est simple : réaliser un tartare de boeuf en 20 minutes. Et les cuissons en cours, il leur arrive quoi au fait ?

23h37. Oops ! Ca ne colle pas entre Noémie et le chef Marx, qui vient déguster. Elle soutient que ses échalotes (trop) grillées étaient voulues. Le chef n'aime pas. "Vous voyez ça ? C'est de l'oxyde de carbone", lance-t-il avant de poser l'assiette sans dire un mot. Ambiance ! Jennifer, elle, a cuit en partie sa viande. Thibault a mélangé tartare et carpaccio et est donc hors sujet tandis que Jean-Edern et Steven ont mal coupé leur viande. Quant à Mohammed, il a intégré de l'huile de homard dans son assaisonnement. "C'est du bon boulot", le félicite Thierry Marx, avant de le qualifier.

23h42. Vous pensiez que c'était fini ? Eh bien non, on retourne à nos maquereaux. Je vous la fais courte et on passe directement à la dégustation, à l'aveugle, et sans Thierry Marx. Après son loupé à l'épreuve précédente, Marjorie fait (un peu) mieux niveau dressage, mais la cuisson est loupée. Jérémy fait preuve de "maîtrise", Thibault a réussi sa marinade et son assaisonnement, Julien a fait une très belle cuisson de son marquereau tandis que Jennifer est presque hors sujet avec très peu de poisson dans son assiette. Jean-Edern semble avoir signé son premier vrai bon plat, et Jordan a trébuché sur ses cuissons.

23h50. Jean-Eden est félicité par le jury, tout comme Steven. En revanche, ça sent mauvais pour Marjorie et Jennifer, qui sont en ballottage. Tous les autres sont qualifiés. "Pour la première fois, on a jugé sur le visuel", explique Jean-François Piège, parce que gustativement, les deux plats se valaient. Et c'est Marjorie qui s'incline, Jennifer est sauvée de justesse.

 

Débrief de l'épisode 3 de Top Chef :

- Un défi au sein-même de la dernière chance ? Sérieusement ? Et puis quoi encore ? Ca devient vraiment, vraiment n'importe quoi cette histoire...
- A l'exception des deux défis - et surtout du premier, inutile au plus haut point -, l'épisode était encore une fois assez réussi. Même si on ne comprend pas trop l'utilité d'ajouter des commis "célèbres" à un seul binôme lors de la deuxième épreuve. Pas très cohérent tout ça.
- Et que dire de la structure-même du concours : pourquoi s'obstiner à opposer anciens et nouveaux de la sorte, impliquant d'office que seuls trois ou quatre nouveaux puissent faire leurs preuves ? Latifa serait peut-être encore là. Faire partir les moins bons, ça semble être un bon principe de base, non ?
Heureusement, entre les anciens et les nouveaux, il y a des belles personnalités et du niveau.
- Joli comportement de Steven pendant l'épreuve de la dernière chance : fair play, le nordiste donne à son ami belge Julien une astuce pour enlever les arrêtes de son maquereau.
- Quant au départ de Marjorie, au moins, on n'est pas frustré de voir partir un candidat qu'on n'a même pas vu cuisiner...

Top Chef 2014
Top Chef 2014
"Top Chef 2014" : Christian Constant brille dans les bêtisiers
"Top Chef, le choc des champions" : Pierre s'impose (de peu) devant Jean !
Audiences : Bilan en nette baisse pour "Top Chef" 2014
"Top Chef 2014", la finale : "C'est un peu le jeu des devinettes !"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2014
Sur le même thème
l'info en continu
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
TV
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
Audiences access 20h : Lapix et Moulins au plus haut, "Scènes de ménages" passe la barre des 5 millions
Audiences
Audiences access 20h : Lapix et Moulins au plus haut, "Scènes de ménages" passe la...
Audiences access 19h : Nagui leader, "DNA" au plus bas, record pour Etchebest, Barthès de retour en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui leader, "DNA" au plus bas, record pour Etchebest,...
Vidéos Puremedias