"Tous les journalistes font de la politique" : Eric Zemmour maintient ses propos polémiques sur Paris Première

Partager l'article
Vous lisez:
"Tous les journalistes font de la politique" : Eric Zemmour maintient ses propos polémiques sur Paris Première
"Zemmour et Naulleau" © Paris Première
Le polémiste a tenu samedi dernier à Paris des propos islamophobes qui ont déclenché l'ouverture d'une enquête du parquet de Paris.

La grande explication. Mercredi soir, "Zemmour et Naulleau", l'émission d'opinion de Paris Première était de retour à l'antenne pour une 9e saison, animée par Anaïs Bouton, accompagnée en plateau d'Eric Zemmour et d'Eric Naulleau. Ce retour se faisait dans un contexte particulier puisqu'Eric Zemmour est depuis le week-end dernier et sa participation à la "Convention de la droite" organisée par des proches de Marion Maréchal, au coeur d'une vive polémique.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex

Anaïs Bouton choquée

Il lui est reproché d'avoir tenu des propos islamophobes qui ont convaincu le parquet de Paris d'ouvrir une enquête pour "injures publiques en raison de l'origine ou de l'appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence". Eric Zemmour a également été convoqué en début de semaine par la direction de Paris Première.

Anaïs Bouton, se disant elle-même "choquée à titre personnel", a donc tenu à obtenir des explications de la part du polémiste avant de débuter l'émission. "Votre participation même à cet événement interroge sur ce que vous êtes : êtes-vous un éditorialiste, êtes-vous un polémiste, êtes-vous un homme politique ? (...) Il faut maintenant préciser votre position, que chacun de nous puisse prendre ses responsabilités, en conséquence", l'a-t-elle invité à se dévoiler.

"La politique, ce n'est pas seulement l'élection"

Eric Zemmour a tenu en premier lieu à préciser que la "Convention de la droite" de samedi dernier avait pour but de "rassembler des gens venus de toutes les droites et de tous les horizons politiques". Pour lui, "la politique, ce n'est pas seulement l'élection. La politique, c'est aussi le débat, les idées, les convictions. Tous les journaux, tous les journalistes font de la politique". Eric Naulleau a ensuite pris la parole pour préciser qu'il s'exprimait autant comme contradicteur que comme ami. Et de confier : "J'ai été consterné de te voir prendre place dans un aréopage très douteux. (...) C'était pas de ton niveau et quand c'est pas de ton niveau, tu abaisses le discours pour être au niveau de ceux qui t'écoutent".

Celui qui est également chroniqueur et animateur sur C8 a tenu à revenir sur la comparaison établie par son collègue entre le nazisme et l'islam. "C'est une insulte envers tous les musulmans de France, envers tous ceux qui ont subi le nazisme. (...) On ne peut pas comparer une religion avec les excès de cette religion qui s'appelle l'islamisme", a martelé Eric Naulleau.

Un point sur lequel Eric Zemmour n'a pas reculé, soulignant que des écrivains tels André Suarès ou Paul Claudel avaient dressé le même parallèle avant lui. "L'islam est une religion totalitaire, qui prend en charge les individus", a-t-il affirmé, n'hésitant pas à citer un rapport de 2005 du Haut conseil à l'intégration : "La pratique de la religion étant libre, l'islamophobie, c'est-à-dire la peur ou la détestation de la religion islamique ne relève pas du racisme".

"Tu injuries même des victimes"

Eric Zemmour a ensuite qualifié de "petit gars qui demande que je sois viré de toutes mes collaborations professionnelles", l'ancien chef de l'Etat François Hollande, qui a pris position contre lui cette semaine. "Les musulmans sont à la fois victimes de l'islamisme et de tes injures. Ce sont les premières victimes de l'islamisme, donc tu injuries même des victimes", a conclu Eric Naulleau avant d'estimer : "Tu t'es abaissé au plus bas niveau démagogique pour gagner une salle à ta cause. Ce n'est pas digne de toi (...) Tu t'égares". puremedias.com vous propose de revoir un extrait de cet échange.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Arnaud

Merci pour l'info je ne savais pas que l'on pouvait bloquer

Emrata.

Il n’est pas intervenu à un meeting politique ? Son passé n’a rien à voir avec la choucroute. Noël Mamère présentait des JT dans les années 70, Jean-Marie Cavada et François Baroin ont été journalistes, ils ne le sont plus. Rien de dramatique là dedans, ils ont le droit de changer de voie.



Mr.Eddy

Tu perds 2h de temps de cerveau disponible ! Alors qu'en un clic, tu te fais livrer.



Mr.Eddy

C'est facile à découper. Tu tires sur les os !



Mr.Eddy

Bah la bonne bouffe c'est la culture Française hein..
Saucisson fromage pinard.



The Eye

Le poulet brésilien, c'est succulent !



Drsavane

Oui, j'en ai tenu compte dans mon message de tout à l'heure.
J'ai lu leur decryptage, et c'était assez incomplet c'est pour ça que je suis allé lire ces documents (et d'autres d'ailleurs).

Le problème c'est que tu ne peux pas prendre les variations comme mesure fiable de la part la transmissions génétique et les porteurs sains.
Si une année tu as plus de naissances d'enfants ayant au moins un parent considéré comme venant d'une région à risque, ou que un parent ayant lui même un des parents venant d'une de ces regions alors qu'il est né en France, ces chiffres vont augmenter mécaniquement sans que nécessairement il y ait eu une hausse de l'immigration.
Trop de variabilité, c'est pas un marqueur fiable, je maintiens.



Mr.Eddy

Par exemple, sur la bouffe, tu vas sur internet ou dans la rue, tout le monde pleurnichera sur le sort de nos paysans. Pourtant arrivé au supermarché, les mêmes n'hésiteront pas à mettre 1200€ dans le nouvel iphone et iront acheter du poulet importé du Brésil en promo.



Drsavane

Surement parce que c'est les sources officielles les plus accessibles sur le sujet.
Si tu as d'autre sources "alternatives" autres qu'une infographie non sourcée, hesite pas, hein.



Mr.Eddy

C'est facile de faire un like sur twitter ou de signer une pétition en ligne pour défendre la France. C'est autre chose de passer aux actes.



The Eye

Je sais pas où tu as bien pu lire qu'un journaliste devait traiter des faits d'une manière objective.

"Tout le reste n’est que militantisme, écume et divertissement."
Écume. C'est beau ça. Ça n'a aucun sens, mais c'est beau.



Mr.Eddy

Pas du tout. La culture Française existe. Mais les Français s'en détournent de plus en plus.



Nihilistic girl

Il a raison Zemmour, tous les journalistes font de la politique...

Mais seuls les progressistes soutenant le gouvernement et dégoulinant de bien-pensance ont le droit de s'exprimer sans avoir d'ennuis
...
Évidemment, on ne leur reprochera pas de dire et répéter que la seule politique possible est celle du président, c'est même d'ailleurs une raison suffisante pour leur décerner la légion d'honneur...

Mais Zemmour, lui, si l'on en croit Edourad Philippe, son opinion est tellement nauséabonde que même quand il passe à la télé, ça schlingue dans le salon des français!



Mr.Eddy

Moi non plus. Mais on est pas forcément représentatif.



Mr.Eddy

Mais qui se sent encore de culture Française ? On est vraiment Américanisé à fond.. On mange un McDo livré par Uber Eats devant une série Netflix..



Drsavane

https://www.has-sante.fr/up...
https://www.orpha.net/data/...
https://www.orpha.net/data/...



Drsavane

Ahah, pas mal, j'crois que même au marché je trouve pas des contrefaçons de cette qualité là !



Drsavane

Je vois que t'as des références de qualité, mais pour le coup, moi c'était plutot l'Inserm et l'HAS.
Mais y a des mots compliqués, donc je comprends que ça te rebutes un peu.



Mr.Eddy

J'imagine que tu es contre le droit du sol. Si maintenant tu es contre le droit du sang, je vois pas sur quels critères tu veux donner la nationalité.



The Eye

Pas d'accord, un vrai Polo Lacoste, c'est la classe incarnée :

https://uploads.disquscdn.c...



Drsavane

Carhartt > Lacoste, tout le monde le sait voyons.
Ah totalement, mais exception Benoit, donc je m'adapte !



Drsavane

Quand tu parles d'arguments, tu parles du repompages et du recrachage sans réflexion aucune de l’argumentaire de fdsouche?

Fiooou, ça va, j'ai eu chaud, j'aurais pu tomber sur un mec intelligent et talentueux et non sur un perroquet déplumé !



The Eye

Lacoste = goût ?
Je croyais que t'étais contre les entreprises qui exploitaient les Chinois.



Drsavane

Un militaire est rarement un homme de gout, tu sais !



Drsavane

Qui de la poule ou de l'oeuf, hein, c'est un débat sans fin.
Le problème c'est que la réponse à cette question va impacter les solutions qui seront misent en place pour essayer de changer la situation.
Et que comme le débat intelligent et ouvert semble de plus en plus compliquer, on passe le temps à gueuler et plus à agir.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Radio Notes 2019 : Votez pour vos voix féminines et masculines préférées !
Radio
Radio Notes 2019 : Votez pour vos voix féminines et masculines préférées !
Premières séances : "Une vie cachée" démarre bien, "Les Envoûtés" déçoit
Cinéma
Premières séances : "Une vie cachée" démarre bien, "Les Envoûtés" déçoit
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
Presse
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
Interview
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
TV
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur France 2
Politique
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur...
Vidéos Puremedias