Accusé d'abus de biens sociaux, Altice porte plainte contre un actionnaire minoritaire

Partager l'article
Vous lisez:
Accusé d'abus de biens sociaux, Altice porte plainte contre un actionnaire minoritaire
Patrick Drahi
Patrick Drahi © Abaca
La société de Patrick Drahi est soupçonnée d'avoir agi "contrairement aux intérêts de SFR".

La guerre au sein du capital est déclarée ! Selon Le Monde, Altice a déposé plainte le 18 juillet dernier devant le Tribunal de grande instance de Paris contre un actionnaire minoritaire de la maison-mère de SFR. La société de Patrick Drahi a déclenché des poursuites judiciaires pour "dénonciation calomnieuse".

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Actionnaire à 0,11% de SFR Group

La plainte vise Catherine Berjal, présidente de CIMA (Charity & Investment Merger Arbitrage), qui détient grâce à ses fonds 0,11% de SFR Group, une filiale d'Altice. Dans une interview accordée au magazine Option Finance en juin dernier, elle a soupçonné l'entreprise de Patrick Drahi d'avoir agi "contrairement aux intérêts de SFR" et de "s'être rendue coupable d'abus de biens sociaux."

En justification, l'actionnaire minoritaire, qui dit depuis avoir également porté plainte, a dénoncé le fait que l'opérateur ait pris en charge à 100% l'amende de 80 millions d'euros infligée par l'Autorité de la concurrence à Altice, alors que la maison-mère aurait dû régler la moitié de cette somme. De plus, Catherine Berjal a regretté la décision de changer le nom de SFR en Altice, alors que le titre n'appartient pas au groupe mais à Patrick Drahi lui-même. Enfin, elle a pointé du doigt la gestion du déménagement de SFR dans les locaux appartenant au milliardaire franco-israélien.

Risque de "45.000 euros d'amende"

Pour sa part, Altice n'a pas contesté ces faits et a assuré que ces décisions relevaient d'actes de bonne gestion. Concernant les accusations de Catherine Berjal, la plainte de la société de Patrick Drahi, qui cite le code pénal, indique que la présidente de CIMA pouvait être reconnue coupable de "dénonciation calomnieuse" et risquait "cinq ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende". Altice s'appuyait notamment sur le fait qu'elle ait accusé publiquement le groupe d'une infraction pénale sans qu'une décision de justice ait été rendue.

Patrick Drahi
Patrick Drahi
Patrick Drahi s'offre Sotheby's, la célèbre maison de vente aux enchères
"Monsieur Drahi, que voulez-vous faire ?" : La colère de la SDJ de "L'Express" après l'éviction de Guillaume Dubois
Altice : Patrick Drahi reprend la main, Michel Combes démissionne
Altice risque de perdre les chaînes Disney aux États-Unis
Voir toute l'actualité sur Patrick Drahi
Autour de Patrick Drahi
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : "Télématin" au plus haut, records pour "Slam", "Le magazine de la santé" et "Bienvenue chez nous"
Audiences
Audiences : "Télématin" au plus haut, records pour "Slam", "Le magazine de la...
Audiences access 20h : Record pour "Quotidien", Gilles Bouleau, Xavier de Moulins et "Les Marseillais" au top
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "Quotidien", Gilles Bouleau, Xavier de Moulins...
Audiences access 19h : "DNA" leader au plus haut, records pour "Le 19/20 national" et "10 couples parfaits"
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader au plus haut, records pour "Le 19/20 national"...
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader devant "Laëtitia" en baisse, "Clem" toujours faible, TMC et Arte en forme
Audiences
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader devant "Laëtitia" en baisse, "Clem"...
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais on va régler tout ça"
TV
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais...
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
TV
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
Vidéos Puremedias