Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Edwy Plenel, patron de "Mediapart"
Edwy Plenel, patron de "Mediapart" © Abaca
Un post publié hier soir sur un blog de "Médiapart" évoquait des vidéos à caractère sexuel attribuées à Benjamin Griveaux.

Le site d'investigation ne voulait pas que ces images apparaissent sur sa plateforme. Hier soir, une vidéo et une correspondance intimes attribuées à Benjamin Griveaux, candidat de La République en Marche à la mairie de Paris, ont été évoquées sur un blog hébergé sur le site "Mediapart". Après la suppression de cet article dès hier soir, ces éléments à caractère sexuel ont été de nouveau publiés sur une autre plateforme et partagée sur les réseaux sociaux. Face à cette polémique, Benjamin Grivaux a annoncé ce matin renoncer à poursuivre sa campagne pour les municipales. Par ailleurs, un artiste Russe, Piotr Pavlenski, a affirmé dans plusieurs médias être à l'origine de la publication de ces vidéos.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Des vidéos datées de "deux ou trois ans"

Ce midi, "Mediapart" a rédigé plusieurs articles pour évoquer cette affaire, dont un dans lequel il réagit à l'évocation de ces vidéos et de ces messages sur sa plateforme. Dans cet article, "Mediapart" dévoile que Piotr Pavlenski a rencontré la rédaction du site d'investigation le 10 février dernier pour faire publier ses vidéos et ses captures d'écran attribués à Benjamin Griveaux. Lors de l'échange, l'artiste russe aurait expliqué trouver "choquant qu'un candidat à la mairie de Paris qui s'affiche avec son épouse" et "qui met en avant sa vie de famille", "ait une relation adultère avec une autre femme".

Selon leur récit, les journalistes de "Mediapart" auraient alors expliqué à Piotr Pavlenski que le "paradoxe" qu'il voyait leur semblait "hors de propos". "Que des modèles de famille, il y en a des milliers. Que de l'adultère, s'il est avéré, est légal, qu'il relève d'un principe sacré, le respect absolu de la vie privée. Et que ce principe n'est pas seulement un choix moral, il est aussi de droit", écrit la rédaction du site d'Edwy Plenel. Par ailleurs, l'artiste russe a précisé lors de cet entretien que les vidéos étaient datées de "deux ou trois ans", soit avant que Benjamin Griveaux ne se déclare candidat à la mairie de Paris.

"Il s'agit d'un délit pénal"

Après avoir échangé longuement avec Piotr Pavlenski, "Mediapart" a considéré que "ces messages et ces vidéos ne sont rien d'autre qu'une atteinte manifeste à la vie privée ou de la pornodivulgation" : "Dans les deux cas, il s'agit d'un délit pénal". C'est la raison pour laquelle le site d'Edwy Plenel révèle avoir refusé de publier les documents.

"Mediapart" a profité de cette mise au point pour s'expliquer sur l'existence hier soir d'un post de blog publié sur son site et relayant les vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux. "S'il a été fait mention des vidéos de Griveaux sur 'Mediapart', c'est dans 'Le Club', la partie en accès libre réservée aux abonnés du journal, où la modération se fait a posteriori...", a expliqué la rédaction de "Mediapart". Le journal a également précisé avoir "passé une partie de la soirée à dépublier les billets qui livraient les messages et les vidéos attribués à ce proche d'Emmanuel Macron".

Mediapart
Mediapart
"Mediapart" revendique désormais près de 170.000 abonnés
Enquête sur "Mediapart" : Marlène Schiappa et Bernard de La Villardière se lâchent dans "Valeurs actuelles"
"Mediapart" modifie sa gouvernance pour rendre son indépendance "éternelle"
Voir toute l'actualité sur Mediapart
l'info en continu
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans "A prendre ou à laisser" et "TPMP"
TV
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans...
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici 2022
TV
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici...
Roland Garros à huis clos : Nelson Monfort dérange par erreur une rencontre sur le court
Sport
Roland Garros à huis clos : Nelson Monfort dérange par erreur une rencontre sur le...
Ségolène Royal rejoint LCI
TV
Ségolène Royal rejoint LCI
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze mois d'absence
TV
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze...
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur France 2
TV
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur...
Vidéos Puremedias