Affaire Sarkozy-Kadhafi : "Médiapart" et "Vanity Fair" s'opposent sur l'authenticité d'un document

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Sarkozy-Kadhafi : "Médiapart" et "Vanity Fair" s'opposent sur l'authenticité d'un document
Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi en 2007
Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi en 2007 © Abaca
Les deux titres de presse ont publié tous deux un article sur le même sujet en s'appuyant en partie sur les mêmes éléments, tout en parvenant à des conclusions radicalement différentes.

Un même sujet, deux conclusions différentes. Aujourd'hui "Vanity Fair" et "Médiapart" ont tous deux publié un article portant sur l'authenticité d'un document censé prouver le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime déchu de Mouammar Khadafi. Rappelons que c'est "Médiapart" qui avait divulgué pour la première fois en mars 2012 ce document écrit en arabe et signé par Moussa Koussa, alors chef des services de renseignements extérieurs libyens. Son authenticité avait ensuite été contestée par Nicolas Sarkozy et certains de ses proches mais aussi par d'anciens dignitaires du régime libyen dont les noms figuraient sur le document.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...

"Le document de Mediapart pourrait bien être un faux"

C'est "Vanity Fair" qui a le premier remis le sujet sur la table. Le mensuel de Michel Denisot a ainsi publié sur son site un article sur le sujet : "Sarkozy-Kadhafi : le document libyen de 'Mediapart' qui accuse l'ex-président pourrait bien être un faux". Signé Hervé Gattegno, le papier s'appuie sur un compte-rendu d'audition par les juges français de Moussa Koussa, ancien ministre et ex-directeur des services secrets extérieurs du régime libyen, dont la signature figure sur le document litigieux.

"Ce n'est pas ma signature, ce document est falsifié", aurait déclaré aux juges français l'ancien dignitaire libyen. Le journaliste de "Vanity Fair" conclut ainsi que "les derniers éléments recueillis par les juges d'instruction parisiens (...) renforcent le soupçon d'une falsification". Hervé Gattegno tient aussi à souligner dans son article que "tous les protagonistes dont les noms figurent sur le document publié par 'Mediapart' y ont opposé un démenti".

L'article du journaliste de "Vanity Fair" n'a pas plu à "Médiapart". Aujourd'hui, le journal d'investigation a décidé de contre-attaquer en publiant un papier censé réaffirmer la fiabilité du document publié dans ses colonnes en 2012. Signé Fabrice Arfi, l'article de "Médiapart" affirme au contraire que les derniers développements de l'enquête française accréditent l'authenticité du document libyen.

"Médiapart" cite notamment un "rapport de synthèse de gendarmerie" du 7 juillet dernier affirmant : "De l'avis unanime des personnes consultées, le document publié par Mediapart présente toutes les caractéristiques de forme des pièces produites par le gouvernement libyen de l'époque, au vu de la typologie, de la datation et du style employé. De plus, le fonctionnement institutionnel libyen que suggère le document n'est pas manifestement irréaliste".

Les "mensonges" et "manipulations" de "Vanity Fair"

Tout comme le journaliste de "Vanity Fair", le journal cite aussi la même audition de Moussa Koussa par les juges français. Si "Médiapart" reprend la même phrase du dignitaire libyen ("Ce n'est pas moi qui ai signé"), le journal préfère insister sur une autre déclaration du même Moussa Koussa lors de son audition : "Le contenu n'est pas faux, mais la signature est fausse". S'appuyant aussi sur d'autres éléments, "Médiapart" parvient ainsi à la fin de son papier à une conclusion radicalement différente de celle de "Vanity Fair".

Le journal d'Edwy Plenel n'a en tout cas pas apprécié le travail d'Hevé Gattegno. Fabrice Arfi l'a ainsi fait savoir via une série de tweets publiés avant et après la publication de son propre article.

 

Mise à jour 17h13 : Cet après-midi, "Vanity Fair" a décidé de répondre à "Médiapart" dans un long article publié sur son site internet, maintenant ses informations.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Jean-Michel Ravina

On peut également noter que Mediapart s'abstient de toute réponse concernant le fait que Brice Hortefeux ne pouvait être matériellement présent à ladite réunion



La Sardine

Il n'y a même pas l'ombre de la moindre preuve d'un éventuel complot. C'est de l'intime conviction, mais ça ne fait pas une preuve.

Quand à l'éventualité d'un assassinat de Kadhafi par la France, elle est très hypothétique, au mieux on a laissé faire et encore. Le renseignement français en Libye n'était pas suffisant pour maîtriser totalement un tel projet.

Ce qui est certain c'est que l'assassinat d'un ancien dictateur arrange "tout le monde", au moi on est certain qu'il va fermer sa gueule. On peut citer le cinglé de Roumanie ou encore celui d'Irak, mais la liste est interminable.

Quant à DSK, il est certain qu'une fois hors jeu, ça a arrangé les affaires de pas mal de monde, et les miennes, car vu l'engin, on aurait été bien mal défendu sur des affaires sensibles. 2 ou 3 filles et l'affaire est réglée... Super, vive la France.



Franck Fresnel

Karpis a raison. Kadhafi a beau être cinglé comme vous dites, il n'empêche que Sarko l'a fait tuer tout comme il a fait tomber DSK car je reste persuadé que Sarko ou un membre de son cercle rapproché est à l'origine et a commandité l'affaire du SOFITEL qui est tombé opportunément au moment où DSK devait rentrer en France et se porter candidat en 2012) , DSk était avant cette "affaire" le seul qui, pensait-il pouvait lui barrer la route pour 2012. Sarko n'a reculé devant rien pour se faire réélire et heureusement, il a échoué.



Franck Fresnel

non non, vous avez raison. Comme par hasard, ça sort au moment du retour de ce (censuré).



La Sardine

Il n'est reste pas moins que Kadhafi était complètement cinglé.

D'ailleurs, on a le même cas de figure en Syrie puisque aujourd'hui on est près à bombarder ceux qu'on voulait aider quelques mois plus tôt. C'est un peu caricatural, mais c'est une réalité.

Et non, je ne me moque pas du tout du financement de la politique en France, encore heureux.



bernard59

J'ai lu une ITW d'un certain Patrick Buisson qui pense aussi la même chose.



albert serge

le contenu est vrai, mais pas la signature, quel jeu de cache cache des amis de Sarko



norbertgabriel

Vous êtes le premier à évoquer des affaires sur Hollande, et dans le contexte actuel, il me semble que s'il y avait des "affaires" pas mal de gens ne se priveraient pas de les sortir, même sa chère ex ne s'y aventure pas.. Ce serait étonnant qu'un homme politique soit simplement honnête ? Bon, faut bien avouer que le cas serait exceptionnel... D'où son 'incompétence' ??



norbertgabriel

Idem !



norbertgabriel

Oh non, c'est simplement de la lucidité objective...



romainl

Apparemment François Hollande n'est impliqué que dans une seule affaire, un vaudeville, qui ne nous concerne pas puisque c'est sa vie privée...
Faut il en déduire que ce dernier n'a pas "d'affaires" parce qu'"honnête"?
Ou alors, les médias dit de "droite" n'ont pas de journalistes d'investigations!
Au choix!
NB : Les deux propositions peuvent se cumuler....



La Sardine

Je ne crois pas au retour viable de Sarko. Mais peut être que je me trompe.

Sur France 2 il était particulièrement peu convainquant.



anto21

l'affaire cahuzac concerne cahuzac et pas hollande ... médiapart ne parle jamais d'affaires qui concerne hollande directement ! alors que pour sarkozy ien a une chaque jour quitte a publier des faux documents



romainl

Il est vrai qu'Edwy Plenel a épargné le président Hollande en ne publiant pas l'affaire Cahuzac! (Parmis d'autres affaires touchant la gauche jamais publié par mediapart, il est vrai!)
Malgré toute l'ironie de ce message, je doute que tu connaisses l'impartialité incorruptible d'Edwy Plenel.



Phib

Depuis quand un journal appelé Vanity Fair fait référence en matière de journalisme d'investigation ! ?? Rien qu'en lisant le titre j'ai cru à une bonne vanne !!



anto21

et si l'on dit que edwy plenel a écrit un livre avec hollande " devoir de véritéé est ce que je vais me faire insulter de comploteur ??

et je retiens de l'article qu'après avoir toujours dit que le document était vrai maintenant médiapart reconnait qu'il s'agit d'un faux ( mais que le contenu est toujours vrai selon eux )



karpis

On s'en moque. Seul le fait d'avoir assassiné un des remparts contre les extrémistes islamistes est une honte. Et nous mène à ce que nous subissons aujourd'hui.



charlie57

Non! ce n'est que la vérité !



romainl

Si l'on dit que le rédacteur en chef de vanity fair est aussi le biographe de Nicolas SARKOZY et qu'il s' appelle Michel Denisot, Est-ce que je vais me faire insulter de comploteur?



norbertgabriel

"""Le contenu n'est pas faux, mais la signature est fausse"

J'aime beaucoup !!! On aurait avoir aussi: le contenu est faux mais la signature est juste ... Beau sujet de dissertation ...



Baudouin de Pompignan

... pour une Valls à mille temps...
;-)



bernard59

#Sarkommence...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Mort de Kobe Bryant : La BBC s'excuse après l'avoir confondu avec LeBron James
International
Mort de Kobe Bryant : La BBC s'excuse après l'avoir confondu avec LeBron James
Radio Nova : Mélanie Mallet nommée directrice déléguée de la station de Matthieu Pigasse
Radio
Radio Nova : Mélanie Mallet nommée directrice déléguée de la station de Matthieu...
"Vous avez la parole" : François Fillon n'aura pas de contradicteurs politiques sur France 2
TV
"Vous avez la parole" : François Fillon n'aura pas de contradicteurs politiques...
"Objectif : 10 ans de moins" : Cristina Cordula bascule à 23h05 ce soir sur M6
Programme TV
"Objectif : 10 ans de moins" : Cristina Cordula bascule à 23h05 ce soir sur M6
Alexandre Brasseur ("DNA") : "Si vous voulez travailler sur le long terme, vous êtes obligé d'empiler les projets"
Interview
Alexandre Brasseur ("DNA") : "Si vous voulez travailler sur le long terme, vous...
Alain Weill (BFMTV) sur le regroupement des chaînes info : "C'est une demande de deux chaînes en difficulté"
TV
Alain Weill (BFMTV) sur le regroupement des chaînes info : "C'est une demande de...
Vidéos Puremedias