Agathe Lecaron présente "Chemins de traverse" : "Être dehors et marcher, ça aide à se lâcher..."

Partager l'article
Vous lisez:
Agathe Lecaron présente "Chemins de traverse" : "Être dehors et marcher, ça aide à se lâcher..."
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Teaser de "Chemins de traverse" sur France 3 © Eric VERNAZOBRES - FTV
La présentatrice sera en prime time avec un nouveau format ce soir sur France 3. Elle se confie auprès de puremedias.com.

Du neuf pour l'animatrice. Ce soir, en prime-time, Agathe Lecaron sera à l'animation d'une nouvelle émission, "Chemins de traverse", sur France 3. Il s'agit d'un programme se plongeant dans la carrière et l'intimité d'une célébrité. Pour ce premier numéro, la présentatrice traversera la Camargue durant deux jours aux côtés de Virginie Efira. Durant 48h, plusieurs personnalités connues et proches de la comédienne iront à sa rencontre pour retracer son parcours. Pour cette occasion, Agathe Lecaron se confie auprès de puremedias.com et en profite pour dresser un bilan des "La maison des maternelles" et de "Bel et bien" sur France 2.

À lire aussi
Thomas Scimeca, nouvelle recrue de "HPI" sur TF1 : "Il fallait tout de suite en imposer et ce n'est pas évident quand on débarque en saison 4"
Interview
Thomas Scimeca, nouvelle recrue de "HPI" sur TF1 : "Il fallait tout de suite en...
Euro 2024, Coupe du monde 2026, Finale de Ligue des champions, Football féminin... : Frédéric de Vincelles dévoile la stratégie sport du groupe M6
Interview
Euro 2024, Coupe du monde 2026, Finale de Ligue des champions, Football féminin......
"On a pris confiance dans l'équilibre de la série entre comédie et polar" : Les scénaristes de "HPI" se confient sur la saison 4 de la série phénomène de TF1
Interview
"On a pris confiance dans l'équilibre de la série entre comédie et polar" : Les...
Frédéric de Vincelles : "Avec M6+, l'objectif est de réaliser un milliard d'heures consommées annuellement"
Interview
Frédéric de Vincelles : "Avec M6+, l'objectif est de réaliser un milliard d'heures...

Propos recueillis par Florian Guadalupe.

puremedias.com : Comment est née l'émission "Chemins de traverse" ?
Agathe Lecaron :
Elle est née dans la tête de Nathalie Cottet, la productrice (Martange Production, ndlr). Elle est très passionnée par l'intime et la psychologie. Elle avait envie de faire une émission d'introspection. Quoi de mieux qu'"introspecter" les vies singulières d'artistes.

Ils ont dit
"Je suis arrivée avec ce que je suis, avec mon bagage et mes chemins de traverse"
Agathe Lecaron

Souhaitiez-vous depuis longtemps présenter ce type de programme ?
Ce n'est pas un rêve, a priori. Mais quand Nathalie Cottet me l'a proposé, ça m'a vachement enthousiasmée parce que je suis comme elle. Je trouve qu'au travers de ces vies-là, des chemins qu'on prend et des rencontres qu'on fait, qui parfois nous font bifurquer, on parle de sujets universels. On peut tous se retrouver dans des vies aussi idylliques sur le papier que celle de Virginie Efira.

Quelles ont été les inspirations pour "Chemins de traverse" ? L'émission peut faire penser à des programmes de Frédéric Lopez.
Moi, personnellement ? Je n'ai pas eu l'impression de m'inspirer. J'essaye toujours d'être le plus proche de ce que je suis. Ces émissions sur l'intime avec des interviews existent depuis la nuit des temps. Ce qui est formidable là, c'est que c'est sur du temps long et c'est rare à la télévision. Quand les artistes viennent faire leur promo habituellement, c'est pendant dix minutes à peine. Mais est-ce que je me suis inspirée ? Non, je suis arrivée avec ce que je suis, avec mon bagage et mes chemins de traverse à moi. (rires)

Ils ont dit
"Quand on organise un tournage comme ça, on est très contraint par les horaires"
Agathe Lecaron

C'est aussi une émission de découverte d'un territoire et d'histoire. Fallait-il aussi mettre une petite touche France 3 ?
Oui, bien sûr. Il faut dire quand même que la région est la star au même titre que l'artiste. L'idée est aussi, dans cette région symbolique de l'artiste, pouvoir faire découvrir un territoire aux téléspectateurs.

Pourquoi avoir choisi la Camargue pour ce numéro avec Virginie Efira ?
La Camargue, et la Provence en général, est la région de coeur de Virginie Efira. En gros, sa mère est partie vivre dans le Luberon quand elle a divorcé de son père. Virginie y va depuis qu'elle est très jeune. Depuis qu'elle s'est installée en France, c'est là où elle passe toutes ses vacances. Elle est totalement fan de cette région.

Etait-ce difficile de convaincre ses proches d'intervenir dans l'émission ?
Virginie a une vraie garde rapprochée. Je pense qu'ils ont eu envie d'être présents. C'est à la fois des gens qui ont marqué sa vie, mais qui lui ont aussi fait prendre des choix parfois différents. Je pense à ses copains belges. Ca a été très compliqué de les faire venir. Quand on organise un tournage comme ça, on est très contraint par les horaires. On a vraiment eu aucun problème pour réunir tout le monde. Ca a été vraiment formidable.

Comment avez-vous réussi à retrouver le premier garçon qui l'a embrassée quand elle était enfant ?
Il y a un gros travail d'enquête en amont. C'est un gros bousin à tourner. C'est grâce à son amie d'enfance, Annabella, qu'on voit dans l'émission, qu'on a pu en savoir plus sur ses premiers amours. Puis, ce n'est pas n'importe qui, quoi ! C'était Yvan Martens ! (rires) C'était vraiment extraordinaire.

Ils ont dit
"Être dehors et marcher, ça aide à se lâcher... et pour moi, et pour l'artiste"
Agathe Lecaron

On vous sent très complice avec Virginie Efira. Est-ce que vous la connaissiez auparavant ?
Oui, je la connaissais bien. On a commencé ensemble à la télévision en Belgique, sur RTL-TVI - le TF1 belge -. On s'est un peu construites ensemble. On s'est rencontré, on avait une vingtaine d'années. Je pense que j'ai fait partie de ses chemins de traverse et qu'elle a fait partie des miens.

Qui sont les participants des prochains numéros ?
Il y a Kev Adams et Nolwenn Leroy. Pour eux, ce sera vraiment la région de leur enfance.

Préférez-vous ce genre d'émission ou les programmes en studio ?
Je trouve que les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Evidement, arriver sur un plateau sans fenêtres, ce n'est pas très joyeux. Mais en même temps, il y a une autre forme d'intimité qui se crée. C'est chouette car il y a un peu plus de paillettes. C'est rigolo. Après, le fait d'être à l'extérieur, avec les équipes, il y a une ambiance de troupe de théâtre. On est tous solidaires. Les tournages sont parfois un peu extrêmes. On est main dans la main. Ce sont des moments hors du temps. Puis, en plus, là, on marchait beaucoup. Pour nous, c'était génial car être dehors et marcher, ça aide à se lâcher... et pour moi, et pour l'artiste. La randonnée, ça aide à aller vers l'intime. Ca, on l'a bien senti pendant le tournage.

A lire aussi : "Ça me touche hyper fort" : Virginie Éfira en larmes après un message de sa mère dans "Chemins de traverse" sur France 3

Ils ont dit
"J'ai gagné en épaisseur grâce aux 'Maternelles'"
Agathe Lecaron

Vous animez "Les Maternelles" depuis 2016. Prenez-vous toujours autant de plaisir ?
Oui, je n'aurais peut-être pas dit ça il y a sept ans quand j'ai démarré. Je pensais que je me lasserai un peu de la matière. En fait, pas du tout. Au travers du prisme des parents, c'est la société qu'on observe chaque matin. Forcément, la société évolue. Il y a toujours des débats, des polémiques, des nouvelles modes, des progrès, etc. Je ne peux pas me lasser d'une matière comme ça. Puis, c'est une matière qui a du sens, car elle aide vraiment les gens. C'est une émission de service public. Forcément, j'arrive le matin en me disant que je ne me lève pas pour rien. C'est très privilégié de ressentir ça.

Comment arrive-t-on à se renouveler à la tête de ce programme ?
Ce ne sont pas des choses auxquelles je réfléchis. Ma seule obsession est d'être au plus proche de ce que je suis et d'être au plus proche d'une conversation que j'aurais avec une amie. Je ne veux pas faire de chichis. La matière se renouvelle pour moi, et moi, au travers de tout ça, j'évolue et je peux être un peu plus engagée. J'ai gagné en épaisseur grâce à cette émission et grâce à l'âge. J'évolue naturellement avec la matière qui fluctue. Donc, on se renouvelle naturellement.

Il y a une séquence qui est devenue culte dans l'émission avec Benjamin Muller. Ce dernier vous a envoyé un SMS coquin pour un sketch. Comment avez-vous réagi face à la viralité de cette séquence ?
Je ne m'attendais pas à une telle viralité ! J'en parlais encore récemment. On reçoit toujours des aubergines sur les réseaux sociaux lors de la diffusion de l'émission alors que la séquence date d'il y a trois ans. Comme ils ne connaissent pas l'émission, les jeunes ont cru que c'était vrai alors que c'était un sketch. Ils ne savaient pas que c'était pour le pré-générique. Mais ça prouve qu'on est de très bons comédiens. (rires) On ne s'attendait pas à une telle ampleur. On doit être à 30 ou 40 millions de vues ! C'est fou ! C'est trop marrant ! Ca nous fait rigoler. D'ailleurs quand on a publié le pré-générique, mon mari m'a dit : "J'apprends par Twitter que Benjamin Muller t'envoie un SMS coquin". C'était drôle. Et c'est évidemment du second degré.

Ils ont dit
"Quand on a des artistes qui viennent se produire en plateau, on pourrait presque se croire sur un prime time"
Agathe Lecaron

Vous êtes aussi à la co-animation de "Bel et bien" avec Ali Rebehi le samedi matin sur France 2. Quel bilan tirez-vous de cette émission ?
Que du positif. "Bel et bien" remplit grandement le rôle qu'elle a. Elle donne une bulle de joie et de bien-être chaque samedi matin sur France 2. On a des retours dithyrambiques sur cette émission. Elle le mérite car elle a du fond. Sur la forme, elle est joyeuse pour une émission de 9h du matin. Quand on a des artistes qui viennent se produire en plateau, on pourrait presque se croire sur un prime time. Vraiment, c'est une émission de très belles qualités. Puis, on prend le temps de philosopher sur notre état d'être humain. Où vais-je ? Qui suis-je ? C'est bien de prendre le temps. Chaque samedi matin, on propose aux gens de prendre le temps de se demander s'ils vont bien et leur proposer des solutions pour aller mieux, dans les cas où ce n'est pas le cas.

C'est aussi une émission qui a su s'installer et faire augmenter l'audience de sa tranche depuis son arrivée.
Ca cartonne ! Et pourtant, quand on m'avait parlé de prendre cette case le samedi matin, je ne me suis pas forcément dit que ça allait être un succès. C'était un peu une case sinistrée. Donc, ça prouve d'autant plus la qualité de l'émission. Tout simplement, la manière d'être regardé est de faire du bon travail et qu'on nous laisse le temps. Sur le service public, dans les émissions d'accompagnement et de flux, ce qui est génial, c'est qu'on laisse le temps aux équipes de s'installer. Puis, on s'est amélioré de plus en plus. On reçoit les meilleurs experts sur les sujets. On a mieux cerné ce que les téléspectateurs aimaient bien voir.

Ils ont dit
"J'ai adoré présenter 'Masterchef'"
Agathe Lecaron

Vous avez été à la tête de "Masterchef" en début de saison sur France 2. L'émission n'a pas eu des audiences excellentes. Ça a été décevant. Avez-vous encore envie de présenter des primes times de ce type ?
Mais tellement ! J'ai adoré ! Tout ce qui est pris, est pris ! J'étais contente malgré tout d'avoir présenté "Masterchef" même s'il n'y a pas de saison 2. C'était aussi une troupe. Puis, j'étais super fière de ce qu'on a fait. Mais oui, bien sûr que j'aimerais en animer de nouveau. J'adore ce genre de programme. J'adore ce genre de bulle hors du temps où on travaille certes énormément mais où on vit des aventures en même temps que nos candidats.

La saison prochaine, allez-vous continuer "Les Maternelles" et "Bel et bien" sur France 2 ?
Oui, oui, oui ! Sauf si je ne suis pas au courant de quelque chose, mais je ne crois pas. (rires)

Avez-vous d'autres projets audiovisuels à venir ?
Il y aura des petites choses. Pour le moment, ce n'est pas très concret. J'ai plein de trucs à côté. Je produis des podcasts. J'ai une marque de vêtements. Je ne chôme pas. Je suis comblée.

Seriez-vous tentée par la radio ?
Oui ! J'en ai fait plein. C'est mon coeur de métier. C'est mon premier métier. J'adorerais mais je n'ai pas le temps. On m'avait proposé il y a deux ans, mais là, avec une quotidienne, une hebdo et "Chemins de traverse", ce serait trop ! C'est à regret parce que j'adore la radio. C'est ce que j'aime le plus faire.

Agathe Lecaron
Agathe Lecaron
Agathe Lecaron ("Bel et bien") : "Avec ses messages de prévention, cette émission est importante pour la santé mentale"
Audiences : Record pour "La maison des maternelles" d'Agathe Lecaron sur France 2
Audiences : Quel score pour "Chemins de traverse" en deuxième partie de soirée sur France 3 ?
Voir toute l'actualité sur Agathe Lecaron
Autour de Agathe Lecaron
  • Karine Ferri
  • Sandrine Corman
  • Sébastien Chabal
  • Top Chef - Saison 2
l'info en continu
"Oh j'avais le vertige" : Anne-Elisabeth Lemoine finit debout sur la table de "C à vous" pour la dernière de l'émission à Cannes
TV
"Oh j'avais le vertige" : Anne-Elisabeth Lemoine finit debout sur la table de "C à...
"Artus a réussi quelque chose d'extrêmement audacieux" : Samuel Le Bihan encense le film "Un p'tit truc en plus"
TV
"Artus a réussi quelque chose d'extrêmement audacieux" : Samuel Le Bihan encense...
"Ici tout commence" : Après Aurélie Pons, un autre comédien emblématique va bientôt quitter la série
TV
"Ici tout commence" : Après Aurélie Pons, un autre comédien emblématique va...
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
TV
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous le costume de la Perruque ? Les premiers indices révélés
TV
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous...
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures et placé sous contrôle judiciaire
Radio
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures...