American Apparel : une pub jugée pédo-pornographique crée la polémique

Partager l'article
Vous lisez:
American Apparel : une pub jugée pédo-pornographique crée la polémique
La publicité retirée de American Apparel
La publicité retirée de American Apparel © American Apparel
La marque de prêt-à-porter American Apparel a retiré de son compte Instagram une publicité pour sa nouvelle ligne de vêtements baptisée "Back to school". Elle était jugée par certains pédopornographique.

American Apparel a fait depuis longtemps des publicités provocantes sa marque de fabrique. Cette fois, la marque de prêt-à-porter a cependant été obligée de faire un peu machine arrière. Comme le rapporte Le Figaro, American Apparel a ainsi retiré de son compte Instagram britannique une publicité particulièrement osée pour sa nouvelle ligne de vêtements baptisée "back to the school" ("retour à l'école"). Sur la photo, on pouvait voir une jeune femme portant une mini-jupe d'écolière penchée en avant de telle manière à ce qu'on puisse apercevoir ses sous-vêtements.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...

Cette publicité comme d'autres de cette même campagne, surfe de manière assumée sur le mythe de la Lolita, un nom d'ailleurs porté par des hauts courts de cette nouvelle ligne de vêtements. American Apparel a cependant rapidement indigné de nombreux internautes qui ont trouvé la campagne "dégoûtante, "dérangeante" et "sexiste".

Au Royaume-Uni, plusieurs associations de protection de l'enfance ont même demandé à la marque de retirer ces publicités. "Nous trouvons cela odieux. On fait usage de pornographie infantile pour vendre. La sexualisation d'enfants ne peut jamais se justifier" a par exemple commenté Peter Bradley, le dirigeant de l'association Kidscape. Devant le tollé, la marque a finalement retiré le cliché le plus polémique de son compte Instagram sans pour autant enlever les autres. Elle reste ainsi fidèle à sa stratégie marketing volontairement sulfureuse.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias