Anne Sinclair dénonce le "French bashing" de "Newsweek"

Partager l'article
Vous lisez:
Anne Sinclair dénonce le "French bashing" de "Newsweek"
Anne Sinclair
Anne Sinclair © Abaca
Anne-Sinclair a vivement critiqué sur le "Huffington Post" un article de "French bashing" paru récemment dans "Newsweek".

Anne Sinclair est en colère. Dans une longue tribune publiée aujourd'hui sur son site, le Huffington Post, l'éditorialiste a tenu à répondre vivement à un article paru dans Newsweek vendredi dernier. Selon Anne Sinclair, cet article "consacré à démolir la France" n'est rien d'autre que du "French bashing". Intitulé "The Fall of France", ("La chute de la France"), il critique notamment la pression fiscale excessive dans l'Hexagone, les largesses du modèle social français ou encore l'inadaptation des élites du pays face à la mondialisation. Autant d'éléments qui expliquent selon l'auteur, Janine di Giovanni, la fuite actuelle des Français notamment vers le Royaume-Uni.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Caricatures "à la Marie-Chantal"

Un "article ahurissant" selon Anne Sinclair qui s'en est tout d'abord prise à Janine di Giovanni, une journaliste américaine vivant à Paris depuis 10 ans après avoir longtemps vécu à Londres. N'hésitant pas à manier l'ironie, l'éditorialiste du Huffington Post a ainsi moqué la vie parisienne de sa consoeur, selon elle déconnectée des réalités.

"Janine di Giovanni est malheureuse : cette journaliste américaine a quitté les quartiers huppés de Londres où elle habitait il y a dix ans, pour s'installer dans un appartement à Paris face au Luxembourg. Elle nous raconte qu'elle vit au coeur du VIème arrondissement où le m2 est devenu le plus cher de la capitale, qu'elle envoie son fils à l'Ecole Alsacienne (une des écoles privées les plus prisées de Paris), mais qu'elle a bien des soucis. Oh, pas tant pour elle que pour ses amis" a ainsi moqué Anne Sinclair. Et cette dernière de s'interroger : "Dans quel monde vit cette dame ?".

L'éditorialiste française s'est ensuite attaquée au fond des critiques de Newsweek. Si elle a reconnu que le système de prestations sociales français souffrait de nombreux maux, elle a cependant tenu à dénoncer les caricatures "à la Marie-Chantal" de l'hebdomadaire. Et l'éditorialiste d'enjoindre sa collègue à "fréquenter Pôle Emploi de temps en temps, plutôt que de nous conter les abus de ce cameraman qui travaille 5 mois et vit les 7 autres dans le Sud de la France du fruit de ses allocations". Avant de railler une nouvelles fois certaines fausses affirmations de Janine di Giovanni : "On aimerait toutefois lui demander où elle a trouvé ses couches-culottes gratuites, subventionnées par l'Etat ! Sans doute dans le même supermarché fantôme où elle paie son demi litre de lait trois euros !".

"Arrêtons-là cette fausse guerre de cent ans"

Sur la pression fiscale, Anne Sinclair a également critiqué le tableau fait par la journaliste américaine, reconnaissant tout de même certains problèmes. Il faut dire que dans son article, cette dernière n'hésite pas à comparer la fuite actuelle des riches Français vers Londres à celle des protestants après la révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV. "On sourirait si la comparaison ne faisait bondir..." a commenté Anne Sinclair. L'ancienne épouse de Dominique Strauss-Kahn a enfin tenu à minimiser les mérites du modèle anglais vanté par Janine di Giovanni, critiquant notamment la vie chère et les nombreux travailleurs pauvres que compte ce pays.

Avant de conclure sa tribune par un appel à l'apaisement entre la France et Royaume-Uni : "Stop. Arrêtons-là cette fausse guerre de cent ans indéfiniment recommencée, alors qu'on va célébrer la grande alliance d'il y a un siècle, de nos deux peuples dans les tranchées. Assez de coq gaulois, de lion britannique, assez de Froggy French et de Perfide Albion, c'est bon pour les caricaturistes d'avant-hier, ce n'est pas pour les gens sérieux."

Anne Sinclair
Anne Sinclair
Anne Sinclair ("Fauteuils d'orchestre") : "Il y en a marre de l'audience"
"Au tableau !" : Anne Sinclair explique pourquoi elle ne va pas dans "On n'est pas couché"
Anne Sinclair : "Je ne veux pas être la commentatrice de service de l'actualité politique !"
Anne Sinclair devient chroniqueuse au JDD
Voir toute l'actualité sur Anne Sinclair
Sur le même thème
l'info en continu
Plan d'économies à Radio France : Sibyle Veil repousse les négociations à la rentrée
Radio
Plan d'économies à Radio France : Sibyle Veil repousse les négociations à la...
"Les tribulations d'un Chinois en Chine", "Les mariés de l'an deux" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Les tribulations d'un Chinois en Chine", "Les mariés de l'an deux" : Les films de...
Philippe Corbé (RTL) nouveau chef du service politique de BFMTV
TV
Philippe Corbé (RTL) nouveau chef du service politique de BFMTV
"Ligne droite", "Temps magnifique" : Jean-Jacques Bourdin se justifie à l'antenne après son excès de vitesse
TV
"Ligne droite", "Temps magnifique" : Jean-Jacques Bourdin se justifie à l'antenne...
L'Algérie rappelle son ambassadeur après la diffusion d'un documentaire sur le Hirak sur France 5
International
L'Algérie rappelle son ambassadeur après la diffusion d'un documentaire sur le...
Menacé de fermeture, le patron de Twitter répond à Donald Trump
Internet
Menacé de fermeture, le patron de Twitter répond à Donald Trump
Vidéos Puremedias