Bilan : La saison 2016-2017 de... Arte

Partager l'article
Vous lisez:
Bilan : La saison 2016-2017 de... Arte
Le bilan de la saison d'Arte
Le bilan de la saison d'Arte © DR
Tout au long de l'été, puremedias.com vous propose un bilan de la saison écoulée, chaîne par chaîne.

L'heure des comptes a sonné. Alors que la télé est passée en mode été, que les chaînes favorisent les rediffusions et les séries pour combler leurs grilles, puremedias.com vous propose tout au long de l'été de revenir en arrière pour analyser la saison dans son ensemble, chaîne par chaîne. L'occasion d'envisager toute la stratégie de programmation des chaînes sur l'année écoulée, et d'examiner dans quelle mesure l'audience a évolué au fil des années.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en baisse, Fauvelle double Belliard
Audiences
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en...

Vouloir faire le bilan d'audience d'Arte, c'est s'attaquer à une chaîne évoluant bien souvent hors des radars médiatiques. Dotée d'un cahier des charges unique la préservant en partie de la pression de l'audience, l'antenne franco-allemande brille par sa singularité, vivant sa vie loin des tumultes du PAF.

La saison 2016-2017 d'Arte n'aura ainsi pas fait beaucoup de vagues, bien que certaines dynamiques soient identifiables. Arte a en effet particulièrement bien réussi sa rentrée, affichant sa meilleure audience mensuelle de la saison - 2,5% de PDA - en octobre et en décembre. L'année 2017 a en revanche été plus compliquée pour la chaîne. Tombée à 2,1% de PDA en janvier et avril, Arte a atteint son plus bas mensuel en mai avec seulement 2,0% de part d'audience, avant de terminer sur une léger mieux en juin (2,2% de PDA).

Un access en forme

Pour cette saison 2016-2017, Arte a pu une nouvelle fois compter sur la bonne santé de son magazine d'access "28 minutes". Proposé chaque jour à 20h05 comme une alternative aux 20 Heures de TF1 et France 2, le talk animé par Elisabeth Quin a réuni en moyenne cette saison 640.000 fidèles, soit 2,7% des individus de quatre ans et plus. En progression continue depuis sa création, "28 minutes" confirme cette année en gagnant 120.000 nouveaux fans et 0,6 point de PDA par rapport à la saison 2015-2016. Le magazine a même signé en mai son record historique d'audience cette saison avec 900.000 téléspectateurs (3,5% de PDA) réunis grâce à une émission abordant notamment le thème de l'intelligence des animaux. Ou quand le choix de la différence paie...

Des primes globalement puissants

Cette saison, Arte a pu compter sur la bonne santé de ses primes qui bénéficient d'une programmation claire et efficace. Ces derniers ont notamment été portés par une offre cinéma régulièrement performante les dimanches et lundis. On citera notamment le carton de "Black Book" (2,0 millions de téléspectateurs, 8,5% de PDA !) ou celui de "Dans la brume électrique" (1,8 million de téléspectateurs, 7,1% de PDA).

La case documentaire du mardi a aussi souvent bien fonctionné cette saison avec les succès de films comme "Cholestérol : le grand bluff" (1,4 million de téléspectateurs, 5,8% de PDA) ou de "President Donald Trump" (1,4 million, 5,4% de PDA). Le jeudi soir, dans sa case séries, Arte a pu capitaliser sur le carton de "Meurtres à Sandhamn" et les scores corrects de "Norskov, dans le secret des glaces", "Cannabis" ou "Berlin 56".

Quelques sérieux revers

Si Arte joue, elle ne gagne pas à tous les coups. En matière de documentaires par exemple, la chaîne franco-allemande a connu des revers retentissants. On peut penser à la catastrophe d'audience du doc "Intégration : les raisons du succès" (175.000 curieux, 0,7% de PDA) ou à celle de "L'OMS dans les griffes des lobbyistes" (188.000 téléspectateurs, 0,7% de PDA). Côté séries et dans une moindre mesure, la chaîne franco-allemande a aussi dû faire face au repli de "Héritage empoisonné" en saison 2 ou à l'échec de la deuxième saison de la série australienne "The Code".

Des lacunes structurelles

Plus généralement, Arte pâtit d'un fond de grille trop faible. Limitée par son budget et son cahier des charges, la chaîne franco-allemande manque de rendez-vous identifiés et incarnés. En journée, elle mise ainsi massivement sur la diffusion de documentaires aux scores erratiques et souvent faibles, en matinée notamment. Son offre de films et de téléfilms programmée en tout début d'après midi (13h) enregistre pour sa part de bons résultats.

L'audience d'Arte sur 3 et 5 ans

Les 10 meilleures audiences prime de la saison

Les 5 pires audiences prime de la saison

Chiffres Médiamétrie, en audience veille. Seul le premier épisode est pris en compte pour les soirées continues.

A lire aussi dans le dossier puremedias.com fait le bilan de la saison télé :
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... NT1
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... TMC
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... W9
Sur le même thème
l'info en continu
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de débat apaisées"
Interview
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de...
Kenneth Branagh jouera Boris Johnson dans une séries sur le coronavirus
Séries
Kenneth Branagh jouera Boris Johnson dans une séries sur le coronavirus
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe aujourd'hui
Sport
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe aujourd'hui
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray creuse l'écart avec la concurrence, records pour Nikos et Olivier Minne
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray creuse l'écart avec la concurrence, records...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...
Le célèbre journaliste américain Larry King est mort
TV
Le célèbre journaliste américain Larry King est mort
Vidéos Puremedias