Bilan : La saison 2016-2017 de... M6

Partager l'article
Vous lisez:
Bilan : La saison 2016-2017 de... M6
Le bilan de la saison de M6
Le bilan de la saison de M6 © DR
Tout au long de l'été, puremedias.com vous propose un bilan de la saison écoulée, chaîne par chaîne.

L'heure des comptes a sonné. Alors que la télé est passée en mode été, que les chaînes favorisent les rediffusions et les séries pour combler leurs grilles, puremedias.com vous propose tout au long de l'été de revenir en arrière pour analyser la saison dans son ensemble, chaîne par chaîne. L'occasion d'envisager toute la stratégie de programmation des chaînes sur l'année écoulée, et d'examiner dans quelle mesure l'audience a évolué au fil des années.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Des marques fortes mal réparties dans l'année

A l'instar de TF1, M6 peut compter en prime sur des grosses marques de divertissement feuilletonnantes qui boostent ses audiences. La courbe de la saison est d'ailleurs très révélatrice : à la rentrée, la chaîne a bénéficié du succès de "L'Amour est dans le pré", qui s'érode doucement mais reste de loin son programme numéro un, mais aussi du retour triomphal de "La France a un Incroyable Talent", redynamisé en 2015 par son nouveau jury et désormais animé par David Ginola. "Le Meilleur pâtissier" a pour sa part confirmé son ascension continue en signant une nouvelle fois sa meilleure saison historique.

La deuxième partie de la saison a en revanche été plus compliquée. La chaîne a certes pu compter chaque mercredi sur "Top Chef", mais elle ne dispose d'aucune autre grosse cartouche pour porter ses soirées, "The Island" manquant de puissance sur les 4+. Les déclinaisons du "Meilleur pâtissier", plus courtes, ont moins brillé que leur grande soeur, même si elles ont signé des scores plus qu'honorables sur les fameuses FRDA-50. Et les quelques numéros de "Recherche appartement ou maison" ont eu du mal à franchir les 10% de pda.

Tout au long de l'année, ses deux marques d'information incontournables, "Capital" et "Zone interdite", ont déçu, tandis que ses nouveaux unitaires ("Petits génies", "Chien contre chat", "La plus belle ville de France"...) sont passés inaperçus. Parmi les succès, la chaîne a brillamment pris le contre-pied de ses rivales avec "Une Ambition intime" de Karine Le Marchand, et elle a également réussi à installer son émission de découverte "A l'état sauvage", mais les deux programmes sont trop ponctuels pour porter la grille de la chaîne à l'avenir.

Le problème des séries américaines

Pilier de la programmation de M6 il y a encore quelques années, les séries US sont désormais responsables des pires audiences de la chaîne. "Once Upon a Time", diffusée sur M6 après avoir fait un détour par 6ter, a dû être déprogrammée, tout comme "Murder", tandis que les nouveautés "Limitless" et "Rosewood" ont déçu, que "NCIS : Nouvelle-Orléans" fait le minimum syndical le samedi et que "Elementary" ne brille plus. Même son navire amiral, "NCIS", s'essouffle. Le retour de "Prison Break", flop aux Etats-Unis, a été mieux accueilli sur la chaîne, sans pour autant renouveler les bons scores du revival de "X-Files" l'an dernier.

En retard sur les autres grandes chaînes, M6 s'est donc lancée dans la fiction française de prime time, mais "Les Beaux malaises" et "Glacé", ses deux premières tentatives, n'ont pas déchaîné les foules.

Côté cinéma, la programmation événementielle de la chaîne a porté ses fruits, qu'il s'agisse de films inédits comme "Maléfique" ou "La Reine des neiges", sa meilleure audience de l'année, ou avec ses cycles de re-rediffusions, à l'instar de la saga "Indiana Jones" qui a profité de la faiblesse de ses concurrents pour s'imposer en prime time.

Un access puissant

Aux variations parfois extrêmes des audiences de ses primes, la chaîne peut opposer la puissance et la stabilité de son access. "Les Reines du shopping" ont repris des couleurs cette saison, tout comme "La Meilleure boulangerie de France" renforcée par Norbert, tandis que "Chasseurs d'appart'" a assuré après les vacances d'été. Remplacée par une saison 3 d'"Objectif Top Chef" stable sur un an, l'émission a fait son retour début 2017 à des niveaux inférieurs, et n'est jamais parvenue à revenir à ses scores d'antan.

Malgré tout, la chaîne peut se targuer de proposer un enchaînement en pré-access et access très puissant sur les femmes responsables des achats de moins de 50 ans, cible sur laquelle elle affiche une moyenne de 17,8% de 18h à 21h, se classant première chaîne de France. Et l'expérience réussie "La Robe de ma vie", en fin d'après-midi, prouve qu'elle compte encore accroître son influence. Outre ses compétitions de mode et de cuisine, M6 séduit aussi avec son "19.45" et "Scènes de ménages", qui a passé une très belle saison avec des audiences en hausse, asseyant sa suprématie sur ce carrefour hautement stratégique.

L'audience de M6 sur 5 et 10 ans

Les 10 meilleures audiences prime de la saison

Les 5 pires audiences prime de la saison

Chiffres Médiamétrie, en audience veille. Seul le premier épisode est pris en compte pour les soirées continues.

A lire aussi dans le dossier puremedias.com fait le bilan de la saison télé :
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... NT1
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... TMC
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... W9
Sur le même thème
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias