Canal+ tacle Al Jazeera

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ tacle Al Jazeera
Canal+
Canal+ © Canal+
Alors qu'Al Jazeera a acheté une partie des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue des champions, marchant ainsi sur les plates bandes de Canal+, le patron de la chaîne cryptée dénonce l'arrivée en France d'un "acteur irrationnel économiquement".

Alors que ses deux chaînes sportives ne verront pas le jour avant la fin de la saison, Al Jazeera a déjà acheté pour plus de 150 millions d'euros annuels de droits TV d'événements sportifs de grande ampleur. Dès cet été, Al Jazeera retransmettra en France une partie de la Ligue 1 (deux matchs à chaque journée) et de la Ligue des champions (tous les matchs sauf la plus belle affiche de chaque journée qui sera sur Canal+).

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Al Jazeera, un "acteur irrationnel économiquement"

Cette intrusion sur le marché français constitue une première étape pour le groupe qatari qui compte bien proposer son offre sportive sur tous les continents. En France, l'irruption d'Al Jazeera et de son important carnet de chèques fait grincer des dents. Canal+ en premier chef : la chaîne cryptée jouissait ces dernières années d'une position dominante sur le marché de la télévision payante. A cause d'Al Jazeera, Canal+ passera dès l'été prochain de 133 matchs de Ligue des champions par an à seulement 13. L'irruption du Qatar en France a fait exploser les droits TV de la Ligue des champions de 98%. De surcroît, Al Jazeera pourrait rafler à Canal+ les droits TV d'autres compétitions sportives, comme les championnats de foot anglais ou espagnols.

"Il ne faut pas être naïf, ni myope, un concurrent comme Al-Jazira qui agit en-dehors de toute rationalité économique, c'est une mauvaise nouvelle", a commenté Bertrand Méheut, le patron du groupe Canal+. "La mauvaise nouvelle, c'est d'avoir un acteur irrationnel économiquement", a-t-il répété, avant d'ajouter qu'"en réalité" l'objectif de la chaîne qatarie est "avant tout le rayonnement culturel du Qatar". "Le sport c'est important, mais ce n'est qu'un des éléments de notre offre (...) Bien évidemment, nous n'allons pas nous battre sur tous les droits secondaires pour participer à une inflation que je ne souhaite pas suivre", a-t-il ajouté.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 19h : "DNA" leader au plus haut, records pour "Le 19/20 national" et "10 couples parfaits"
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader au plus haut, records pour "Le 19/20 national"...
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader devant "Laëtitia" en baisse, "Clem" toujours faible, TMC et Arte en forme
Audiences
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader devant "Laëtitia" en baisse, "Clem"...
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais on va régler tout ça"
TV
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais...
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
TV
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Radio
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à lécher le cul des gouvernants"
TV
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à...
Vidéos Puremedias