Christine Boutin renonce à son salaire et admet "plier sous le poids de la tourmente médiatique"

Partager l'article
Vous lisez:
Christine Boutin renonce à son salaire et admet "plier sous le poids de la tourmente médiatique"
Sur France 2, elle annonce qu'elle ne touchera plus les 9.500 euros mensuels pour sa mission.

Mardi, Le Canard Enchainé révélait que, depuis son départ du gouvernement, Christine Boutin s'était vue confier une mission sur les conséquences sociales de la mondialisation. Pour réaliser ce travail, l'ex-ministre était rémunérée pas moins de 9..500 euros par mois. A côté de cela, Christine Boutin bénéficiait d'un bureau, d'un chauffeur et de plusieurs collaborateurs.

Acculée par les médias, Christine Boutin fait alors le tour des plateaux pour justifier sa rémunération, et un revenu mensuel total de près de 18..000 euros. Face à la polémique, le gouvernement réagit alors par la voix d'Eric Woerth, qui l'invite à renoncer à son salaire. Hier, Christine Boutin a accepté une énième invitation sur le plateau de David Pujadas pour annoncer qu'elle continuerait sa mission, mais gracieusement.

« J'ai entendu les Français qui ont de petits salaires qui, aujourd'hui, ne peuvent pas comprendre qu'il y ait ainsi un responsable politique qui ait une rentrée d'argent de près de 18..000 euros » a-t-elle expliqué.

Mais Christine Boutin a précisé que sa décision était la conséquence de la tempête médiatique dans laquelle elle s'était retrouvée : « Tout est légal, ce qui pose une question fondamentale qui est celle de savoir si dans un Etat de droit il faut plier sous le poids de la tourmente médiatique ». L'ancienne ministre semble même estimer que cette polémique doit servir d'exemple : « Je suis en train de créer une jurisprudence avec cette décision. Parce qu'il y a beaucoup de gens qui sont dans cette situation et qui vont aujourd'hui ou demain être confrontés au même problème ».

Christine Boutin
Christine Boutin
"Elle a cramé, la cathédrale" : Christine Boutin annonce avoir saisi le CSA après un sketch de "Par Jupiter"
Charles Consigny : "Je préfère que mon nom soit mêlé à celui de Christine Boutin plutôt qu'à France Inter"
Tweet sur la "mort de #Chirac" : Christine Boutin se justifie
Eurovision : Christine Boutin dénonce le "malaise" provoqué par la victoire de Conchita Wurtz
Voir toute l'actualité sur Christine Boutin
l'info en continu
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
TV
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
Netflix : Ce film ébouriffant truffé d'effets spéciaux extraordinaires quitte bientôt la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film ébouriffant truffé d'effets spéciaux extraordinaires quitte...
France Médias Monde : Marie-Christine Saragosse candidate à un troisième mandat
TV
France Médias Monde : Marie-Christine Saragosse candidate à un troisième mandat
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de l'information
Radio
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de...
"Je laisse les gens fantasmer" : Laurence Ferrari réagit aux critiques sur sa nomination à "Paris Match"
Presse
"Je laisse les gens fantasmer" : Laurence Ferrari réagit aux critiques sur sa...
Giorgia Meloni : La première télévision française de la présidente du parti d'extrême-droite italien
TV
Giorgia Meloni : La première télévision française de la présidente du parti...