Débat des Européennes de France 2 : Benoît Hamon menace de boycotter, Ian Brossat demande des changements

Partager l'article
Vous lisez:
Débat des Européennes de France 2 : Benoît Hamon menace de boycotter, Ian Brossat demande des changements
Alexandra Bensaid et Thomas Sotto présenteront le débat sur France 2
Alexandra Bensaid et Thomas Sotto présenteront le débat sur France 2 © France 2
Ces politiques reprochent à la chaîne de vouloir scinder le débat en deux et de mélanger têtes de listes et représentants de partis.

Nouveau casse-tête en vue pour France 2. Alors que la chaîne a prévu d'organiser le mercredi 22 mai prochain un second et ultime débat en partenariat avec France Inter autour des élections européennes à quelques jours seulement du scrutin, certains des candidats invités protestent contre les modalités d'organisation de cette émission. En cause, le fait que la deuxième chaîne a décidé de scinder son débat en deux parties. La première partie de soirée doit ainsi réunir six personnalités : Raphël Glucksmann (Place publique-Parti socialiste), Marine Le Pen (Rassemblement national), Yannick Jadot (Europe Ecologie-Les Verts), Stanislas Guérini (La République en marche), Manon Aubry (La France insoumise) et Laurent Wauquiez (Les Républicains).

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...
Europe 1 : Matthieu Noël récupère le 16h/18h
Exclusivité
Europe 1 : Matthieu Noël récupère le 16h/18h

Les autres candidats invités à prendre part à l'échange ne pourront donc pas interpeller les principaux partis présentant à une liste à ce scrutin puisque France 2 a décidé de tous les regrouper en deuxième partie de soirée. C'est le cas pour Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Ian Brossat (Parti communiste), Jean-Christophe Lagarde (UDI), François Asselineau (UPR), le chanteur Francis Lalanne (Alliance jaune), Dominique Bourg (Urgence écologie), Florian Philippot (Les Patriotes), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) et Benoît Hamon (Génération·s). 15 listes sont donc annoncées, sur un total de 34 présentant des candidats au scrutin du 26 mai prochain.

"En deuxième partie de soirée quand les Français sont au lit"

Dans une interview donnée au "Monde", Benoît Hamon n'a pas de mots assez durs pour qualifier le débat de France 2 et menace même de le boycotter si la chaîne publique n'infléchit pas sa position. "Ils ont accepté que des listes soient représentées par des chefs de parti comme par exemple Stanislas Guerini (La République en marche) ou Marine Le Pen (Rassemblement national) à la place des têtes de liste", déplore-t-il à propos de la première partie de soirée. "Tous les autres sont renvoyés en deuxième partie de soirée quand les Français sont au lit, avec une audience trois fois inférieure. C'est méprisant pour la démocratie, le pluralisme et l'Europe dont tout le monde semble se contreficher".

Et le candidat de porter l'estocade à propos de France Télévisions : "Le service public est censé avoir une responsabilité supérieure. J'observe que BFMTV, télévision privée, souvent critiquée, est plus respectueuse du pluralisme". Invité sur Public Sénat ce mardi, il a même reproché à la présidente du groupe public, Delphine Ernotte, de vouloir donner "quelques gages à l'Elysée" afin d'obtenir un second mandat.

Benoît Hamon n'est pas le seul à vouloir faire entendre sa voix. Le candidat du PCF, Ian Brossat, a mis sa participation en suspens et annoncé sur le site de son parti sa volonté de s'entretenir "sans délai" avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel sur le sujet pour amener France 2 à revoir sa copie. Même son de cloche pour Florian Philippot (Les Patriotes), Jean-Christophe Lagarde (UDI) ou Nicolas Dupont-Aignan qui dénonce de son côté une "marque incroyable d'irrespect" envers les électeurs.

"Ces petites intimidations, ça suffit"

Invité à réagir à la polémique naissante par l'AFP, Thomas Sotto, qui co-animera cette soirée aux côtés d'Alexandra Bensaid, souligne que les critères de représentativité imposés par le CSA ont été respectés "rigoureusement" et "scrupuleusement". Des critères qui tiennent compte des sondages, du nombre de parlementaires ou encore de la contribution au débat électoral. Et le journaliste, visiblement lassé par ces polémiques, entend siffler la fin de la récréation. "Ces petites intimidations, ça suffit", s'exclame-t-il, assurant qu'aucun candidat ne sera favorisé plus qu'un autre et que le découpage du débat en deux parties participe à la fluidité de l'ensemble. De même, la présence de chefs de partis est destinée selon lui à suppléer les candidats qui seront en meeting le soir de la diffusion du débat.

Déjà, pour son premier débat spécial européennes proposé le 4 avril dernier, France 2 avait eu maille à partir avec certains candidats qui n'avaient pas été invités à participer. Ian Brossat avait été intégré dans le dispositif après avoir envoyé une lettre de protestation, tandis que Benoît Hamon avaitsaisi le tribunal administratif de Paris, qui lui avait donné raison et avait obligé dans le même temps la chaîne à recevoir également Florian Philippot et François Asselineau. France 2 avait fait appel de cette décision en dénonçant une "atteinte grave à la liberté de la presse". Un appel qu'elle avait remporté tout en décidant de maintenir les trois hommes dans son débat, "par élégance", selon les termes employés par Yannick Letranchant, le directeur de l'information de France Télévisions.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Didier Nardeux

Faut bien se plier au désir du roi Macron



karima

il faut bien qu'une femme prenne le pouvoir



karima

comme l'Europe en générale



karima

...."menace même de le boycotter".. les gens de gauche aime bien ce mot boycotter



L'Œil

C'est très bien de voir un jeune politique prendre conscience de ses erreurs. C'est un signe d'intelligence.
S'il veut lutter contre le communautarisme et les fléaux modernistes qu'il évoque dans ses messages, il sera mieux au RN.



L'Œil

Non, pas Eddy, il va foutre une merde pas possible !



L'Œil

Quelque chose est en train de se passer avec le RN. Si Marine Le Pen ne fait pas de conneries, 2022 sera son année.



L'Œil

"J'ai vu une balkanisation, une communautarisation de la société française, j'ai vu des concepts diviseurs s'installer au sein de LFI ou à l'Unef : réunion réservée aux femmes, écriture inclusive, “Notre-Dame est un délire de blancs”, IFCM (…) On ne défend plus les intérêts du peuple, mais ceux de la gauche (...) J'ai décidé de quitter La France insoumise (...) Mélenchon n'est pas un dictateur ou Dracula (...), mais sa pensée est minoritaire au sein de LFI."



bigtv

Et pourquoi pas un débat avec les 34 , ca aurait pu être a pisser de rire ??
Qd au pov hamon , il n'a pas compris combien il avait dégringolé , il se croit toujours au PS ( enfin a l'epoque ou le PS existait encore )



LeMoi

C'est vrai que c'est un peu con de mélanger têtes de liste et chefs de parti dans ce cas...



Spontex - La Réussite du Pays

Dites donc, il y tient à atteindre les 3%, pour être remboursé, le Hamon.



Spontex - La Réussite du Pays

La 2e partie de ce débat, c'est comme une table à manger qui réunit les enfants à un grand repas.

JdeP

Cette hiérarchie établie avant(!) un vote démocratique est insupportable. Et sur des critères qui ont si peu à voir avec la qualité des projets en présence... Où sont les députés sortants ? Pour quels bilans ?
Mais je m'égare, ce serait un travail pour des journalistes.



Mr.Eddy

Oui enfin on parle de Jadot. C'est un écolo light. Tu prends Sarkozy/Hollande/Macron, leur premier acte après leur investiture, c'est quoi ? Aller rencontrer Merkel. Ils sont tous dans la même omelette pour reprendre la formule de Juppé.



Mr.Eddy

Je trouve pas. Globalement ils mènent tous la même politique..



Mr.Eddy

C'est le principe de la proportionnelle. Aucun bloc n'est jamais majoritaire. Il faut faire des alliances.



L'Œil

Au moins, les choses seraient claires.
Il y aurait le bloc fédéraliste d'un côté et le bloc souverainiste de l'autre.
À ce sujet, je trouve que les Républicains ne manquent pas de culot en fustigeant l'Europe fédéraliste, une Europe fédéraliste dont ils ont voté tous les textes avec leurs collègues du PPE.



L'Œil

C'est la dernière fois que l'on va voir le PS à la télé, la voilà l'explication !



L'Œil

Il a la légion d'honneur donc c'est forcément quelqu'un de bien.



L'Œil

"Alliance jaune", avec un nom pareil, ça ne peut que cartonner !

https://uploads.disquscdn.c...



philalex

Il aurait été plus intéressant de mélanger les 2 groupes parce que le "débat" des principaux chefs des principaux partis nous a déjà été servi à plusieurs reprises.



EiffelNord

Suffit que les chefs de parti refusent l'invitation, ils prouveront ainsi qu'ils soutiennent leurs poulains... mais, étrangement, ils ne semblent pas vouloir le faire.

Bizarre cet énième "débat" entre chefs de parti pour les Européennes alors que les candidats sont autres et déclarés depuis plusieurs semaines. Quelle idée à piquer certains médias ? Et qu'en dit le CSA ?



Starlight

Curieusement, aucune chaîne n'a tenté le débat à 34.



Camille Nales

Je sais déjà pour qui je vais voter, je ne regarderai pas. A chaque fois qu'il y a un débat c'est quasiment tout le débat sur l'immigration, des fakes news, des attaques persos donc sans moi.



Mr.Eddy

Quel foutoir ces Européennes..



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Gossip Girl" : Un reboot sur HBO Max en 2020
Séries
"Gossip Girl" : Un reboot sur HBO Max en 2020
Un jour, un générique : "Attention à la marche !"
TV
Un jour, un générique : "Attention à la marche !"
TF1 : Alessandra Sublet aux commandes de l'adaptation du divertissement "Who Bares Wins"
TV
TF1 : Alessandra Sublet aux commandes de l'adaptation du divertissement "Who Bares...
"Fargo" : La série arrive enfin sur France 2 ce soir... à 1h05 !
Programme TV
"Fargo" : La série arrive enfin sur France 2 ce soir... à 1h05 !
"Top Chef" : Jean-François Piège quitte l'émission de M6 au bout de 10 saisons
TV
"Top Chef" : Jean-François Piège quitte l'émission de M6 au bout de 10 saisons
Audiences samedi : Le carton du Tour de France booste F2 et F3, les "20 Heures" au coude-à-coude
Audiences
Audiences samedi : Le carton du Tour de France booste F2 et F3, les "20 Heures" au...
Vidéos Puremedias