Desperate Housewives 6x20 : Il était une fois un futur étrangleur

Partager l'article
Vous lisez:
Desperate Housewives 6x20 : Il était une fois un futur étrangleur
Hier soir sur Canal +. Les scénaristes ré-écrivent le passé des Housewives et nous présentent celui qui traumatise Wisteria Lane depuis des mois.

Sur ce coup-là, on peut dire que les scénaristes de Desperate Housewives ont rattrapé le coup de main de maître. Après nous avoir dégoté un étrangleur de derrière les fagots, ils s'emploient dans cet épisode à expliquer comment ce dernier est devenu ce qu'il est devenu : un monstre. On découvre aussi comment chacune des housewives a joué un rôle dans sa maturation. Les scénaristes reviennent également sur certains des éléments-clés de la saison, et parviennent à terminer l'épisode sur une note terriblement angoissante. Mais rien n'est plus angoissant que les spoilers... Ne riez pas !

Mary Alice et Gaby rencontrent Eddie



Mary Alice est de retour pour le tout premier flashback de l'épisode, dans lequel elle rencontre Eddie en faisant son footing. Elle le découvre dans son jardin, pendant que ses parents s'engueulent, et arrive juste au moment où son père quitte la maison. Le soir (?), Mary Alice s'invite chez eux pour s'assurer que tout va bien. Sa mère, Barbara (Diane Farr, méconnaissable) n'a pas l'air au top, mais les choses empirent quand Mary Alice revient quelques jours plus tard, et découvre que Barbara a laissé Eddie seul chez elle. Elle fonce et va la récupérer dans un bar, puis la fait la leçon : être mère, c'est mettre les besoins de son enfant avant les siens. Barbara acquiesce, embrasse son fils, et lui dit... que ce n'est pas sa faute s'il a ruiné sa vie ! Sympa !

Gaby, elle, rencontre Eddie quand elle emménage à Wisteria Lane, et le découvre en train de jouer chez elle - ce qu'il faisait pendant que la maison était vide et en vente. Gaby le met dehors... mais il suffit à Eddie de lui dire qu'elle est belle pour que Gaby change d'avis et lui fait faire quelques petits trucs dans la maison pour l'aider. Les deux sont un peu seuls, en fait. Mais quand Eddie débarque alors que Gaby et Carlos sont "occupés" dans la baignoire, Carlos hurle et Gaby lui demande de partir. Eddie est traumatisé. Gaby réalise qu'elle ne peut pas être amie avec un petit garçon, tente de lui expliquer, et Eddie s'enfuit... en prenant soin de lui dire qu'elle n'est pas si belle que ça. Quand il rentre chez lui, il trouve sa mère "occupée" avec un homme, et préfère aller dans son jardin pour tirer sur un pauvre pigeon.

Bree et Susan rencontrent Eddie



Bree engage Eddie, devenu ado, pour repeindre quelques petits trucs sur sa façade. Au cours d'une conversation, Eddie lui révèle qu'il est célibataire, et Bree décide de le coacher ! Sauf que tous ses conseils, Eddie les applique sur... Danielle, sa fille. Bree va donc en parler à Barbara, qui trouve ça hilarant et se moque de son fils devant lui, lui demandant d'arrêter de harceler Danielle. Bree est scandalisée par l'attitude de Barbara, et tente de réparer les dégâts quelques jours plus tard quand Eddie revient travailler. Il lui avoue qu'il veut juste qu'une fille l'aime (comme sa mère, qui voulait juste un homme qui l'aime), et Bree lui dit d'être patient. Il ne patiente pas longtemps, puisqu'il va voir une prostituée - un bouquet de fleurs à la main ! La demoiselle éclate de rire, ce qu'Eddie ne prend pas bien du tout. Scène suivante : une prostituée en moins dans les rues de Fairview. Un tueur est né.

C'est dans le café du coin que Susan rencontre Eddie, où elle découvre ses dons de dessinateur. Elle décide de le prendre sous son aile et de le coacher, et va même jusqu'à lui payer un séminaire de 2 semaines de cours. Mais quand Eddie revient pour lui en parler, il la trouve prête à ré-épouser Mike. Choqué, Eddie lui propose de l'épouser lui, et non Mike, qui lui a fait trop de mal. Susan rit (mauvaise idée) et l'invite au mariage, où on retrouve Eddie, les larmes aux yeux. Le soir, le jeune homme rôde autour de la maison, et voyant une femme sortir, il l'étrangle. Mais quand elle tombe, il réalise qu'il a étranglé Julie, et non Susan ! Plus tard, à l'hôpital, Eddie rend visite à Julie et dit à Susan qu'une personne capable de ce genre de choses ne mérite pas de vivre et devrait se donner la mort. Susan répond que ce genre de monstres est trop lâche pour le faire... et Eddie acquiesce.

Lynette rencontre Eddie... et l'invite à loger chez elle !



On retrouve le présent. Eddie participe à une soirée jeux chez les Scavo, quand sa mère vient l'interrompre et lui demande de rentrer chez eux. Elle explique à Lynette qu'Eddie cache son alcool, et fait une scène. Le lendemain, Lynette explique à Tom qu'elle en a marre de ne rien faire pour aider Eddie et empêcher Barbara de le traiter de la sorte. Mais quand Eddie rentre chez lui ce jour-là, sa mère a fouillé sa chambre pour trouver de l'alcool... et a trouvé un scrapbook de tous les articles parlant de l'étrangleur de Fairview. Elle lui demande s'il a quelque chose à voir là-dedans, et il acquiesce... Je ne t'ai pas élevé comme ça, lâche-t-elle. Ah bon ? Elle décide d'appeler la police, mais Eddie se jette sur elle et la frappe - avec une bouteille d'alcool, comme quoi, l'alcool tue aussi.

A ce moment, Lynette se pointe à la porte, voit Barbara par terre, et suppose qu'elle s'est EVANOUIE ! Quelques jeux de mots plus tard sur le fait qu'elle est « raide morte », Lynette propose à Eddie de s'installer chez les Scavo, et il accepte. Mais avant d'emménager, il enveloppe sa mère dans une grande bâche, pendant que la voix off de Mary Alice nous explique que les monstres ne sont créés que par d'autres monstres...

A retenir de l'épisode :
*Un grand bravo à Josh Zuckerman, flippant et pourtant touchant dans le rôle d'Eddie.
*Diane Farr, que vous connaissez peut-être des premières saisons de Numb3rs, est également bluffante dans le rôle de Barbara, cette horrible mère. Seule réserve, le personnage (pas l'actrice) est peut-être un peu trop caricatural.
*Un grand bravo aussi aux scénaristes, qui ont réussi à rendre crédible et expliquer d'où vient ce "monstre" qui habite tout près de Wisteria Lane.
*En revanche, il va falloir que ces mêmes scénaristes arrêtent de simplement ré-écrire le passé quand ils veulent justifier telle ou telle chose. Pourquoi tous ces petits bouts de vie (à part ceux du tout début, où Eddie est enfant, bien sûr) n'ont-ils pas été intégrés au fil des épisodes ?

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal Football Club" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal...
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour en forme
Audiences
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour...
Camille Combal quitte Virgin Radio
Radio
Camille Combal quitte Virgin Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Une saison 3 pour "The Rookie"
TV
Une saison 3 pour "The Rookie"
Martin Bouygues demande le report des enchères pour la 5G
TV
Martin Bouygues demande le report des enchères pour la 5G
Vidéos Puremedias