Elise Lucet à "Envoyé Spécial" : Chenu et Joly piégées par leur langue de bois

Partager l'article
Vous lisez:
Elise Lucet à "Envoyé Spécial" : Chenu et Joly piégées par leur langue de bois
Françoise Joly et Guilaine Chenu sur Europe 1 © Dailymotion
Guilaine Chenu et Françoise Joly n'ont pas réussi à dire qu'elles trouvaient "bon" le choix d'Elise Lucet pour leur succéder. Et ce malgré de nombreuses relances...

Opération déminage ce matin sur Europe 1. Au surlendemain de l'annonce de leur remplacement par Elise Lucet, les présentatrices de "Envoyé Spécial" Guilaine Chenu et Françoise Joly étaient ce matin les invitées d' Europe 1. Recourant volontiers aux éléments de langage, les deux journalistes ont tout d'abord nié avoir été "virées" de la présentation de "Envoyé Spécial" par la direction de France Télévisions. "On passe la main !", a précisé Françoise Joly, reconnaissant cependant que leur départ était "la décision de la direction".

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Nous ne sommes pas maîtres du calendrier"

Les deux femmes ont ensuite raconté que depuis septembre, elles travaillaient "formidablement" avec Vincent Meslet, le patron de France 2, au "renouvellement" de l'émission. "Avec Vincent Meslet, il n'y avait aucune question taboue. On a tout abordé, dont la question de notre éventuelle succession. On a toujours dit à Vincent que l'on n'était pas propriétaire de notre case. 'Envoyé Spécial' a existé avant nous et existera après nous. Et c'est le plus grand cadeau qu'on puisse nous faire !", a fait valoir Guilaine Chenu.

Ne citant jamais de lui-même le nom de Michel Field, le patron de l'info de France Télévisions, le tandem a eu du mal à avouer qu'il aurait aimé continuer à présenter son magazine d'info un peu plus longtemps. "Nous ne sommes pas maîtres du calendrier", a fini par conclure Françoise Joly sur ce sujet, ajoutant qu'elle et sa collègue comptaient de toute façon passer la main "dans pas longtemps". "Après 16 ans, ce n'est pas illégitime", a-t-elle souligné.

Elise Lucet "un bon choix... de la direction"

La vaste entreprise de normalisation menée ce matin par les deux journalistes a cependant achoppé sur une question concernant le nom de leur successeur à la tête de "Envoyé Spécial". Lorsqu'on leur a demandé si Elise Lucet était selon elles "un bon choix", Guilaine Chenu et Françoise Joly ont été piégées par leur langue de bois. "Elle incarne le service public absolument. Elle a rencontré son public avec une autre marque. C'est le choix de la direction et il est respectable, tout à fait respectable", a répondu dans un premier temps Françoise Joly.

Alors que Jean-Marc Morandini faisait remarquer à raison au duo que cela ne répondait pas à sa question, les deux journalistes ont continué sur le même ton. "C'est un challenge", a tenté l'une d'elle. Guilaine Chenu a ensuite répondu comme elle a pu à une nouvelle relance sur le sujet : "Comment dire ? Comment ne pas imaginer que ce que... Qu'Elise Lucet puisse incarner 'Envoyé spécial' ? Comment ne pas l'imaginer ?".

"Donc c'est un bon choix ?", a une énième fois demandé leur intervieweur. "Bah oui. C'est le choix de la direc euh... Mais ce n'est pas notre choix ! Ce n'est pas nous qui avons choisi Elise Lucet !", a répondu Françoise Joly. "Oui, mais est-ce que c'est un bon choix ?", a-t-elle eu en retour. Et les deux journalistes d'"Envoyé Spécial" de répondre en coeur une nouvelle fois : "Oui, c'est le bon choix... de la direction de l'info". puremedias.com vous propose de revoir cette dernière séquence à partir de 10'30.

De nouveaux projets avec France 2

A noter que Guilaine Chenu et Françoise Joly ont révélé ce matin que Vincent Meslet leur avait proposé de présenter désormais des "soirées exceptionnelles de débat de société en prime le mardi" avec des reportages. "C'est un projet qui nous intéresse beaucoup, beaucoup, beaucoup", a confié Guilaine Chenu, précisant qu'il y aurait 6 à 10 de ces émissions par an.

Sur le même thème
l'info en continu
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de censures dans l'espace public"
Radio
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de...
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
TV
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
beIN Sports, France Télévisions, "Le Parisien", Prisma : Snapchat renforce ses partenariats avec les médias
Internet
beIN Sports, France Télévisions, "Le Parisien", Prisma : Snapchat renforce ses...
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 le 22 octobre
Programme TV
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 le 22 octobre
"Le Meilleur pâtissier" : M6 lance la saison 9 dès ce soir
Programme TV
"Le Meilleur pâtissier" : M6 lance la saison 9 dès ce soir
"Faites entrer l'accusé": La nouvelle version avec Dominique Rizet et Rachid M'barki le 18 octobre sur RMC Story
Programme TV
"Faites entrer l'accusé": La nouvelle version avec Dominique Rizet et Rachid...
Vidéos Puremedias