Etienne Mougeotte sur le sort de LCI : "J'ai ma part de responsabilité"

Partager l'article
Vous lisez:
Etienne Mougeotte sur le sort de LCI : "J'ai ma part de responsabilité"
Etienne Mougeotte
Etienne Mougeotte © Abaca
Dans une interview à "Télé Obs", l'ancien dirigeant de TF1, Etienne Mougeotte, reconnaît sa part de responsabilité dans le sort actuellement réservé à LCI.

Etienne Mougeotte livre cette semaine une interview bilan dans le supplément télé de L'Obs. L'occasion pour celui qui est aujourd'hui le patron de la station Radio Classique de revenir notamment sur son éviction du "Figaro" qu'il a dirigé de 2007 à 2012. Etienne Mougeotte a ainsi tenu à balayer la thèse selon laquelle son départ aurait été exigé par l'Elysée.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Il faut inventer une nouvelle story"

"Le président de la République n'a pas demandé ma tête. Je ne suis pas socialiste mais je me garderai bien de dire : 'Hollande m'a tué'. L'actionnaire (Serge Dassault, ndlr) a souhaité mon départ car il estimait que j'avais fait mon temps", souligne-t-il. Interrogé par la suite sur le 'Hollande Bashing' dont se rendraient coupable les médias, Etienne Mougeotte a mis en cause le rôle des chaînes d'info en continu. "L'info en continu et cette nécessité absolue de dévoiler en permanence des histoires nouvelles posent question (...) Tous les matins, voire plusieurs fois par jour, il faut inventer une nouvelle story. Cela amène inéluctablement à taper à bras raccourcis sur l'exécutif. Hier, c'était le 'Sarkozy bashing', aujourd'hui, c'est le tour de Hollande" constate l'ancien patron de TF1.

"Je n'ai pas été capable de convaincre"

Surtout, Etienne Mougeotte commente pour la première fois le sort actuellement réservé à LCI. L'ancien vice-président du groupe TF1 fait son mea-culpa. "Cette histoire est une très grande leçon. Quand on est en position dominante, on s'imagine le rester toujours. Or tout ce qui peut arriver à un leader, c'est de perdre son leadership ! La preuve avec LCI qui a longtemps été la référence. La grave erreur a été de refuser plusieurs fois de faire passer LCI en clair, en 2005 et en 2012" explique-t-il.

Etienne Mougeotte assume sa part de responsabilité dans cet échec : "A titre personnel, je croyais en la TNT gratuite. Ma faiblesse a été de ne pas avoir réussi à faire valoir mon point de vue. J'ai ma part de responsabilité, bien sûr, parce que je n'ai pas été capable de convaincre, notamment Patrick Le Lay (le PDG de TF1 de l'époque, hostile à la TNT gratuite, ndlr). Mais voilà. Une fois qu'on est battu sur un arbitrage, on applique la ligne. Aujourd'hui, je suis triste, forcément, parce que j'aime LCI" conclut-il sur ce sujet.

Étienne Mougeotte
Étienne Mougeotte
Etienne Mougeotte quitte Radio Classique
La bonne collaboration de l'équipe Sarkozy avec Etienne Mougeotte, patron du Figaro
Etienne Mougeotte prend la tête de Radio Classique
Voir toute l'actualité sur Étienne Mougeotte
Autour de Étienne Mougeotte
Sur le même thème
l'info en continu
Ségolène Royal rejoint LCI
TV
Ségolène Royal rejoint LCI
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze mois d'absence
TV
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze...
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur France 2
TV
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur...
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les mystères de l'amour" au plus haut
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les...
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film de France 2, bon score pour M6
Audiences
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film...
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Vidéos Puremedias