Fleur Pellerin a appelé le président du CSA pour parler de Vincent Bolloré

Partager l'article
Vous lisez:
Fleur Pellerin a appelé le président du CSA pour parler de Vincent Bolloré
La ministre de la Culture, Fleur Pellerin.
La ministre de la Culture, Fleur Pellerin. © Abaca
Suite à la confirmation de la déprogrammation d'un documentaire sur le Crédit Mutuel sur demande de Vincent Bolloré, Fleur Pellerin a appelé le président du CSA.

Hier, Médiapart révélait que la direction de Canal+ "assumait" la déprogrammation en mai dernier d'un documentaire sur le Crédit Mutuel, intitulé "Evasion fiscale, une affaire française", sur demande expresse de Vincent Bolloré. Ce matin, le site d'Edwy Plenel se félicite des conséquences politiques de son enquête sur l'homme d'affaires, nouveau patron de Vivendi et de sa chaîne cryptée.

À lire aussi
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe sur les effets indésirables des vaccins
Politique
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe...
"Les Segpa" : "Consterné", un député LREM juge "affligeant" le film produit par Cyril Hanouna
Politique
"Les Segpa" : "Consterné", un député LREM juge "affligeant" le film produit par...
Emmanuel Macron face aux lecteurs du "Parisien" : Le panel était-il composé de soutiens du Président ?
Politique
Emmanuel Macron face aux lecteurs du "Parisien" : Le panel était-il composé de...
Emmanuel Macron déplore la "fascination du conflit, du clash, du sensationnel" sur "les plateaux télé"
Politique
Emmanuel Macron déplore la "fascination du conflit, du clash, du sensationnel" sur...

Dans un nouvel article, le site indique que Fleur Pellerin a longuement appelé hier Olivier Schrameck, le président du CSA. Ensemble, ils ont parlé du comité d'éthique pour Canal+ et du groupe de travail dont la mise en place a été décidée lors de l'audition de Vincent Bolloré devant le CSA. La ministre de la Culture s'est déclarée "très attentive" aux conséquences de la reprise en main du groupe Vivendi par Vincent Bolloré. Un revirement pour la ministre qui, la semaine dernière, semblait avoir plutôt confiance dans les garanties apportées par le milliardaire breton, qu'elle avait eu au téléphone quelques jours plus tôt.

"Extrêmement contrariée"

"J'ai eu Vincent Bolloré au téléphone avant qu'il ne soit auditionné par le CSA. Il s'est engagé à prendre un certain nombre de mesures que ce soit sur Canal+ et iTELE pour assurer l'indépendance des rédactions", avait expliqué Fleur Pellerin sur France Inter. Interrogée sur les déprogrammations de documentaire, la ministre avait botté en touche estimant ne pas avoir de preuve.

"Aucune enquête pour l'instant n'a révélé s'il y avait eu une intervention directe. S'il s'avérait que effectivement, il y a des interventions directes d'annonceurs, de l'actionnaire, sur une chaîne pour déprogrammer des programmes qui dérangent, j'en serais extrêmement contrariée. Il faudrait sans doute que j'évoque le sujet avec le président du CSA", avait-elle ajouté, puisque seul le Conseil peut sanctionner la chaîne cryptée.

l'info en continu
Lucienne Moreau ("Le petit journal", Virgin Radio) est morte
TV
Lucienne Moreau ("Le petit journal", Virgin Radio) est morte
Audiences dimanche : Records pour "E=M6" et "Dimanche en politique", le "CFC" faible, "Téléfoot" en baisse
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "E=M6" et "Dimanche en politique", le "CFC"...
Audiences : "Anna" leader sur TF1, France 3 en grande forme, "Capital" plus fort que le film de France 2
Audiences
Audiences : "Anna" leader sur TF1, France 3 en grande forme, "Capital" plus fort...
Zapping : Patrice Evra en roue libre, Brigitte Macron gênée, Eric Zemmour dézingue les journalistes
TV
Zapping : Patrice Evra en roue libre, Brigitte Macron gênée, Eric Zemmour dézingue...
"Je vais te tuer !" : Francis Huster s'emporte contre Franck Ferrand dans "On est en direct"
Cinéma
"Je vais te tuer !" : Francis Huster s'emporte contre Franck Ferrand dans "On est...
Echec de "District Z" : "J'étais mal quand j'ai vu les audiences" confie Arthur
TV
Echec de "District Z" : "J'étais mal quand j'ai vu les audiences" confie Arthur