Fleur Pellerin : "Je n'ai pas de considération méprisante à l'égard des radios privées"

Partager l'article
Vous lisez:
Fleur Pellerin : "Je n'ai pas de considération méprisante à l'égard des radios privées"
Fleur Pellerin ne s'excuse pas.
"Quand on écoute France Inter, on n'écoute pas RTL !", avait lâché la ministre de la Culture et de la communication lundi sur France Inter.

Après sa sortie maladroite lundi sur France Inter à propos des radios privées, les explications de la ministre. Cet après-midi à l'Assemblée nationale lors de la séance de questions au gouvernement, le député UMP Damien Abad a réclamé des "excuses" à Fleur Pellerin "pour les radios privées aux qualités plus que reconnues".

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Un "faux procès"

"Est-ce que seuls les intellectuels qui écoutent France Inter auraient droit à une information décryptée de qualité ? Quand les pauvres auditeurs de RTL et Europe 1 n'auraient droit qu'à un condensé d'informations indigestes ?", a-t-il lancé au nom du groupe UMP. "Faux procès", a balayé la ministre. "Tous ceux qui ont eu l'honnêteté intellectuelle d'écouter en entier mes propos savent très bien ce que j'ai voulu dire. Personne ne niera ici qu'il y a une singularité du service public. Je n'ai jamais sous-entendu de considérations méprisantes à l'égard des radios privées", a-t-elle martelé.

"Quand on écoute France Inter..."

Invitée lundi matin de la matinale de Patrick Cohen, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la communication, a fait part de son "attachement viscéral à la singularité et l'identité" du service public, en le comparant... aux radios commerciales. "Quand on écoute France Inter, on n'écoute pas RTL !", a-t-elle lâché. Une petite phrase qui a été beaucoup commentée dans les couloirs des radios privées et sur les réseaux sociaux.

Pellerin
Pellerin
Festival de Cannes des séries : Fleur Pellerin nommée présidente
Fleur Pellerin dit adieu à la politique et monte son entreprise
Fleur Pellerin "fière de son bilan d'action", moins de son "bilan de communication mitigé"
Fleur Pellerin évoque en chansons son départ du gouvernement
Voir toute l'actualité sur Pellerin
Sur le même thème
l'info en continu
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien" insultée par un supporter de Trump
TV
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien"...
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna stable, record pour Quin
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna...
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, "Quotidien" au million, Nagui et Cyril Hanouna en petite forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, "Quotidien" au million, Nagui et Cyril...
Audiences : "Alex Hugo" leader devant le final de "The Resident", retour en force pour "Le Meilleur Pâtissier" sur M6
Audiences
Audiences : "Alex Hugo" leader devant le final de "The Resident", retour en force...
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de censures dans l'espace public"
Radio
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de...
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
TV
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
Vidéos Puremedias