France 2 : Le rédacteur en chef d'"Envoyé Spécial" évincé

Partager l'article
Vous lisez:
France 2 : Le rédacteur en chef d'"Envoyé Spécial" évincé
Il est notamment reproché à Jean-Pierre Canet de ne pas avoir prévenu la direction de France Télévisions du départ en Irak des journalistes récemment tués à Mossoul.

Crise à "Envoyé Spécial". Vendredi 30 juin, le contrat du rédacteur en chef du magazine, Jean-Pierre Canet, n'a pas été renouvelé par la direction de l'information de France Télévisions, désormais incarnée par Yannick Letranchant. Ce dernier invoque plusieurs raisons pour justifier cette éviction, comme l'ont rapporté Le Monde et Arrêt sur images.

Jean-Pierre Canet paye d'abord de ne pas avoir informé en amont la direction de France Télévisions de la réalisation d'un reportage en Irak par les journalistes Véronique Robert, Stéphan Villeneuve et Bakhtiyar Haddad, journaliste et fixeur kurde. Tous trois ont trouvé la mort après l'explosion de mines à Mossoul lundi 19 juin. D'après Le Monde, c'est ce même jour et par une dépêche AFP relatant l'explosion, que Yannick Letranchant aurait appris qu'une équipe travaillant pour "Envoyé Spécial" était présente à Mossoul.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Produit par la société #5Bis Productions, ce projet de reportage a dû être monté dans l'urgence en raison de l'évolution rapide de la situation sur le front irakien. Jeudi 15 juin, Jean-Pierre Canet avait rencontré la société de production et validé le reportage. Sur le plan sécuritaire, les journalistes étaient, selon Le Monde, assurés via la compagnie Escapade, qui collabore avec Reporters sans frontières (RSF). Toujours d'après le quotidien, des contacts avaient également été noués avec des militaires irakiens et français. Jean-Pierre Canet avait aussi déclenché le protocole de sécurité applicable aux équipes travaillant pour France Télévisions.

"Erreur de procédure"

Le rédacteur en chef et ses équipes n'ont cependant pas prévenu immédiatement la direction de l'information de ce tournage, préférant attendre le lundi 19 juin pour le faire, date du retour d'Elise Lucet, absente pour raisons médicales les jours précédents. Contacté par Arrêt sur images, Jean-Pierre Canet a reconnu une erreur de procédure vis-à-vis de la direction mais assume pleinement sa décision d'envoyer une équipe sur le terrain.

Interrogé pour sa part par Le Monde, Yannick Letranchant a de son côté déploré ne pas avoir été informé en amont. Il a cependant estimé que sur le fond, "l'évaluation des conditions de départ et de sécurité a été respectée". S'il avait été sollicité, "nous aurions peut-être, sans doute même, validé ce départ en reportage", a-t-il précisé à nos confrères.

De l'aveu même de Yannick Letranchant, l'éviction de Jean-Pierre Canet ne s'explique pas uniquement par ce non-respect de la procédure. "Nous nous posions déjà la question de son renouvellement", a-t-il ainsi indiqué au Monde. Le successeur de Michel Field compte ainsi revoir la ligne éditoriale de "Envoyé Spécial" dès la saison prochaine. Malgré de bonnes performances à l'occasion de numéros évènements, la nouvelle mouture du magazine davantage tournée vers l'investigation a globalement enregistré des audiences décevantes cette saison. Dès le premier trimestre, la direction de l'information aurait ainsi demandé à "Envoyé Spécial" d'élargir les thématiques de ses reportages, voire de traiter des histoires davantage "positives".

Retour en arrière

Une directive qui peut s'apparenter à un retour en arrière alors que la précédente formule incarnée par le duo Guilaine Chenu-Françoise Joly avait justement été critiqué en avril 2016 par Michel Field pour ne pas suffisamment faire la part belle au "grand reportage" et à l'investigation. C'est d'ailleurs ce constat qui avait présidé à la nomination d'Elise Lucet à la tête du magazine, et de Jean-Pierre Canet, créateur de "Cash Investigation", à sa rédaction en chef.

Symbole de cette inflexion, Sébastien Vibert, rédacteur en chef de "L'angle éco", a ainsi intégré au printemps dernier les équipes d'"Envoyé spécial" pour contribuer à sa rédaction en chef. Faisant partie des anciennes équipes de "Envoyé spécial" et "Complément d'enquête", il serait pressenti pour remplacer Jean-Pierre Canet à la rédaction en chef du magazine la saison prochaine. A France Télévisions comme souvent, il faut que tout change pour que rien ne change.

Envoyé spécial
Envoyé spécial
"Envoyé Spécial" : Nouvelle formule pour le magazine d'Élise Lucet dès le 5 septembre
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement
Affaire Benalla : Nouvelles révélations dans "Envoyé Spécial" ce jeudi
"Envoyé spécial" : Un reportage sur le glyphosate contesté et signalé au CSA (màj)
Voir toute l'actualité sur Envoyé spécial
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
ajusta quinoa

France TV est terrorisée à l'idée que les familles des victimes décédées demandent des comptes en vue d'obtenir des réparations financières sous l'impulsion de quelques avocats désintéressées, bien évidemment... En virant comme un moins que rien, un des meilleurs journalistes français qui dirigeait la rédaction "d'Envoyé Spécial" France 2 envoie un gage vers les intéressés en leur indiquant qu'elle ne porte aucune responsabilité dans ce drame... Histoire de ne pas prendre en charge financièrement le préjudice déjà évoqué par ses avocats... Abjecte.



guilem2

Ouais, je paye ma redevance pour avoir des sujets "legers et positifs" comme une pub Nutella. Connards.



ElRom16

Cela devrait permettre d'avoir plus de sujets légers et positifs. A voir si l'audience remontra suffisamment pour la chaîne.



ElRom16

Pourquoi la virer ?



Marcel Bouchu

Parce que si tu la vires, c'est la révolution, mec.



A French

Y'en a qui rêvent de voir couper des têtes! C'est à ça qu'on reconnaît les bons journalistes.



Starlight

Elise Lucet a confirmé qu'il y aura toujours de l'investigation la saison prochaine (ce que je souhaite). Cet article ne le mentionne pas.
L'article oublie aussi de mentionner que les soirées "Envoyé Spécial" seront bien plus nombreuses la saison prochaine (pas d'élection donc moins de soirées politiques). Dans ces conditions, il apparaît difficile d'imaginer seulement de l'investigation (certaines enquêtes prennent des mois) alors que le magazine reviendra quasiment toutes les semaines.



arlouf

Vraiment dommage que la nouvelle mouture d'Envoyé spécial ne séduise pas, elle est pourtant de très bonne qualité.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias