France 2 : Le rédacteur en chef d'"Envoyé Spécial" évincé

Partager l'article
Vous lisez:
France 2 : Le rédacteur en chef d'"Envoyé Spécial" évincé
Il est notamment reproché à Jean-Pierre Canet de ne pas avoir prévenu la direction de France Télévisions du départ en Irak des journalistes récemment tués à Mossoul.

Crise à "Envoyé Spécial". Vendredi 30 juin, le contrat du rédacteur en chef du magazine, Jean-Pierre Canet, n'a pas été renouvelé par la direction de l'information de France Télévisions, désormais incarnée par Yannick Letranchant. Ce dernier invoque plusieurs raisons pour justifier cette éviction, comme l'ont rapporté Le Monde et Arrêt sur images.

Jean-Pierre Canet paye d'abord de ne pas avoir informé en amont la direction de France Télévisions de la réalisation d'un reportage en Irak par les journalistes Véronique Robert, Stéphan Villeneuve et Bakhtiyar Haddad, journaliste et fixeur kurde. Tous trois ont trouvé la mort après l'explosion de mines à Mossoul lundi 19 juin. D'après Le Monde, c'est ce même jour et par une dépêche AFP relatant l'explosion, que Yannick Letranchant aurait appris qu'une équipe travaillant pour "Envoyé Spécial" était présente à Mossoul.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

Produit par la société #5Bis Productions, ce projet de reportage a dû être monté dans l'urgence en raison de l'évolution rapide de la situation sur le front irakien. Jeudi 15 juin, Jean-Pierre Canet avait rencontré la société de production et validé le reportage. Sur le plan sécuritaire, les journalistes étaient, selon Le Monde, assurés via la compagnie Escapade, qui collabore avec Reporters sans frontières (RSF). Toujours d'après le quotidien, des contacts avaient également été noués avec des militaires irakiens et français. Jean-Pierre Canet avait aussi déclenché le protocole de sécurité applicable aux équipes travaillant pour France Télévisions.

"Erreur de procédure"

Le rédacteur en chef et ses équipes n'ont cependant pas prévenu immédiatement la direction de l'information de ce tournage, préférant attendre le lundi 19 juin pour le faire, date du retour d'Elise Lucet, absente pour raisons médicales les jours précédents. Contacté par Arrêt sur images, Jean-Pierre Canet a reconnu une erreur de procédure vis-à-vis de la direction mais assume pleinement sa décision d'envoyer une équipe sur le terrain.

Interrogé pour sa part par Le Monde, Yannick Letranchant a de son côté déploré ne pas avoir été informé en amont. Il a cependant estimé que sur le fond, "l'évaluation des conditions de départ et de sécurité a été respectée". S'il avait été sollicité, "nous aurions peut-être, sans doute même, validé ce départ en reportage", a-t-il précisé à nos confrères.

De l'aveu même de Yannick Letranchant, l'éviction de Jean-Pierre Canet ne s'explique pas uniquement par ce non-respect de la procédure. "Nous nous posions déjà la question de son renouvellement", a-t-il ainsi indiqué au Monde. Le successeur de Michel Field compte ainsi revoir la ligne éditoriale de "Envoyé Spécial" dès la saison prochaine. Malgré de bonnes performances à l'occasion de numéros évènements, la nouvelle mouture du magazine davantage tournée vers l'investigation a globalement enregistré des audiences décevantes cette saison. Dès le premier trimestre, la direction de l'information aurait ainsi demandé à "Envoyé Spécial" d'élargir les thématiques de ses reportages, voire de traiter des histoires davantage "positives".

Retour en arrière

Une directive qui peut s'apparenter à un retour en arrière alors que la précédente formule incarnée par le duo Guilaine Chenu-Françoise Joly avait justement été critiqué en avril 2016 par Michel Field pour ne pas suffisamment faire la part belle au "grand reportage" et à l'investigation. C'est d'ailleurs ce constat qui avait présidé à la nomination d'Elise Lucet à la tête du magazine, et de Jean-Pierre Canet, créateur de "Cash Investigation", à sa rédaction en chef.

Symbole de cette inflexion, Sébastien Vibert, rédacteur en chef de "L'angle éco", a ainsi intégré au printemps dernier les équipes d'"Envoyé spécial" pour contribuer à sa rédaction en chef. Faisant partie des anciennes équipes de "Envoyé spécial" et "Complément d'enquête", il serait pressenti pour remplacer Jean-Pierre Canet à la rédaction en chef du magazine la saison prochaine. A France Télévisions comme souvent, il faut que tout change pour que rien ne change.

Envoyé spécial
Envoyé spécial
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
"Envoyé Spécial" : Nouvelle formule pour le magazine d'Élise Lucet dès le 5 septembre
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement
Affaire Benalla : Nouvelles révélations dans "Envoyé Spécial" ce jeudi
Voir toute l'actualité sur Envoyé spécial
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias