France Inter : Bernard Guetta fait ses adieux à la matinale, Laurence Bloch lui rend hommage

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Bernard Guetta fait ses adieux à la matinale, Laurence Bloch lui rend hommage
L'hommage de Laurence Bloch à Bernard Guetta sur France Inter © Dailymotion
Le journaliste a quitté la matinale ce vendredi après 27 ans de chroniques internationales.

"Ce n'est pas un départ, c'est une troisième vie qui s'ouvre". C'est ainsi que Bernard Guetta a qualifié ce vendredi matin sa décision d'arrêter sa chronique matinale "Géopolitique", qu'il proposait sur France Inter depuis 27 ans. Pour la dernière matinale de la saison présentée par Nicolas Demorand et Léa Salamé, les deux journalistes ont donc fait de leur collègue l'invité d'honneur de leur grand entretien de 8h20. Celui-ci s'apprête à renouer avec le terrain et à partir pour un tour du monde. Il publiera aussi plusieurs livres d'enquête dans les années à venir.

À lire aussi
"Vous n'avez aucune honte ?" : Laurent Ruquier en colère contre BFMTV
TV
"Vous n'avez aucune honte ?" : Laurent Ruquier en colère contre BFMTV
Audiences : Très large leader, "Les Enfoirés" en nette baisse et au plus bas depuis 2000 sur TF1
Audiences
Audiences : Très large leader, "Les Enfoirés" en nette baisse et au plus bas...
"C à vous" : Nicolas Dupont-Aignan "envisage de saisir le CSA" après la mise au point d'Anne-Elisabeth Lemoine
TV
"C à vous" : Nicolas Dupont-Aignan "envisage de saisir le CSA" après la mise au...

"Chercher des clés de compréhension du siècle qui s'ouvre"

En ce dernier jour de la semaine, les auditeurs ont défilé à l'antenne pour rendre hommage à ce fin connaisseur de la scène internationale, comme Anne. "France Inter perd une figure importante dans le 7/9. Bon vent dans votre parcours et faites attention à vous car les méchants, entre guillemets, ne doivent pas tous vous porter dans leur coeur", a-t-elle estimé. A Bernard, un autre auditeur qui lui demandait quelles étaient ses motivations pour se lancer dans un tour du monde, le journaliste a répondu : "Je vais y chercher des clés de compréhension du siècle qui s'ouvre, tout simplement. Je ne sais pas si je vais les trouver, mais je vais les chercher". Plus tard, Bernard Guetta a cité une phrase de Jean Monnet pour résumer la philosophie qui l'a toujours guidé. "Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé".

Le chroniqueur a joué les prolongations à l'antenne, en restant autour de la table de la matinale jusqu'à 9h. En fin d'émission, la directrice de France Inter, Laurence Bloch, est intervenue à l'antenne pour rendre hommage à l'homme aux 6.000 chroniques. "6.000 fois, vous nous avez livré des commentaires plein d'intelligence, de conviction et d'émotion. Je pense que c'est un privilège pour nous tous et je voudrais vous en remercier", a-t-elle déclaré. La directrice a tenu à préciser que si Bernard Guetta quitte la matinale, il ne quitte pas pour autant France Inter puisqu'il proposera pour la radio un stand-up au mois de janvier "sur une très grande scène parisienne".

"Un cadeau service public"

Comme le veut la tradition, Bernard Guetta a eu droit à un et même plusieurs cadeaux. Des cadeaux de circonstance puisqu'il s'agit de livres de langues. "Un cadeau service public", s'est amusée Léa Salamé. Nicolas Demorand y est également allé de son petit hommage, rappelant ses relations toujours très chaleureuses avec Bernard Guetta, qu'il a affectueusement appelé "Tonton". Le chroniqueur international a enfin promis de revenir sur France Inter pour raconter ses enquêtes. Il y a quelques jours, Laurence Bloch n'avait pas caché son envie de voir aussi les reportages écrits du journaliste traduits en audio à l'antenne. puremedias.com vous propose de revoir l'hommage de la patronne de France Inter au journaliste.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Jonathan

Bon débarras ! Ses chroniques moralisatrices étaient imbuvables.



tout_le_toutim

Ne soyez pas vulgaire!



Pickle Rick

Bah bravo, un rejeton cornichon végétarien, y'a de quoi être fier.



Baudouin alias Poensz

JE SUIS TON PERE !!!



Pickle Rick

Bah nous savons tous que c'est ton compte secondaire, qui de normalement constitué agirait-ainsi ? Il met en valeur ton compte primaire, c'est un faire valoir. Pareil pour ton compte tertiaire Bénichou, que tu devrais mieux développer imho.



Pickle Rick

Il a un talent vulgarisateur.



tout_le_toutim

Il est un vulgarisateur de talent.



Baudouin alias Poensz

Je ne l'ai jamais nié ;-)



Bernard59

Avouez que l'un comme l'autre, vous "aimiez bien" vous chercher...



Baudouin alias Poensz

...pour lequel j'avais tant de sympathie... et il me le rendait si bien.



Bernard59

Sauf que c'est "tonton David" et pas le "tonton Marcel" pour lequel vous aviez tant de sympathie...



Baudouin alias Poensz

"Nicolas Demorand y est également allé de son petit hommage, rappelant ses relations toujours très chaleureuses avec Bernard Guetta, qu'il a affectueusement appelé "Tonton"

Tout s'explique !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des européennes : France 2 intègre Ian Brossat (PCF) mais délaisse Florian Philippot et Benoît Hamon
TV
Débat des européennes : France 2 intègre Ian Brossat (PCF) mais délaisse Florian...
L'Union Européenne, grande absente des JT en France
International
L'Union Européenne, grande absente des JT en France
RMC Story/RMC Découverte : Stéphane Sallé de Chou (M6) nouveau directeur des flux et documentaires
Business
RMC Story/RMC Découverte : Stéphane Sallé de Chou (M6) nouveau directeur des flux...
Les chaînes de télévision ont moins financé le cinéma français en 2018
Cinéma
Les chaînes de télévision ont moins financé le cinéma français en 2018
"Mon Chirac" (LCP) : Quand Jacques Chirac forçait Jean-Louis Debré à regarder des matchs de sumos à l'Elysée
TV
"Mon Chirac" (LCP) : Quand Jacques Chirac forçait Jean-Louis Debré à regarder des...
Roch-Olivier Maistre (président du CSA) se dit "mesuré" sur une fusion avec l'ARCEP et la HADOPI
TV
Roch-Olivier Maistre (président du CSA) se dit "mesuré" sur une fusion avec...
Vidéos Puremedias