France Télévisions : La motion de défiance contre Delphine Ernotte abandonnée

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : La motion de défiance contre Delphine Ernotte abandonnée
Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © PAVIOT Tristan / FTV
Après l'annonce du départ de Michel Field ce matin, les journalistes de France 2 se réunissaient cet après-midi.

Le fusible Michel Field a fait son effet. Réunis cet après-midi en AG, les journalistes de France 2 ont décidé d'abandonner la double motion de défiance qui devait viser de manière séparée Michel Field, directeur de l'information de France Télévisions, et Delphine Ernotte, la présidente du groupe audiovisuel. Il faut dire qu'entre-temps, Michel Field a présenté sa démission à Delphine Ernotte ce matin. Dans un message adressé à ses équipes, le directeur de l'information a justifié sa décision par "un souci d'apaisement". Ce signal semble avoir été entendu par la rédaction de France 2.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

"Déstabilisation inédite"

Jeudi dernier, les journalistes de France 2 s'étaient réunis en assemblée générale extraordinaire pour envisager "les réponses à apporter à une déstabilisation inédite de l'ensemble de la rédaction." Ils faisaient par là référence à l'éviction de David Pujadas du 20 Heures de la chaîne mais aussi à la publication d'une tribune de Michel Field dans Libération hier.

Dans cette dernière, le directeur de l'information de France Télévisions se livrait à une analyse critique du travail des journalistes durant la campagne présidentielle, pointant notamment du doigt la manière d'informer d'Elise Lucet et de ses équipes, sans les nommer toutefois. A l'issue de cette AG, les salariés, très remontés, avaient décidé de mettre au vote prochainement une double motion de défiance contre Michel Field et Delphine Ernotte. Ils ont finalement préféré renoncer après le "sacrifice" de leur directeur de l'information.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Next Boy

elle a qu'à nommer pujadas directeur info



FPth

Regardons déjà la brillante année écoulée avant de se projeter... Mais c'est surement ça, choix pas assez accessibles au profane télespectateur qui du coup ne les regarde pas ;) ^^



guilem2

Sur Pujadas, son éviction a été brandie comme pretexte en tout cas, même si c'est la tribune de Field qui posait problème, le changement au 20 heures a été trés largement instrumentalisé. Alors même qu'en effet, une partie de la rédac voit d'un bon oeil la reprise en main de cet "Etat dans l'Etat". J'attends de voir qui sera aux manettes de la suite, parce que rien ne dit que cet "Etat dans l'Etat" ne change pas juste de "majorité".



guilem2

L'externalisation pose un problème précis, qui est qu'à partir du moment où la chaîne sous traite son info, elle dispose du pouvoir de "commande", et peut donc aisément faire céder les producteurs externes a certaines exigences éditoriales, ou choisir des prestataires conciliants. Aujourd'hui, on a Cash et Première Lignes, mais rien n'empêche la chaîne de confier la tranche à d'autre boites, par exemple celles qui abreuvent M6 de sujets lisses qui ne dérangent aucun pouvoir.

Le mieux placé pour t'en parler serait...Paul Moreira, dont l'agence produit Cash. Au départ, il fabrique 90 minutes en interne pour Canal+, en prime. Puis la production est externalisée à Capa avec les mêmes journalistes. Puis la case Lundi investigation, en deuxième partie de soirée, s'ouvre à d'autres producteurs, puis Moreira quitte la chaîne et ses équipes ne fournissent que quelques reportages par an à la case en externe, puis Bolloré supprime la case.

Cette émission, qui était une référence qualitative absolue à mes yeux, est l'exemple parfait de ce que permet, entre de mauvaises mains, l'externalisation. Or, l'autocratisme d'Ernotte n'est pas de nature à apporter une garantie d'indépendance.



Starlight

On verra en septembre pour Mme Lapix. Peut-être qu'on ne parlera plus du tout de cet épisode de crise.
Et jeter en pâture toute l'action de la présidente n'est pas honnête. Je pourrais citer pas mal de choses qu'elle a accomplies, invisibles aux yeux du grand public, mais qui préparent l'avenir de son groupe.



Starlight

C'est en réalité la tribune dans Libé de Michel Field qui a déclenché le mouvement car dans la rédaction, Pujadas n'a jamais fait l'unanimité. C'est aussi la remise du rapport d'Alain de Chalvron sur le management du 20h (vu comme brutal et autocratique) qui a poussé à ce que la présidente se sépare de Pujadas. Tout n'est pas si simple en fait...
Concernant la production, elle n'est pas totalement externalisée. Elle a même été en partie réinternalisée depuis 2015 (notamment sur "Envoyé Spécial"). L'externalisation ne pose pas non plus toujours de problèmes. Bien au contraire. "Cash Investigation" est par exemple entièrement externalisée. Or, personne ne remet en cause ce fleuron du service public.



FPth

Le pire c'est que c'est vrai :D ^^



FPth

Un fusible qui a sauté ( et qui aurait dû le faire il y a bien longtemps vues ses nombreuses erreurs accumulées depuis plus d'un an ).
Cela ne règle en rien l'incompétence des décisions de la direction qui ont fragilisé la grille de F2 dans de nombreux domaines.



ElRom16

Pour ceux qui veulent regarder, ils en parlent dans Quotidien !



delanuit

Cher Norbert, ne lui donnez pas des idées comme celle-là! Nulle comme elle l'est, elle est capable de suivre votre conseil.



Marcel Bouchu

Pour le moment !



delanuit

L'amie de Brigitte Macron a donc réussi, contre toutes raisons, à sauver sa place. Surtout, qu'elle ne touche plus à rien: pas la moindre décision, car vu l'incompétence crasse de la dame, ça ne pourra qu'être une sottise! Et puis il faut revenir sur l'éviction de David Pujadas; qui fragilise les audience du journal de 20 heures et celle de l'émission de Mme Lapix, qui est sensée le remplacer.



NorbertGabriel

Morandini est libre ...



guilem2

Le problème, c'est que ce qui a déclenché le mouvement est l'éviction de Pujadas, décidée, revendiquée, assumée dans la presse par Ernotte elle-même. Tout comme la reprise en main de la rédac, la privatisation de la case du jeudi qui est un vrai problème (même si j'aime bien Elise Lucet, que des prestataires externes remplacent la rédac ouvre la porte à une investigation sous contrôle)

Déjà avant que Field n'arrive, elle avait essayé d'externaliser l'émission politique de FR2 pour la refiler aux copains ( Le Van Kim s'est consolé sur C dans l'air et C politique, Bangumi s'est consolé avec Stupéfiant).



Bernard59

Le fusible Field a sauté... Et après ?
Communiqué du SDJ
http://snj-francetv.fr/wp-c...



Prof2tout

ça ne l’exonère pas , mais je suppose qu'ils attendent de voir comment elle va faire avec le prochain chef de l'info avant der continuer le mouvement .
Le nouveau n'aura peut-être pas la même optique d'organisation .



guilem2

C'est ridicule, je ne vois pas en quoi faire sauter Field règle les problèmes de la rédac ni n'exonère Ernotte de son management autocratique à la France Télécom.



Château de Boigne

Ferait-il un si mauvais travail ? Comparé à Michel Field, pas sûr.



Michael

Ses methodes de management laissent a desirer. Elle etait bien chez Orange pendant la vague de suicide? Avec Macron faut se mefier. Imaginons qu il fasse comme Bibi en Israel et qu il demantele le service public...France TV comme RAdio France sont deux belles usines a gaz



Marcel Bouchu

Ah non, Bollo s'en fout des motions de défiance, ce sont les salariés qui sautent.



Jazzy

Bollo devrait porter plainte pour plagiat.



Marcel Bouchu

Comme elle est partie, elle est capable de nommer Nagui directeur de l'information.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"La France a un incroyable talent" : Une danse poignante contre l'homophobie bouleverse le jury
TV
"La France a un incroyable talent" : Une danse poignante contre l'homophobie...
Radio France : Les syndicats appellent à la grève dès lundi
Radio
Radio France : Les syndicats appellent à la grève dès lundi
Yann Chouquet (France Inter) : "On s'en sort bien dans un paysage général assez catastrophique"
Interview
Yann Chouquet (France Inter) : "On s'en sort bien dans un paysage général assez...
Audiences radio, le match des soirées : Sintes leader devant Sotto en léger repli, Nathalie Levy et Europe 1 stables
Audiences
Audiences radio, le match des soirées : Sintes leader devant Sotto en léger repli,...
"La bataille des couples" : Dylan viré par la production après son crachat sur Mélanie
TV
"La bataille des couples" : Dylan viré par la production après son crachat sur...
"Journaliste investigateur délateur" : Ségolène Royal dénonce les méthodes de la cellule investigation de Radio France
Radio
"Journaliste investigateur délateur" : Ségolène Royal dénonce les méthodes de la...
Vidéos Puremedias