Franck Ribéry : entre mea-culpa et règlement de compte avec la presse

Partager l'article
Vous lisez:
Franck Ribéry : entre mea-culpa et règlement de compte avec la presse
Franck Ribéry
Franck Ribéry © Crédits : Abaca
Pour son retour en équipe de France, le joueur du Bayern s'est expliqué face aux journalistes et leur a adressé un communiqué.

Un communiqué dans la poche, le joueur du Bayern de Munich se retrouvait face à la presse française ce lundi pour la première fois depuis le fiasco des Bleus lors du mondial en Afrique du Sud. Un communiqué probablement rédigé à plusieurs mains, qu'il a pris soin de distribuer aux journalistes avant de s'expliquer face à eux.

Et sans surprise, Franck Ribéry a commencé par régler ses comptes avec les médias, venus nombreux pour l'entendre s'expliquer : « Il y a beaucoup de choses qui ont été dites de la part de la presse française qui m’ont choqué. J’ai senti de la méchanceté, de l’acharnement. Cela a touché beaucoup de gens, ma femme notamment. Je n’ai peut-être pas toujours fait des choses correctes, je n’ai pas toujours été bon dans les moments nécessaires. Avant la Coupe du monde, j’ai eu un gros problème privé et là des choses ont été dites et elles m’ont fait beaucoup de mal. J’ai toujours été disponible avec les médias, je les ai toujours respectéss ». Le footballeur fait référence, sans la citer, à l'affaire Zahia qui a ébranlé sa carrière juste avant la coupe du monde l'été dernier.

Mea-culpa



Si le ton face aux journalistes était accusateur, celui dans son communiqué sonne comme un vrai mea-culpa. « J'ai connu une année 2010 horrible à tous points de vue. Je ne parlerai même pas des blessures qui ne m'ont pas épargné. Mais dans ma vie privée, dans mon comportement de footballeur, je me suis planté. J'ai pris des mauvaises routes, je me suis perdu. J'ai blessé des gens, des gens qui me sont très chers, j'en ai déçu voire choqué beaucoup d'autres : je m'en veux et je m'en excuse » écrit-il. Franck Ribéry veut désormais « tourner la page pour de bon » et demande aux médias « qu'on arrête de revenir sur le passé ». « Je reviens en Equipe de France avec un plaisir énorme, des ambitions, bien sûr, l'envie, aussi, de rattraper le temps perdu, mais surtout avec beaucoup de modestie et sans prétendre à quoi que ce soit » explique-t-il.

Fin du boycott



Il y a encore quelques semaines, le joueur, originaire du Pas-de-Calais, refusait la présence de journalistes français à ses points presse Outre-Rhin. Il s'amusait même à répondre en allemand aux journalistes présents. Mais son retour en équipe de France ne lui permet plus de boycotter les médias hexagonaux. Mais seules de bonnes performances sportives pourraient le réconcilier avec les journalistes et... les Français.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Grégoire Margotton (TV Notes 2019) : "On va changer des choses à la rentrée dans 'Téléfoot'"
Interview
Grégoire Margotton (TV Notes 2019) : "On va changer des choses à la rentrée dans...
TV Notes 2019 : "Les Bracelets Rouges", "Jacqueline Sauvage", "La Casa de Papel"... Le palmarès de la fiction
TV Notes
TV Notes 2019 : "Les Bracelets Rouges", "Jacqueline Sauvage", "La Casa de...
Denis Brogniart (TV Notes 2019) : "J'ai refusé d'autres programmes pour éviter de lasser"
TV Notes
Denis Brogniart (TV Notes 2019) : "J'ai refusé d'autres programmes pour éviter de...
"C à vous" : Frédéric Chau dénonce les "propos racistes" de Nicolas Canteloup
TV
"C à vous" : Frédéric Chau dénonce les "propos racistes" de Nicolas Canteloup
TV Notes 2019 : "24h Pujadas", Jean-Pierre Pernaut et "Téléfoot"... Le palmarès de l'info et du sport
TV Notes
TV Notes 2019 : "24h Pujadas", Jean-Pierre Pernaut et "Téléfoot"... Le palmarès de...
Jean-Luc Lemoine tacle C8 après son départ : "Je n'ai vu ni les projets, ni les patrons"
TV
Jean-Luc Lemoine tacle C8 après son départ : "Je n'ai vu ni les projets, ni les...
Vidéos Puremedias