Guerre des chaînes info : Le grand bilan de saison de franceinfo

Partager l'article
Vous lisez:
Guerre des chaînes info : Le grand bilan de saison de franceinfo
Plateau de franceinfo
Plateau de franceinfo © FTV
Dernier volet du grand bilan de saison des chaînes info avec franceinfo. La chaîne d'information du service public vient d'achever sa deuxième saison d'existence.

La dernière née des chaînes info ferme la marche. Tout au long de la semaine, puremedias.com vous a proposé de dresser le grand bilan de saison des chaînes info. Après BFMTV, LCI et CNews, place donc à la seule chaîne publique du quatuor. Contrairement à ses concurrentes privées, aucune comparaison sur un an n'est possible dans ce bilan puisque franceinfo, lancée sur le canal 27 le 1er septembre 2016, n'est mesurée au Mediamat quotidien que depuis octobre 2017.

Pour cette toute première saison de mesure, franceinfo affiche une part d'audience moyenne de 0,3% sur l'ensemble du public de quatre ans et plus, selon Médiamétrie. À titre de comparaison, LCI, qui est diffusée en gratuit depuis avril 2016, affiche une part d'audience moyenne de 0,6%. La chaîne d'information du service public affiche une moyenne globale de 31.000 téléspectateurs, derrière CNews (49.000), LCI (52.000) et BFMTV (211.000). franceinfo représente donc environ 63% de l'audience de CNews, près de 60% de l'audience de LCI et moins de 15% de celle de BFMTV. Pour rappel, bien qu'isolée sur le canal 27, franceinfo a l'avantage non négligeable de voir son antenne ne pas être entrecoupée par des publicités. Contrairement à LCI cette saison, franceinfo bénéficie par ailleurs de la promotion en sa faveur faite sur les autres chaînes du service public (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô).

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"On savait que ce serait plus lent et difficile en TNT"

Si l'audience de la chaîne publique reste discrète, Germain Dagognet, directeur délégué à l'information en charge de franceinfo pour encore quelques semaines, se montre confiant. "L'avion est en train de décoller. Nous avons 17 journées à 0,5% de PDA sur la saison. On savait que ce serait plus lent et difficile en TNT. Il faut installer des repères dans un univers concurrentiel... Peu de chaînes info étaient à ce niveau d'audience au bout de deux ans", assure-t-il, vantant la "progression globale" de l'antenne, principalement portée par la matinale de Samuel Etienne et de Karine Baste-Régis, pic d'audience de la chaîne, et par la progression, tout au long de la saison, de certaines tranches comme le 11h/13h de Djamel Mazi ou encore le 22h/minuit de Julien Benedetto et Clémence de la Baume.

De septembre à juin, la tranche matinale de Samuel Etienne et Karine Baste-Régis a ainsi affiché une part d'audience moyenne de 1,6%, avec un pic à 1,8% en juin, se classant en quatrième position auprès de l'ensemble du public et en troisième place, devant LCI, auprès du public de moins de cinquante ans. "Quand on voit ces chiffres, on se rend compte que franceinfo est vraiment entrée dans la course", poursuit Germain Dagognet. "Les habitudes sont en train de se créer. J'ai récemment fait un constat très simple. Je vois de plus en plus de télé allumées sur franceinfo dans les cafés. C'est un bon signal", observe le patron de franceinfo.

La force du média global

Vingt-deux mois après le lancement de franceinfo, Germain Dagognet estime que le pari du média global fait par Delphine Ernotte est "pleinement réussi". "La marque est très installée, les audiences radio sont bonnes, le site caracole en tête des plateformes d'actualité et la télévision progresse", souligne-t-il. Si franceinfo a encore un bassin de fidèles très restreint en télévision, la marque est de loin la plus puissante des quatre chaînes info sur le numérique. "Nous sommes dans un écosystème vertueux, le web alimente la radio, qui alimente la télé, qui alimente elle-même le web, et ainsi de suite. Ça n'a pas de sens de considérer le canal 27 sans les autres segments qui forment la marque globale", note Germain Dagognet.

Concernant l'éditorial, Germain Dagognet estime qu'un "gros travail d'enrichissement de l'antenne" a été fait cette année. Il estime par ailleurs que la chaîne a "appris de ses erreurs" et s'est "considérablement améliorée sur le breaking". "Nous avons été la première chaîne info en duplex de Trèbes. Grâce à France 24, nous avons aussi été la seule chaîne en direct la nuit de la mort de Johnny Hallyday", se félicite-t-il, soucieux d'effacer les ratés de la première saison. Si la chaîne info publique fait la course au breaking avec BFMTV, Germain Dagognet jure que la ligne éditoriale de la chaîne s'inscrit dans "dans la plus pure tradition du service public".

Un "refus du sensationnalisme" revendiqué

"franceinfo couvre un spectre d'actualité beaucoup plus large que ses concurrentes. On ne se résume pas aux faits divers et à la politique. On refuse l'hystérisation, qui est contraire à notre ADN", argue Germain Dagognet pour qui "être en direct toute la journée" pour parler de l'affaire Nordahl Lelandais "n'a pas de sens". "La promesse de franceinfo, c'est de ne pas se focaliser sur un fait d'actualité unique, sous prétexte que celui-ci fait de l'audience. Ce refus du sensationnalisme, c'est ce qui fait que nous sommes un vrai produit différenciant dans l'offre", poursuit-il.

Interrogé sur le coût de franceinfo, Germain Dagognet assure qu'il s'agit de "la moins chère des quatre chaînes info". D'après lui, les quinze heures de programmes quotidiens produits et réalisés par France Télévisions coûtent 16 millions d'euros par an au groupe audiovisuel public. "Ce n'est pas de l'argent en plus qui vient alourdir la facture du contribuable, ce sont des moyens que la direction de France Télévisions est allée chercher ailleurs dans le groupe", assure-t-il. Interrogé sur le manque de moyens humains qui a été évoqué dans plusieurs articles de presse cette saison, Germain Dagognet reconnaît qu'il y a eu "des périodes de flux tendu dans certains métiers" mais assure que la situation est "en cours de normalisation".

Bientôt des images filmées dans les rappels des titres

Si la chaîne sera dirigée par Alexandre Kara à partir de cet été, Germain Dagognet annonce quelques nouveautés à venir. Dès cet été, l'habillage antenne sera "renforcé" tandis que le plateau du JT connaîtra des évolutions. À la rentrée, le "hub", l'écran interactif, accueillera "de nouvelles fonctionnalités". Enfin, dès le 27 août, le rappel des titres tourné en direct à Radio France et diffusé toutes les dix minutes dans les tranches creuses, sera désormais agrémenté de reportages filmés.

À LIRE AUSSI :
Le bilan de saison global des chaînes info
Le grand bilan de saison de BFMTV
Le grand bilan de saison de LCI
Le grand bilan de saison de CNews

franceinfo
franceinfo
Nouveaux visages, nouvelles tranches : franceinfo remanie sa grille avant sa quatrième rentrée
franceinfo fait évoluer son habillage et change de signature
Un bug technique retarde la matinale de franceinfo
":Scan" : franceinfo se lance dans le long format dès ce soir
Voir toute l'actualité sur franceinfo
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Bravo, excellente analyse.



vincetv

Immonde et certains applaudissent...



Laliberté

Moi je préfère LCI en 14 et France infos en 15 (BFM loin de tout)



Papy Octo

chaîne publique = propagande de l'Etat….. la "dictature" en Marche… il fallait s'y attendre…. encore pour 4 ou 5 ans !!!!!!!!!!!!



La Sardine

Tasca et Lang, le duo de choc qui a récolté exactement ce qu'il ont semé tout en niant n'avoir semé quoi que ce soit !

Des hypocrites. Bon pour le choix de Berlusconi, c'est Mitterrand c'est vrai, pas le choix de Lang.



La Gaie Morande

Ah oui cette vieille alliance pour une potentielle chaine info m'avait fait beaucoup rire à l'époque : je crois même que A2 et FR3 étaient prêtes à rejoindre les chaînes privées pour ce projet bidon. Mais finalement tout le monde fut très satisfait de l'arrivée d'Arte : garantie d'une non concurrence pour le gateau publicitaire (alors que la 5 bouffait 15% du marché et 10% de l'audience)... et Tasca & Lang prenaient leur revanche sur la droite en imposant une chaine culturelle gratuite, l'horreur économique ultime !



La Sardine

Le CSA doit trouver une solution pour avoir un bloc info de 4 chaines ensembles.

C'est forcément possible puisqu'il n'a pas hésité a relayer sans aucun remords les chaines locales qui les gênaient tf1 ou m6 en 20 pour leurs TNT HD pour les mettre en 30... Certaines ont disparu d'ailleurs, tiens, tiens..



La Sardine

Prenez du recul, La Gaie Morande est d'une ironie crasse. Il est la pour vous faire marrer, le second degré est à tous les étages avec lui.



La Sardine

Ha oui, Arte ! Quelle aventure...

Aventure qui n'a été possible en hertzien uniquement en raison du gâchis de la Cinq du en grande partie par Berlusconi et son carnet de chèque ouvert mais aussi au gouvernements de l'époque que ce soit de gauche comme de droite : tous ont contribué à la mise à la porte plus de 500 personnes.

On s'en souvient peu mais TF1, M6 et C+ avaient proposé immédiatement d'occuper le terrain avec une chaine info commune, le but : tout sauf une chaine commerciale concurrente.

Bref Arte est tout de même l'oeuvre de la gauche, elle est le reflet de ce que la gauche a voulu faire de ses télévision nationales en 1981. Et au final une belle réussite, un outil utile, une source culturelle très intéressante pour tous.

Laissez vous déranger par Arte !



La Sardine

Le 16 est une partie de la France tout de même !



La Gaie Morande

Vous vous trompez, le simple fait d'imaginer vos petits doigts de fée pianoter pour me répondre emplit mon coeur de joie.



Not Marcel Bouchu

BFM n'est pas si mauvaise, puis elle est regardée au moins.



Not Marcel Bouchu

Vraiment minable.



Not Marcel Bouchu

Un troll de la pire espèce, vos interventions sont toujours emplies de haine.



Not Marcel Bouchu

Moi j'oublie que le 16ème n'est pas la France, chacun ses petits travers.



Not Marcel Bouchu

Et alors ? J'arrive aussi à donner mon avis sur internet en même temps que je cuisine.



Not Marcel Bouchu

Il est très bon.



Stratégik Platypus

Brakingue Neuvs, on vient donc d'apprendre que le faux Marcel Bouchu a des actions chez NextRadioTV.



Il n'y en a qu'une

Il s'agit de la catégorie générale censée regrouper l'ensemble des téléspectateurs en capacité de suivre avec attention un programme télévisé. Médiamétrie insiste bien sur la règle de la non prise en compte des enfants de moins de quatre ans auprès du panel.



wilko

Alors qu'il y a tellement de chose à parler mais qu'ils ne veulent pas en parler.



Tom

Sauf que France-Info dérive vers le modèle de BFM en saturant l'antenne avec le foot. Du bavardage des heures entières qui n'apporte rien les jours sans match. Ca tourne en rond. Idem des opés spéciales pour tout et pour rien. Franchement se payer des discours commémoratifs de plus d'une heure, c'est nullissime. C'est du remplissage ennuyeux. Les journalistes s'excitent tout seul. Le service public doit mieux faire.



RomainL

Oui possible...
Paris n'est pas la France, des fois j'ai tendance à l'oublier.
Merci pour le rappel.
(A l'époque j'étais déjà sur le câble et mon téléviseur était déjà équipé tnt)



La Sardine

Euh en 2005 je ne sais pas ou vous vivez mais les débits étaient loin d'être corrects partout à par dans les grandes villes, le dégroupage était très loin d'être total pour tous. Les téléviseurs cathodiques étaient très répandus. L'audience de la TNT a augmenté à mesure de l'équipement des foyers. Et d'ailleurs la TNT n'avait que 17 émetteurs au départ et 35% de la population.

franceinfo: s'est lancée après l'extinction de l'analogique, ça change un peu la donne.



Vadordu013

Franceimpots, la chaîne totalement inutile, première sur les personnes âgées, incapable d'approfondir un sujet. C'est un robinet de bouts d'infos dont on ressort usé et non instruit.



wilko

https://twitter.com/LeLapin...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"La Guerre des Mondes" : La mini-série britannique de la BBC le 30 décembre sur TF1
TV
"La Guerre des Mondes" : La mini-série britannique de la BBC le 30 décembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 28 décembre 2019 au 3 janvier 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 28 décembre 2019 au 3 janvier 2020
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
TV
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
SVOD
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Interview
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction internationale
TV
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction...
Vidéos Puremedias