Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa

Partager l'article
Vous lisez:
Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa
Julien Bellver dans "Quotidien" © TMC
Lundi soir, alors que la cathédrale était en proie aux flammes, le talk-show de TMC a tardé à réagir.

Yann Barthès et son équipe jouent la carte de la transparence. Hier soir, "Quotidien" proposait un numéro spécial consacré à l'incendie de Notre-Dame de Paris. La veille, le talk-show n'avait fait allusion à l'événement que vers 20h, soit un peu plus d'une heure après le début du sinistre. Vers 20h55, le présentateur de TMC avait pu réaliser un duplex avec Azzeddine Ahmed-Chaouch, qui s'était entre-temps rendu aux abords de la cathédrale en flammes. Un manque de réactivité qui n'a pas manqué d'interroger les téléspectateurs.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Dans sa rubrique "Le 20h Médias" qui était consacrée à la manière dont les chaînes ont couvert l'événement, le journaliste Julien Bellver est également revenu sur le cas de "Quotidien". Il faut dire que la journée de lundi était spéciale puisque tous les médias étaient concentrés sur l'allocution du président de la République prévue le soir-même, allocution reportée sine dine compte tenu du contexte.

"C'est ce 'time delay' qui nous a pénalisés hier soir"

Mardi matin, à la Une de la presse nationale et internationale, la chute de la flèche de Notre-Dame, survenue peu avant 20h, a été privilégiée par les rédactions. "Ici, dans 'Quotidien', on vous l'a montrée assez tard parce que pour des raisons de sécurité, nous avons un léger différé, un 'time delay' dans le jargon technique. C'est une dizaine de minutes, parfois moins. Et c'est ce 'time delay' qui nous a pénalisés hier soir. Moi, par exemple, je vous parle d'une allocution qui n'aura jamais lieu", a reconnu le journaliste de "Quotidien", qui avait choisi de consacrer lundi son "20h Médias" à cette prise de parole attendue.

C'est en effet vers 19h40 que l'Elysée a annoncé l'annulation de l'intervention d'Emmanuel Macron. 'Et tout le monde sait à ce moment-là que Macron ne parlera pas, mais nous, on l'ignorait quand on l'a tourné. On se rattrapera entre 20h et 21h dans la deuxième partie de l'émission grâce à Azzeddine, qui est sur place, et aux images que tu as pu commenter, Yann, en plateau", a conclu Julien Bellver. "Avec les mots que j'ai pu trouver...", a reconnu l'animateur de TMC, pour justifier ses hésitations à l'antenne.

A noter que le public était au rendez-vous hier soir pour suivre cette émission spéciale puisque "Quotidien" a réuni pour sa partie principale 1,30 million de téléspectateurs, soit 5,4% du public selon Médiamétrie. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Programme TV
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Business
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Presse
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Box-office : "Les Blagues de Toto" plus fort que "Greenland", les entrées repartent à la hausse
Cinéma
Box-office : "Les Blagues de Toto" plus fort que "Greenland", les entrées...
Audiences access 20h : "Tout le sport" au plus bas, "La gaule d'Antoine"' en hausse, "En famille" et "PBLV" proches
Audiences
Audiences access 20h : "Tout le sport" au plus bas, "La gaule d'Antoine"' en...
Vidéos Puremedias