Bérénice Schleret (X-Factor) : "Le petit jeu entre Henry et Olivier était lassant"

Partager l'article
Vous lisez:
Bérénice Schleret (X-Factor) : "Le petit jeu entre Henry et Olivier était lassant"
Maryvette et Bérénice, candidats de "X-Factor"
Maryvette et Bérénice, candidats de "X-Factor" © M6/FMF/ABACAPRESS.COM
Eliminée hier de "X-Factor", Bérénice revient pour puremedias.com sur son départ surprise, la guerre entre Henry Padovani et Olivier Schultheis, ainsi que les critiques du jury, les votes du public qui favorisent les garçons et le problème des audiences.

Après les Twem et Cécile Couderc, c'est Bérénice Schleret qui a quitté l'aventure X-Factor hier soir. La jeune candidate, âgée de 19 ans, n'avait pourtant pas démérité avec une reprise plutôt réussie de "Osez Joséphine" d'Alain Bashung mais présente en ballottage face à Maryvette, elle n'a pas emporté la majorité des voix du jury et a donc dû s'incliner.

Un jour après son élimination, Bérénice a accordé un entretien à puremedias.com. La jeune femme y évoque le choc de sa défaite, les critiques du jury ainsi que les piques incessantes entre Henry Padovani et Olivier Schultheis, qui devenait selon elle « un peu lassant ». Bérénice revient également sur les votes du public qui semblent favoriser les garçons, le fait que les candidats sont mis dans des cases et bien sûr les audiences décevantes. Entretien.

« Je me suis pris une grosse claque »



Dans quel état d'esprit es-tu après ton élimination d'hier ?
Je suis encore sous le choc parce que c'est assez fou ce qui m'arrive. Ca coupe direct, j'étais en train de progresser, d'éclater et paf ! Ca fait un gros choc, mais il faut relativiser. C'est triste parce que je ne m'y attendais pas, ça a été un gros choc. Je me suis pris une grosse claque. Je ne réalise pas encore que c'est terminé pour moi et c'est super dur à vivre. Mais je m'y étais quand même préparée un peu, pour ne pas non plus sauter d'un pont le lendemain. Je vais m'en remettre ! Je vais continuer de chanter, de faire mes petits trucs et j'espère que ça marchera ! Je vais essayer de profiter de ce tremplin pour essayer de percer.

Est-ce que les résultats de la deuxième semaine, quand Cécile et Sarah se sont retrouvées en ballottage, vous ont un peu tous secoué ?

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias et tacle sa propre station
Radio
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...


La semaine dernière, j'étais abasourdie ! Je me dis "C'est quoi ce délire ? Pas Cécile et Sarah !". C'est là que je me suis dit qu'on pouvait tous partir à n'importe quel moment. On a beau avoir du talent, on a beau se dire qu'on est peut-être meilleur qu'untel ou untel, essayer des classements ridicules... - parce que ça ne sert à rien en fait, c'est le public qui choisit, on a aucun pouvoir sur ça et c'est vrai que cette semaine, j'ai bossé comme une malade pour donner le meilleur de moi-même en me disant "Si je pars, ce sera sur une bonne prestation".

« La critique que Véronic m'a faite, je l'ai prise en rigolant »



Comment tu as vécu ta prestation ?
C'était sur "Osez Joséphine" d'Alain Bashung et je l'ai super bien vécue parce que je me suis enfin éclatée sur scène, j'ai réussi à sourire, à vivre ma chanson et j'étais super contente de ma prestation.

Et quand Véronic Dicaire te dit que tu as un peu le regard d'une biche perdue sur scène ?
La critique que Véronic m'a faite, je l'ai prise en rigolant parce que je n'ai pas trop senti que j'ai des yeux de biche ! (Rires) C'est assez marrant d'ailleurs ce qu'elle m'a dit !

Il y a toujours du trac dans la prestation, même si tu te sentais mieux que les semaines précédentes ?
Il y a toujours du trac. Je pense que s'il n'y en a pas, c'est que c'est mauvais. Il faut toujours avoir un petit coup d'adrénaline pour se surpasser. Si je monte sur scène et que je n'ai pas peur, je me dis que c'est loupé. C'est bizarre à dire en fait, mais si tu es trop serein, c'est mort. Il faut toujours se mettre un petit coup de pression et sur les prestations des semaines précédentes, je m'en étais mis trop et ça m'enfermait, ça me bloquait. Hier, je me suis mis juste la pression qu'il fallait.

« Le petit jeu entre Henry et Olivier était lassant »



Et quand, avant ta prestation, Henry explique dans la présentation en vidéo que ton plus gros problème, c'est ton mentor... ? Est-ce qu'il y a beaucoup de discussions sur ta direction musicale ? C'est une décision prise tout au début ou un débat constant ?
Les choix de chansons, les choix de direction, on en reparle tout le temps. A chaque fois, on étudie ce qu'on a pu faire, est-ce que ça a marché... Pour moi, les primes c'est une sorte d'expérimentation. Savoir quelle prestation qu'on a pu faire a le mieux marché, pour savoir ce qu'on peut en retirer, vers quoi on peut aller après ça. Et c'est vrai que j'ai tout fait. Je suis passé de "Mon Vieux", un vieux standard de la chanson française au "Coup de soleil", à AC/DC, j'ai fait du Bashung, j'ai fait du U2... Ca reste quand même assez rock en soi parce que c'est ça que j'aime ! Après si Olivier me demande de chanter une chanson que je n'aime pas, je dirais non, c'est clair. Il m'a déjà proposé des choses que je n'aimais pas et j'ai dit "Non, c'est pas mon truc, hors de question !". C'est resté assez rock mais j'ai aussi essayé de m'ouvrir à d'autres styles parce que je faisais aussi confiance à Olivier et ça a fait son petit effet. Ca m'a aussi permis de voir que je pouvais faire autre chose que du rock.

On a entendu à plusieurs reprises dans les remarques du jury que "on ne retrouve pas la Bérénice qu'on aimait" puis une semaine plus tard qu'on t'a "retrouvée"... Comment tu comprends ces critiques ?
On se remet en question, on se demande pourquoi ils ont pensé ça. Du coup, on re-regarde la première prestation : "Qu'est-ce que j'ai fait sur "Highway to Hell" pour être ce qu'ils pensaient de moi au début ?" (Rires) Et c'est vrai que toutes les critiques que nous fait le jury, ce sont des vraies critiques, des choses constructives qui nous servent pour avancer. Ce n'est pas des paroles en l'air histoire de critiquer. La semaine après, on y réfléchit et on essaie d'y remédier pour éviter qu'ils nous recassent sur les mêmes trucs.

Il y a aussi une petite guerre entre les jurés - qu'on a un peu moins ressentie hier - et on se demande parfois si les critiques sont de bonne foi, alors que vous, vous jouez un peu votre vie sur chaque prime...
C'est vrai que le jeu entre Henry et Olivier, à la fin, c'était un peu lassant à se prendre la tête et à se lancer des piques. On en arrivait à se demander si c'était de la comédie. Après, c'est de la télé, il faut faire le show et alimenter le truc mais dans le fond, les critiques étaient quand même constructives. Ils ont joué leur petit jeu mais c'est vrai qu'au prime d'hier, ça ne s'est pas du tout senti parce je pense qu'ils ont compris que ça commençait à lasser les gens. Moi j'ai eu pas mal de retours de mes potes qui m'ont dit "Henry et Olivier, il faut qu'ils arrêtent parce que ce n'est plus drôle". En plus ils sont super potes, dès qu'il y a une pub on les retrouve dehors en train de déconner ensemble, donc c'était un jeu qu'ils jouaient et ils se sont un peu calmés.

« Je ne voulais pas me transformer pour plaire au public »



Parlons du verdict. Comment analyses-tu le fait que Maryvette et toi vous soyez retrouvées en ballottage ?
Le ballottage d'hier, c'était le truc le plus affreux pour moi parce que Maryvette est une de mes meilleures potes sur X-Factor. C'est bizarre parce qu'on a des univers très opposés mais qui se retrouvent parce qu'ils sont un peu poétiques à certains moments. Je n'ai pas compris hier. Maryvette, je l'adore, j'adore son univers et au fond, je suis super contente qu'elle soit restée. C'est une amie avant tout.

La semaine dernière, Cécile et Sarah étaient en ballottage, cette semaine c'était Maryvette et toi. Les filles sont maudites ?
Je pense que le public X-Factor est un public jeune et les plus jeunes qu'est-ce qu'ils aiment ? Ils aiment les boys bands, les beaux garçons...

En même temps tu n'as que 19 ans !
Non, mais moi j'ai un répertoire assez vieux. Quand je dis à une fille de 14 ans que j'ai chanté du AC/DC "Highway to Hell", elle me répond "C'est quoi ?". Le vieux de 40 ans il va me dire "Ah ouais nickel !". Et je pense que X-Factor a un public plus jeune et je ne voulais non plus me transformer pour plaire à ce public. Je voulais surtout rester moi et faire ce que j'aime avant tout. Je sentais que ça allait venir pour moi, on le sentait en voyant les 2nde Nature et la remontée spectaculaire des Omega. C'est ça que le public veut mais je suis restée moi jusqu'au bout. Je ne voulais pas me conformer à l'image d'une jeune fille qui chante, je ne sais pas moi... du Justin Bieber ou du Beyoncé.

Tu en as pensé quoi de la prestation de Florian sur "Baby" de Justin Bieber ?
J'ai trouvé ça très très drôle parce qu'on lui en parle tout le temps, de sa ressemblance avec Justin Bieber et il prend ça au second degré. Il ne se prend pas au sérieux et je trouvais ça très osé de faire ça. Après, c'est vrai que c'était quitte ou double : soit ça allait trop marcher parce que c'était drôle et qu'on le prenait au second degré, soit au contraire on lui disait "non, écoute, tu refais encore une chanson trop gnangnan et on n'aime pas". Je n'ai pas encore eu les retours, mais c'est vrai que ça n'a pas plu au jury en tout cas. J'espère qu'il va revenir à des chansons où il pourra montrer un peu plus de voix pour vraiment montrer son talent.

« On voit de l'impuissance et de l'incompréhension dans les yeux des jurés »



Quand le jury réagit en disant "C'est pas possible que vous soyez en ballottage", comment vous réagissez toi et Maryvette ?
Ca fait plaisir mais on voit qu'ils sont impuissants, on le voit dans leurs yeux. Un regard vide. De l'incompréhension et en même temps de la tristesse. Là je revois les yeux d'Henry, de Christophe, d'Olivier et de Véronic, c'est de l'incompréhension. Après voilà, ça reste un jeu. Si ça ne marche pas aujourd'hui, ça marchera après avec un autre public j'espère.

Quand Olivier dit à la toute fin de l'émission "On ne la laissera pas tomber", c'est suite à des discussions que vous avez déjà eues ou c'est une phrase qui t'a surprise ?
C'est des discussions qu'on a eues avant, évidemment. Olivier, ce qui l'intéresse, ce n'est pas forcément notre positionnement dans le classement de X-Factor. Il s'en fiche. Après, il a envie de nous emmener le plus loin possible mais ce qu'il cherche, c'est vraiment l'expérimentation, savoir où il veut nous emmener et où ça pourrait marcher pour nous. Il réfléchit vraiment à ce qui pourrait nous arriver après X-Factor, on en parle beaucoup. Pour lui, l'émission n'est pas une fin en soi.

Mais quand il dit - et ça venait sûrement d'une bonne intention - que X-Factor n'est pas un concours de mannequin après ton élimination, c'est gentil mais aussi un peu maladroit non ?
Je ne l'ai même pas vu comme ça tu vois ! (Elle éclate de rire) Non mais quand il dit ça, il visait une autre personne je pense. Il ne me visait pas moi, je pense. Il ne m'aurait jamais dit un truc comme ça ! Enfin j'espère ! (Rires) Je pense qu'il critiquait des gens qui jouent plus sur l'image et sur le physique que sur la voix. C'est vrai que c'est dommage.

« J'enfermerais moins les candidats dans des cases si je pouvais »



L'audience de l'émission reste décevante. Est-ce que, déjà, tu es cliente des télé-crochets ?
Je n'ai jamais, jamais regardé un télé-crochet de ma vie ! Je le dis franchement, ça ne m'intéresse pas et puis je ne regarde presque pas la télé. Mais je connais les gagnants et ceux qui se font remarquer après. Après, on est au courant que l'audience n'est pas super top... C'est peut-être de la lassitude, les gens qui sont nostalgiques de la Nouvelle Star, je ne sais pas...

Et si tu devais changer une chose dans l'émission, dans le concept ?
Je pense que j'enfermerais moins les candidats dans des cases. Florian c'est le petit beau gosse avec sa mèche, par exemple. On est très enfermé dans un truc, on essaie d'en sortir, ça ne nous plaît pas. Même les 2nde Nature, le côté boys band de beaux gosses, ce n'est pas eux. Je pense que je changerais ça, nous donner plus de liberté.

Tu as l'impression de l'avoir eue, cette liberté ? Tu parlais du fait que tout ce que tu faisais restait assez rock, c'était ta décision du coup ?
C'est ce que j'aime faire mais c'est vrai que partout on nous mettait dans ces cas. Même dans les journaux, on me décrivait toujours comme "Bérénice la rockeuse". D'un côté, c'est bien pour moi parce que c'est ce que je suis. Je ne suis sans doute pas le meilleur exemple de ce que je dis, je ne suis pas celle qui en a le plus souffert.

Qui sont tes favoris ?
Musicalement, ce que je préfère c'est Maryvette. J'adore son univers. Dès qu'elle chante, c'est magique, c'est poétique, c'est mignon. Elle a une façon de jouer, d'interpréter qui accroche... Dès qu'elle chante, on est scotché à ce qu'elle fait. Après, si je dois dire qui va gagner je pense, ce sera Marina selon moi, je pense qu'elle est bien partie et qu'elle sera en finale avec Raphaël.

Et la semaine prochaine, est-ce que tu voteras par SMS ?
(Rires) Je ne sais pas ! Je vais peut-être regarder mais je suis assez fière à la base et c'est dur d'avoir été éliminée donc je ne sais pas si j'aurais le courage de voir tout le monde sur scène et de me dire que je n'y suis plus. Peut-être que je regarderais les prestations indépendamment, pas en direct. Pour l'instant je suis encore dans mon état de choc donc je verrais si je regarde ou si je ferais baisser encore plus l'audience ! (Rires)

Sur le même thème
l'info en continu
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
SVOD
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour...
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en direct
TV
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en...
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour Nathalie Renoux, le rugby en forme sur C+
TV
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour...
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct...
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews pour "injure publique"
Justice
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews...
Vidéos Puremedias