Philippe Val (France Inter) : "Le chaos annoncé n'a pas eu lieu"

Partager l'article
Vous lisez:
Philippe Val (France Inter) : "Le chaos annoncé n'a pas eu lieu"
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Philippe Val, directeur de France Inter.
Philippe Val, directeur de France Inter. © Crédits : Abaca
Très critiqué à son arrivée à la tête de France Inter, Philippe Val revient pour puremedias.com sur les résultats d'audience de Médiamétrie publiés ce matin qui placent la radio publique en très bonne position.

Très critiqué à son arrivée à la tête de France Inter, Philippe Val revient pour puremedias.com sur les résultats d'audience de Médiamétrie qui placent la radio publique en très bonne position. Avec près de 5,6 millions d'auditeurs, la station réalise sa meilleure audience depuis 2003. La station a gagné 135.000 auditeurs sur un an et 290.000 sur une vague.

France Inter progresse fortement sur un an. Quels enseignements tirez-vous de cette vague d'audiences ?

À lire aussi
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a été fatale"
Interview
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a...
Karim Rissouli : "Si j'ai arrêté 'C Politique', c'est parce que j'allais dans le mur"
Interview
Karim Rissouli : "Si j'ai arrêté 'C Politique', c'est parce que j'allais dans le...
Karim Rissouli sur les 2 ans de "C ce soir" : "On a dépassé les espérances d'audience"
Interview
Karim Rissouli sur les 2 ans de "C ce soir" : "On a dépassé les espérances...
Ambre Chalumeau ("Quotidien") décroche son premier prime sur TMC : "Le couperet de l'audience le lendemain m'effraie"
Interview
Ambre Chalumeau ("Quotidien") décroche son premier prime sur TMC : "Le couperet de...


Je suis content pour les gens qui font cette radio, ils le méritent, ils ont fait du bon travail. Notamment sur tous les évènements récents, les retraites, le Japon, la crise dans le monde arabe. Il y a une adhésion à une radio de l'offre, c'est ma conviction profonde. L'actualité n'est pas le seul moteur, c'est surtout la façon dont on la traite. NRJ monte et ce n'est pas l'actu qui la booste. C'est une adhésion des gens à un esprit. Il y a une confiance dans cette information de référence, c'est une radio culturelle, une radio qui divertit et ça c'est essentiel.

"France Inter n'est pas prisonnière d'obligations commerciales"



C'est quoi une radio de l'offre ?
Nous ne sommes pas le nez dans des études de marché. On est une radio créative, autant que possible évidemment. C'est très enthousiasmant. Nous ne sommes pas prisonniers d'obligations commerciales. Notre cahier des charges, c'est celui du service public et c'est une réelle singularité. Je pense qu'on a joué à plein cette carte et ça paye.

On vous sent soulagé ce matin...
Je suis content oui mais j'étais confiant. Je l'ai toujours été. Je sentais que le travail se faisait, qu'on était tous attelés à ça avec suffisamment d'enthousiasme pour avoir des résultats agréables.

Dans le détail, quels tranches progressent le plus ?
La matinale marche bien, de 12h à 13h45 on est leader, pareil de 18h45 à 20h30. Audrey Pulvar gagne des auditeurs, « Le téléphone sonne » également. Le week-end progresse aussi fortement.

Vous êtes arrivé dans des conditions particulières à France Inter, vous avez été beaucoup critiqué, certains vous accusant même d'amateurisme. C'est une revanche ce matin ?
J'ai été adossé à ma conviction, à ce que je pensais devoir apporter à cette radio. Je pensais beaucoup à ça et je n'ai aucun sentiment de revanche, vraiment zéro. Je m'en fous complètement ! Je suis fier de la radio, ambitieux pour elle. J'aime France Inter passionnément mais moi la revanche, ce n'est pas mon truc. Le chaos annoncé n'a pas eu lieu mais ça, tout le monde peut se tromper, ce n'est pas bien grave.

"Les auditeurs ont eu la preuve de l'indépendance et de la liberté d'Inter"



Les auditeurs d'Inter n'ont pas été sensibles à la crise traversée par la radio en juin dernier ?
Les auditeurs ont eu la preuve de l'indépendance et de la liberté d'Inter en l'écoutant, tout simplement. Il n'y avait que ça à faire pour prouver qu'il n'y avait pas de prise en main d'un courant... C'est la radio d'aucun courant, elle est ouverte à tout le monde. C'est mon crédo profond, c'est un élément essentiel de la démocratie française pour moi.

Guillon et Porte ne sont donc pas irremplaçables...
Personne, vraiment personne ! Jules César non plus d'ailleurs (rires).

Stéphane Bern a annoncé qu'il réfléchissait à partir, vous êtiez au courant ?
On discute avec Stéphane sans aucun problème. Nous avons une relation très facile et agréable. Il réfléchit, je le laisse réfléchir et je l'écoute quand il souhaite me parler.

"J'ai envie que Stéphane Bern reste"



S'il partait, ce serait un coup dur pour Inter ?
Moi j'ai envie qu'il reste mais il fera ce qu'il souhaite. On est dans un monde libre, on est pas Roumanie (rires).

Sophia Aram a été très critiquée pour sa chronique sur les électeurs du FN, vous la soutenez ?
Bien sûr que je la soutiens. La preuve, elle est toujours à l'antenne. C'est une fille que j'aime bien, elle fait l'objet d'une polémique, elle n'est pas toute seule, ce n'est pas un fait extraordinaire.

Et la chronique, vous en avez pensé quoi ?
Disons que quelque soit la personne, il vaut mieux s'attaquer aux idées qu'au reste.

Philippe Val
Philippe Val
Philippe Val rejoint Europe 1
Menaces contre "Charlie" : "Ca fait des mois que ça dure et tout le monde s'en fout !!", s'insurge Philippe Val
Dans sa lettre d'adieux à France Inter, Philippe Val tacle "ceux qui ont tant aimé me détester"
Philippe Val évoque son départ face aux salariés de France Inter
Voir toute l'actualité sur Philippe Val
Autour de Philippe Val
l'info en continu
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa brouille avec Jean-Luc Reichmann
TV
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa...
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium - l'affaire Litvinenko" sur M6
Audiences
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium -...
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par d'anciennes collaboratrices
Personnalités
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par...
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Audiences
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les marques
Business
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les...
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les paroles"
Audiences
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les...