Invité de Jean-Pierre Elkabbach, l'ambassadeur d'Iran refuse de serrer la main de Clélie Mathias

Partager l'article
Vous lisez:
Invité de Jean-Pierre Elkabbach, l'ambassadeur d'Iran refuse de serrer la main de Clélie Mathias
Jean-Pierre Elkabbach a reçu l'ambassadeur d'Iran qui a refusé de serrer la main de Clélie Mathias. © CNews
Abolghassem Delfi, ambassadeur iranien en France, était l'invité politique hier matin de CNews.

La poignée de mains réservée aux hommes ? Hier matin, sur CNews, Jean-Pierre Elkabbach a reçu en invité politique Abolghassem Delfi, l'ambassadeur d'Iran en France, pour évoquer les accords de son pays sur le nucléaire avec les Etats-Unis et défendre la politique du gouvernement iranien. A l'issue de cet entretien, l'intervieweur a tenu à serrer la main de son interlocuteur, tout en lui posant une drôle de question.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...

"Si j'étais une femme, vous m'auriez serré la main ?"

"Merci de venir en direct avec nous et de faire l'effort de parler français, je vous serre la main. Si j'étais une femme, vous m'auriez serré la main ?", a lancé Jean-Pierre Elkabbach, attrapant la main de son invité sans la lâcher. "Bien sûr, tant que c'est ma femme, ma soeur ou ma grand-mère", a répondu Abolghassem Delfi, avant d'être coupé par le journaliste : "Non, mais si j'étais une journaliste femme ? Non ?" L'ambassadeur dont la main était toujours serrée par celle de l'intervieweur s'est justifié : "Non, d'après certains engagements de notre religion, nous respectons les femmes, mais quand même, on ne leur serre pas la main. Ce n'est pas pour une partie des femmes". "J'avais remarqué", a glissé Jean-Pierre Elkabbach, lui relâchant la main.

Sur Twitter, Romain Desarbres, co-présentateur de la matinale de CNews, a expliqué l'origine de la question de son collègue. "C'est à cause du refus de l'ambassadeur de serrer la main tendue, hors antenne, par Clélie Mathias, quelques instants avant l'interview", a-t-il écrit, ajoutant le hashtag "violent". De son côté, la journaliste concernée a simplement ajouté sur le réseau social : "Ca fait toujours bizarre..." puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Un homme politique belge refuse de regarder une journaliste

Cet épisode fait écho à un incident survenu sur le plateau télé belge de la RTL-TVI dimanche dernier. Dans "C'est pas tous les jours dimanche", le présentateur Christophe Deborsu est revenu sur une polémique ayant secoué la Belgique après qu'un responsable politique belge, "juif ultra-orthodoxe", Aron Berger, a refusé il y a une semaine une poignée de main à une femme. Invité pour en parler, Redouane Ahrouch, homme politique belge islamiste, a refusé de se faire maquiller par une femme avant le début de l'émission, puis de regarder la journaliste Emmanuelle Praet pendant qu'elle parlait parce qu'elle est une femme.

Jean-Pierre Elkabbach
Jean-Pierre Elkabbach
Souffrant, Jean-Pierre Elkabbach absent de l'antenne de CNews
"Sans détours" : Le nouveau rendez-vous politique de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews à 19h
Jean-Pierre Elkabbach décroche une nouvelle émission sur CNews
Voir toute l'actualité sur Jean-Pierre Elkabbach
Autour de Jean-Pierre Elkabbach
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
RomainL

C'est une question d'éducation...
La politesse veut que l'on salue un ambassadeur dans la coutume de son pays.



A French

Non, je ne suis pas pour le port du niqab ou de la burka. Mais tout ce qui ne recouvre pas le visage dans l'espace public doit être toléré.



L'Œil

Tu fais sans doute partie de ceux qui considèrent les tenues islamiques comme de simples vêtements.

Pour moi, ces vêtements sont une forme de doigt d'honneur à ce qu'est la France.
Un Français est quelqu'un qui respecte la France en tant qu'entité.

C'est pas plus compliqué que ça.



L'Œil

Je l'attendais celle-là :)
Non, pas encore, je te rassure.



A French

T'es Français si t'as des papiers français et que tu parles français. Le style vestimentaire ne te définit pas comme Français (en tout cas dans aucun texte que je connaisse).



A French

T'es devenu macroniste maintenant? :)



oursin1

qui parle d'attaque personnelle ?? comprends pas ! par ailleurs je ne comprends pas non plus cette idée de promotion pour son pays en humiliant gravement une journaliste qui veut le saluer quand il arrive dans les locaux de la chaine, et ce pour de mauvaises raisons que vous qualifiez de culturelles ! bref...



L'Œil

C'est un mot que je n'emploie jamais.
Il induit un rapport de force que je déteste.
La droite n'est pas supérieure à la gauche.
La gauche n'est pas supérieure à la droite.
Il y a du bon dans les deux concepts.



L'Œil

Et tu veux faire quoi d'autre face à des profils qui n'ont visiblement aucune envie de devenir Français ?



A French

Je ne crois pas que la fermeté soit une bonne méthode d'intégration contrairement à toi.



A French

Je te parle des femmes musulmanes et tu me parles de Satan..



L'Œil

Traduction : il est vain de faire bloc avec le supposé islam modéré pour combattre les dérives liées à ce même islam. Dans le cas présent, cela revient à se mordre la queue.



A French

Sauf que je parle de valeurs et pas de races. Tout le monde n'a pas l'esprit mal placé..



L'Œil

N'importe quoi ...
T'as bloqué sur l'apéro ou quoi ?



A French

Je le répète, tout ne passe pas par le voile..



L'Œil

Non, c'est juste que ça me faisait penser à la supériorité des races, concept bien de gauche comme tout le monde le sait.



A French

Tu insinues que les femmes musulmanes sont des satanistes?...



L'Œil

On ne s'allie pas avec Satan pour combattre le Diable.



A French

Et donc tu fais quoi des femmes musulmanes dans ce cas? Tu ne les fréquentes plus, tu n'essayes pas de les sortir de leur condition avec les moyens que tu as. Chose pas aisée lorsqu'elles sont bien soumises à leur mari et ne veulent pour autant pas en changer (et ça on ne le trouve pas que chez les femmes musulmanes, loin de là).



L'Œil

Il n'y a qu'une manière d'aider les femmes musulmanes embrigadées par cette religion : interdire le voile et tout ce qui relève des signes distinctifs intégristes. Puis faire en sorte d'assimiler ces femmes si c'est possible.
Et aucune féministe ne le propose. Mieux, la plupart défendent le voile voire pire.
J'aime les choses claires. Et le combat féministe ne l'est pas ou plus.



A French

Ben oui, il y a une échelle des valeurs pour quiconque. Tout le monde n'a pas les mêmes.



A French

C'est quand même fou de sortir ce genre d'énormité.. Si aider et protéger les femmes musulmanes fait des féministes des islamophiles, ça c'est un raisonnement simpliste.



L'Œil

T'es dans la théorie, moi dans la pratique.
Il suffit d'observer les combats féministes qui ont lieu depuis une vingtaine d'années (personnalités, motivations, actions politiques, revendications...) pour se rendre compte que les féministes sont les alliées objectives de l'islam.
L'islam est contre les femmes par nature.
Une féministe ne peut donc en aucun cas soutenir cette religion, c'est contre-nature si j'ose m'exprimer ainsi.



L'Œil

Supérieures : un mot qui en dit long.



A French

En gros les féministes aident les femmes musulmanes à mieux s'intégrer, pendant que ceux qui les critiquent ne visent qu'à les exclure et les marginaliser.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens économiquement pour nous"
Interview
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens...
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la Charité'"
TV
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la...
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews et LCI
TV
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews...
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
Radio
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
Programme TV
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
TV
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
Vidéos Puremedias