Jaume Roures (Mediapro) : "Il est rare que Canal+ se remette en cause"

Partager l'article
Vous lisez:
Jaume Roures (Mediapro) : "Il est rare que Canal+ se remette en cause"
Jaume Roures, dirigeant de Mediapro
Jaume Roures, dirigeant de Mediapro © Abaca
Le patron de Mediapro n'est une nouvelle fois pas tendre avec son concurrent français.

Mediapro n'a définitivement pas l'intention de se rabibocher avec Canal+. Ces dernières semaines, son patron Jaume Roures a publiquement fermé la porte à tout accord avec la chaîne cryptée française, tandis que Canal+ espère toujours pouvoir racheter une partie des droits de la Ligue 1 acquis en 2018 par l'opérateur basé à Barcelone.

À lire aussi
César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" favoris devant "En liberté !" et "Les frères Sisters"
Cinéma
César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" favoris devant "En liberté !"...
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier faible sur C8
Audiences
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier...
"Touche pas à mon poste" : Victime d'homophobie, Matthieu Delormeau, en larmes, révèle vivre "avec une arme"
TV
"Touche pas à mon poste" : Victime d'homophobie, Matthieu Delormeau, en larmes,...

En novembre dernier, Jaume Roures avait ainsi affirmé qu'il écartait définitivement "l'idée de sous-licencier une partie de (ses) droits" acquis près de 800 millions d'euros par an pour la période 2020-2024. "Notre modèle économique est très clair. Nous allons fabriquer une chaîne 100% foot et nous allons la commercialiser auprès de tous les opérateurs du marché et en direct sur internet", avait-il déclaré au "Figaro", quelques semaines avant de rafler le gros des droits de la Ligue 2 de foot.

Interrogé par "Les Echos" aujourd'hui, Jaume Roures reste sur la même longueur d'onde. Il maintient ainsi son projet de bâtir une chaîne avec des matchs, des interviews et des magazines autour du foot, doté d'un budget annuel de 15-20 millions d'euros, hors droits, coûtant près de 25 euros à ses abonnés et visant les 4 millions de clients. "Pour réussir, il faut parvenir à faire une chaîne très ciblée, et non pas plusieurs sports, des séries etc.", tacle-t-il en référence à Canal+.

"La culture de Canal+ n'est pas vraiment de discuter"

"Nous pouvons faire grossir le bassin d'abonnés. Il y a du potentiel avec une meilleure organisation. Les clubs et les chaînes ne travaillent pas assez ensemble. En Espagne, nous discutons beaucoup sur l'accès des caméras aux vestiaires, les interviews des joueurs, les horaires des matchs, etc. Quand on met des centaines de millions d'euros dans le foot, on peut espérer améliorer les choses", a fait valoir Jaume Roures. "Or, la culture de Canal + qui a la mainmise sur le foot, n'est pas vraiment de discuter. Il est assez rare qu'ils se remettent en cause", a ensuite taclé le dirigeant de Mediapro, plus clément avec SFR qu'il aimerait bien voir distribuer sa future chaîne en France. "Avec SFR, qui a La Ligue des champions, il est logique que l'on s'entende", estime Jaume Roures.

 

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
X13

ça c'est vous qui le dite, maintenant le constat est simple : ils sont toujours présent après tant d’années et on vu "mourir" la concurrence a leur place, seul BeIn c'est inscrit dans la durée.... mais jusqu’à quand ?

Si Médiapro se casse la figure, ou va finir la Ligue 1 a votre avis ? ....
Leurs soucis en Italie vient qu'ils n'ont pas pu fournir les garanties nécessaires pour un tel financement.

En parallèle, Canal a repris la Premier League pour au final négocier avec SFR/Altice, a quel but a votre avis ?

Vous faites des allusions a Netflix comme concurrents (hors-sujet d'ailleurs...) : pour contrer ça Canal mise sur ces créations originales et leurs droit acquis (plus nombreux que ce que vous croyez), que devrait il faire de plus ?

La chronologie des médias a récemment était "modifier" en leurs faveurs (certes un minimum) mais les perdants reste néanmoins Netflix et autres plateforme du même type.

Canal paye ses impôts en France, perd donc de l'argent a cause de cela, est-ce le cas de tous ces autres concurrent ???
...

Ce n'est pas leurs modèle qui pose problème.



Emrata.

Mais ça ne marche plus. Canal perd énormément d'abonnés, de droits... Et sans L1 ça va aussi être difficile.

Pour MediaPro, les soucis en Italie ne sont pas liés à un problème de financement.



X13

Bah ils se sont décrédibiliser tout seul des le début, il n'y a rien qu'a voir avec les droits de la Série A. Et a mon avis ce n'est encore que le début....

Sinon je pense que le problème de Netflix c'est plutôt les Amazon Prime etc qui commencent a arriver en grande pompe avec des acquisitions plus qu’intéressante. Canal lui continue et continuera ce qu'il fait depuis maintenant des années : des séries et du cinéma en supplément du sport (ou l'inverse ....) et nouera directement des partenariats avec d'autres chaines/média étranger pour continuer a alimenter son contenu.

Un modèle qui les fait (sur)vivre depuis 30ans, et tant que ça marche comme ça, aucune raison de le changer.



X13

Oui mais pas uniquement pour le championnat de Ligue 1....

Apres le prix exact en € je ne sais plus a combien cela revenais mais c'était aussi une toute autre époque bien differente a celle d'aoujourdhui sur de nombreux point de vue.



ritch14

ah canal +, le seul opérateur tv à proposer un décodeur totalement non aboutit même un an après sa sortie , quelle honte . en fait leurs abonnés ne méritent pas mieux que ça du matos non finit et instable .un mépris incroyable de leurs clients hallucinant .



BEBERMAN

Et puis la ligue retournera vers canal la queue entre les jambes...



BEBERMAN

A 25€ par mois juste pour du foot...Franchement je n'y crois pas un instant !
De plus canal a recuperé les droits du championnat anglais donc moi je reste sur la chaine crypté



PSCL

Échanges verbaux en public juste pour faire monter la pression avant les tractations, rien de bien innovant en matière de com et de marchandage.

Le modèle de Canal est le bon, bien qu’un peu trop cher, mais sa variété fait sa force (le public qui vient pour les séries et le ciné contrebalance celui qui vient pour le sport).

En faisant une chaîne 100% L1, mediapro ne pourra pas justifier un prix trop haut (on dit canal trop cher à 40 euros avec sport/cinema/série alors imaginez 25 euros pour un seul championnat), et peut déjà oublier les mois d’abonnements de juin/juillet car la grille sera vide.

Bref comme avec TPS puis Orange puis SFR, on se tacle, on se gargarise, on prends les abonnés en otage mais au final on finit toujours par s’entendre et faire un gros calin avec Canal !



lalo-19

A noter que Canal+ va a priori partager la Premiere League qu'elle a acquis, avec... SFR actuel détenteur des droits.
Echange de bons procédés. Tu me files tes abonnés, je te file les miens. Partager la bête pour vivre dessus. Le consommateur va être content.



X13

No-comment.

ça parle ça parle... mais en attendant :

- cette "grande chaîne qu'est Mediapro" n'existe toujours pas.
- elle n'a a ce jour aucun abonnés.
- elle va proposer SEULEMENT UNE PARTIE DE LA LIGUE 1 et non l'intégrale (le reste est pour BeIn)
- et considère que "25e par mois pour ce qu'elle propose" sa vaut le coup....

J'en suis mort de rire d'avance, j'ai vraiment hâte qu'il rentre réellement en jeu pour se casser la gueule une bonne fois pour toutes ET SEULEMENT APRES on pourra parler.

La a l'heure actuelle, aucun intérêt d'en parler.

C'est facile de donner des leçons maintenant, on verra si le discours sera le même d'ici 2-3 ans....



Jon75

Cela risquerait de finir comme CFoot ou bien comme La Cinq, on a plus de chances de voir un endettement qu'un effet excédentaire. C'est récurrent dans la télévision payante, où il y a plus de fermetures, faute de CA, de bénéfices, de dettes, etc.



Jon75

C'est ce que proposait Canal+ lors de son lancement en novembre 1984, avec le décodeur fourni. A l'époque, son développement fut incertain malgré l'appui de l'Etat, Rousselet fut un grand ami et bras droit de Mitterrand.



Jon75

Risque de crise publicitaire et de la chute de la demande au profit des modes de diffusion illégales avec le Live Streaming par VPN ou IP, par exemple.



Jon75

C'est encore un OVNI dans le PAF.



Pfff

Quelle arrogance ce type. Faire 4 millions d'abonnés avec que le foot français à 25 euros et sans etre distribué par Canal, la blague... Il ferait bien de faire profil bas car il a payé une somme completement delirante et pas adaptee aux foyers français

BeIn, avec bien plus de foot français mais aussi la Ligue des champions a mis 6 ans à atteidnre ce chiffre d'abonnés, et avec moitié prix par rapport à lui



Alex

""Pour réussir, il faut parvenir à faire une chaîne très ciblée, et non pas plusieurs sports, des séries etc.", tacle-t-il en référence à Canal+."

A mon avis, ce tacle là est plus destiné à beIN Sports qui fait beaucoup plus d'Omnisport que Canal+



Julius3527

Bon courage pour vendre ta chaîne à 25 € par mois ne proposant que la ligue 1 et la ligue 2 sans t'appuyer sur d'autres offres et espérer être rentable. Mais c'est vrai qu'en Espagne, on a dissous petit à petit Canal. Au fait, on parle du " succès" de GOL Television en payant outre-Pyrénnées ?



Bernard Tichaud

Absolument d'accord. Quand la LFP se rendra compte que le nombre de téléspectateurs est divisé par 3 ou 4 du fait de la faible pénétration de la chaîne Mediapro, entraînant un logique désintérêt des annonceurs, elle changera peut-être son fusil d'épaule...



SKMBlake

Oui bon, qu'on voit si la chaîne ne se casse pas la gueule avant de donner des leçons à une chaîne qui existe depuis près de 35 ans.
Je ne suis pas du tout fan de Canal+ depuis le rachat par Bolloré, mais MediaPro a encore tout à prouver.



Emrata.

On peut le comprendre. Quand MediaPro a obtenu les droits, Canal a cherché à les décrédibiliser et à sous-entendre que de toute façon ils allaient racheter tout ou partie des droits à MediaPro. Ce n’est pas une approche très productive.

Canal a un gigantesque souci : son modèle. Face à Netflix, face à des chaînes spécialisées, en perdant de gros droits, ça devient très compliqué. Tant sur le contenu que sur la formulation des offres. Ils ont redécoupé l’offre tarifaire mais c’est très loin d’être suffisant.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Dix pour cent" : Mimie Mathy parmi les guests de la saison 4 de la série de France 2
Séries
"Dix pour cent" : Mimie Mathy parmi les guests de la saison 4 de la série de...
"Empire" : Jussie Smollett écarté des deux derniers épisodes de la saison 5
Justice
"Empire" : Jussie Smollett écarté des deux derniers épisodes de la saison 5
"L'Aventure Robinson" : Tal et Jarry partent à l'aventure ce soir sur TF1
TV
"L'Aventure Robinson" : Tal et Jarry partent à l'aventure ce soir sur TF1
"Leaving Neverland" : Le doc choc de HBO sur Michael Jackson attaqué en justice
TV
"Leaving Neverland" : Le doc choc de HBO sur Michael Jackson attaqué en justice
Interview polémique dans "Valeurs actuelles" : Marlène Schiappa présente ses excuses
Politique
Interview polémique dans "Valeurs actuelles" : Marlène Schiappa présente ses...
"The Haunting of Hill House" : Netflix offre une saison 2 à sa série
Séries
"The Haunting of Hill House" : Netflix offre une saison 2 à sa série
Vidéos Puremedias