Jean-Luc Mélenchon : des mots doux pour BFMTV, un tacle pour France 2

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Luc Mélenchon : des mots doux pour BFMTV, un tacle pour France 2
Jean-Luc Mélenchon "impressionné par BFM TV" © BFM TV
Le candidat à la présidentielle n'a pas tari d'éloges sur la chaîne d'information qui a retransmis l'intégralité de son discours.

Clin d'oeil. Entre Jean-Luc Mélenchon et les médias, le ciel tourne souvent à l'orage. Au gré de ses humeurs, l'ancien sénateur s'en prend régulièrement aux journalistes et autres animateurs d'émissions politiques. Mais ce matin, invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, le candidat à la présidentielle était tout sourire. Et il n'a pas tardé à s'expliquer sur les raisons de cet accès de bonne humeur.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

"J'ai été impressionné par BFMTV qui a retransmis la totalité de mon discours"

"J'ai été impressionné par BFMTV qui a retransmis la totalité de mon discours", s'est enthousiasmé le député européen, saluant même une "prise de risque" de la part de la chaîne d'information car, de son autre propre aveu, c'était... "long". Si BFMTV récolte les bons points, France 2 a en revanche été critiquée. Et pour cause, selon Jean-Luc Mélenchon, la chaîne publique "n'a pas dit un mot de l'existence de ce rassemblement" dans ses journaux. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Et après on dira que l'extrême-droite et l'extrême-gauche ne se rejoignent pas sur le même média?!



Jaarod26

Les modes de financement sont différents. Macron aurait pu appartenir au PS et être le président de "En Marche", d'ailleurs la plupart des soutiens proviennent du parti socialiste.



Sheka

Et la Marche ça Creuse..



Plouf

Pas toi visiblement



Plouf

Macron c'est la marche pas la manche.



Plouf

Ça reste un mouvement et pas un parti



Tnec

Normal de parler en ce moment de la primaire de la gauche, le premier tour est dans deux semaines.

Pour Melenchon, si il fait demain un énorme meeting ils en parleront.
Des meetings à 1500 personnes comme celui de ce week end ce n'est pas exceptionnel... Macron en eu deux par exemple Vendredi et Samedi. Parler de chaque meeting n'a aucun intérêt...

Pour Guaino, il ne représente rien, et même pas sur qu'il obtienne les signatures.

Dupont Aignan c'est 3/4%, mouvement très minoritaire, normal d'en parler rarement.



Orphysion

Mais ils monopolisent l'antenne médiatique avec la primaire de la Belle Alliance Populaire, quand ils parlent de la Gauche, c'est bien sûr sans Mélenchon, et quand ils parlent de la Droite, c'est bien sûr sans Guaino, Dupont Aignan, etc.



pupuce

Encore une fois, ce sont des conneries, mais on a l'habitude avec toi.



Tnec

C'est pas non plus un drame de ne pas en parler, des meetings de Melenchon il y'en aura plein, et surtout des plus gros/important.

France 2 en parlera au prochain.



Sheka

Il ne peut pas en avoir vu que son mouvement n'a participé à aucune élection et n'a que quelques mois. Mais si il a les 500 parrainages et 5%, il touchera de l'argent( En dessous de 5% aussi mais moins ). Idem si il présente des élus aux législatives, pour les 5 ans à venir, le mouvement touchera de l'argent.



Sheka

Je racontais de la merde en fait, je sais pas pourquoi je parle de Mélenchon alors que tu parlais de Macron.



arlouf

Oui, enfin ce qui m'importe ici c'est de rappeler qu'on n'a pas décidé du financement public des campagnes pour rien, même si des dérives subsistent.



Orphysion

Il fait que lire son prompteur



Orphysion

Non mais sérieux qui peut croire en lui à part la bulle médiatique et la propagande faite par les médias ?



Plouf

Karachi ? Sarko était dans l'équipe en même temps ^^



arlouf

Non vu que j'ai la faiblesse d'accorder de l'importance à la vie humaine je pensais à la campagne de Balladur ...



Docteur Folamour

C'est Pouxjadas qui est honteux !



Plouf

Tu parles de Sarko 2007 ? 2012 ?



Plouf

Qui remboursera aussi le FN, c'est la démocratie.



Plouf

Je demandais par rapport à la législation sur le remboursement, d'ailleurs non c'est pas pareil niveau subvention, il n'en a pas Macron, toutes les thunes viennent des gens, pas de l'État.



Plouf

Ils bloqueront la France et feront la manche !



Sheka

Les militants coco ont pas assez de blé pour le renflouer !



Plouf

Ou faire un Sarkothon :P



Plouf

Bonsoir Madame Irma.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million d'euros à C8
Justice
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million...
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la polémique
Cinéma
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la...
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
Programme TV
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le 3 décembre sur TF1
Programme TV
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le...
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était étudiante
TV
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était...
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
TV
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
Vidéos Puremedias