Incident diplomatweet : Jean-Marc Ayrault invite Valérie Trierweiler à plus de "discrétion"

Partager l'article
Vous lisez:
Incident diplomatweet : Jean-Marc Ayrault invite Valérie Trierweiler à plus de "discrétion"
Jean-Marc Ayrault
Jean-Marc Ayrault © Abaca
Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault s'est exprimé ce matin sur la polémique déclenchée par un tweet de Valérie Trierweiler contredisant le soutien à un candidat de la majorité présidentielle.

"L'affaire Trierweiler" fait beaucoup parler depuis hier après-midi. 140 caractères auront suffi à semer la zizanie dans l'entre-deux tours des élections législatives. En cause : un tweet de Valérie Trierweiler, affichant son soutien à Olivier Falorni, le candidat opposant à Ségolène Royal.

À lire aussi
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Reconfinement : Les films proposés ce dimanche après-midi sur France 2 et sur France 3
Cinéma
Reconfinement : Les films proposés ce dimanche après-midi sur France 2 et sur...

Si les émissions parodiques comme "Les Guignols" ou les Unes des quotidiens s'en sont beaucoup amusés, même à l'étranger, le malaise est clairement présent au sein de la majorité. Et si Martine Aubry a confirmé hier son soutien à Ségolène Royal, l'ancienne compagne de François Hollande bénéficie aujourd'hui d'un autre atout de poids, celui du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Invité ce matin sur la chaîne LCP, il a insité sur la seule légitimité de la parole du président de la République : "il soutient, comme moi-même, comme le PS et sa Première secrétaire, Ségolène Royal comme candidate". Il a cependant reconnu que le tweet envoyé par Valérie Trierweiler était une "perturbation".

"Je fais confiance à l'intelligence politique des Français"

Interrogé sur la nécessité de fermer le compte Twitter de Valérie Trierweiler, Jean-Marc Ayrault a répondu : "Je pense que c'est un rôle qui doit être discret et l'équilibre n'est pas facile à trouver. Chacun doit être à sa place". Il se refuse cependant à lui donner des conseils et se désole que "la droite surexploite cet épisode". En ce qui concerne le deuxième tour des élections législatives, Quant aux conséquences politiques de cet épisode, Jean-Marc Ayrault n'est pas inquiet et fait confiance "à l'intelligence politique des Français".

De très nombreux politiques se sont exprimés sur cette affaire. L'ancienne porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, a déclaré que le statut de Valérie Trierweiler posait problème : "on ne sait pas si elle s'exprime comme compagnon du président de la République, comme militante socialiste ou comme journaliste engagée".

Sur le même thème
l'info en continu
Spotlight : Snapchat lance une nouvelle fonction qui peut rapporter gros
Internet
Spotlight : Snapchat lance une nouvelle fonction qui peut rapporter gros
Miss France 2021 : Le jury 100% féminin de la 100e édition enfin dévoilé
TV
Miss France 2021 : Le jury 100% féminin de la 100e édition enfin dévoilé
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet et un déménageur sur M6
TV
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet...
Radioplayer France : Le "Salto des radios" sera lancé au printemps 2021
Radio
Radioplayer France : Le "Salto des radios" sera lancé au printemps 2021
TF1 et M6 attaquent en justice les sociétés d'auteurs
Justice
TF1 et M6 attaquent en justice les sociétés d'auteurs
Audiences : "Ici tout commence" confirme son succès en 2e semaine à J+7
Audiences
Audiences : "Ici tout commence" confirme son succès en 2e semaine à J+7
Vidéos Puremedias