Jean-Pierre Pernaut (TV Notes 2019) : "Notre leitmotiv est d'être toujours au plus proche des préoccupations des gens"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Pierre Pernaut (TV Notes 2019) : "Notre leitmotiv est d'être toujours au plus proche des préoccupations des gens"
Jean-Pierre Pernaut en interview sur puremedias.com
Jean-Pierre Pernaut en interview sur puremedias.com © CHRISTOPHE CHEVALIN-TF1
Pour la troisième fois, le journaliste de TF1 est sacré présentateur de JT de la saison aux TV Notes.

Et de trois ! Pour la troisième fois en dix ans, Jean-Pierre Pernaut a été sacré présentateur JT de la saison lors de l'édition 2019 des TV Notes, organisée par puremedias.com, "20 Minutes" et RTL et qui a totalisé 700.000 votes. Le journaliste du "13 Heures" de TF1 écrase la concurrence avec 35,9% des suffrages, en hausse de 6,2 points sur un an, loin devant Anne-Claire Coudray (11,1%) et Anne-Sophie Lapix (10,6%). puremedias.com s'est entretenu avec Jean-Pierre Pernaut pour évoquer avec lui ce titre mais également sa saison au "13 Heures" et celle à venir.

À lire aussi
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Vous êtes récompensé pour la troisième fois en tant que présentateur de JT de la saison aux TV Notes. C'est toujours flatteur ?
Jean-Pierre Pernaut : Oui, c'est toujours flatteur. En fait, pour moi, c'est une grosse fierté et ça confirme les audiences quotidiennes du journal. La meilleure des récompenses, c'est bien évidemment l'audience, mais aussi les TV Notes. Et je pense que le profil des votants est plutôt jeune, ce qui correspond finalement à l'image du "13 Heures", regardé par un maximum de jeunes puisque nous sommes leader sur ces cibles.

Justement, contrairement aux idées reçues, le "13 Heures" est très regardé par les jeunes et par les fameuses femmes responsables des achats de moins de cinquante ans. Ca vous agace qu'on dise que c'est un journal de vieux ?
Mais pas du tout, au contraire ! Moi-même, je ne suis pas très jeune ! (Rires) C'est une image qui a été donnée à Paris par quelques commentateurs qui croient que, lorsqu'on parle de vie quotidienne, on s'adresse aux vieux. Pas du tout ! On s'adresse aux jeunes dont on raconte la vie. C'est un journal de proximité qui met l'accent sur la proximité grâce au réseau de correspondants en région que nous avons - et que nous avons été les premiers à mettre en place, il y a 30 ans. Aujourd'hui, la proximité est devenue la mode mais nous avons pris beaucoup d'avance dans ce domaine. Et puis notre leitmotiv est d'être toujours au plus proche des préoccupations des gens. Donc nous nous adressons à toutes les tranches d'âges, les personnes âgées comme les jeunes, les femmes, les hommes, les actifs qui sont de plus en plus nombreux à nous regarder... Par ailleurs, je pense que les jeunes aiment la partie magazine sur la richesse des traditions régionales parce qu'ils sont contents d'avoir des racines.

Ils ont dit
"'Le plus beau marché' reviendra en mars 2020"
Jean-Pierre Pernaut

La saison se termine avec le succès de la deuxième édition du "Plus beau marché" et ce trophée aux TV Notes.
"Le plus beau marché" a été un énorme succès, là aussi dans le sens de la proximité, pour rendre hommage à tous ces commerçants non-sédentaires qui animent les marchés en France. Car c'est un endroit où l'on retrouve les régions, les villes, les bons produits... Quand on parle des circuits courts, là c'est concret ! Nous avons fait une super audience vendredi à Montbrison, marché gagnant, avec une ambiance de folie. En parallèle, l'opération "SOS Villages" continue pour redynamiser le commerce en milieu rural et nous avons à ce jour 4.800 annonces, ce qui prouve que beaucoup de gens ont un commerce qui ne trouve pas de repreneur. Nous allons donc essayer de les aider pour sauver le commerce de proximité dans les villages.

Les deux opérations reviennent donc l'année prochaine ?
Les deux opérations reviennent. Nous faisons une troisième saison du "Plus beau marché" dès le mois de mars 2020. Quant à "SOS Villages", c'est toute l'année avec une nouvelle opération spéciale au journal en octobre. Il y aura également "La semaine pour l'emploi" en novembre.

Ils ont dit
"Je n'ai jamais pensé à arrêter pendant mon cancer"
Jean-Pierre Pernaut

La saison a été particulière pour vous puisque vous avez dû vous absenter plusieurs semaines en raison d'un cancer de la prostate. Avez-vous à ce moment-là pensé à arrêter ?
Non. C'est une maladie qui touche 4 hommes sur 10 et est la première cause de cancer en France avec 70.000 cas chaque année. Mais ça se soigne. J'ai fait confiance à mon médecin et j'ai arrêté le journal pendant deux mois. J'ai peut-être repris un petit peu trop vite d'ailleurs, mais ce n'est pas grave (Rires). Mais je n'ai jamais pensé à arrêter car le journal reste ma passion.

Cette saison a aussi été celle du nouveau décor. Honnêtement, a-t-il changé quelque chose ?
Oui, bien sûr ! C'est un décor qui est complètement ouvert, ultra-moderne - ce que j'adore. Il a changé la forme, mais pas le fond qui n'a pas changé depuis 30 ans. La forme évolue constamment et ça reste un journal moderne avec ce décor car on s'y sent bien, on peut y faire plein de choses, on peut associer l'image à l'information que nous donnons, renforçant l'impact de l'information donnée en plateau.

Vous êtes archi-leader à "13 Heures" côté audiences. Votre concurrent principal, c'est plutôt le "13 Heures" de Marie-Sophie Lacarrau sur France 2, le "12/13" de France 3 avec sa partie régionale ou "Le 12.45" de M6 avec Kareen Guiock ?
Je pense que c'est un peu tout le monde. Même si le concurrent principal reste France 2 évidemment, avec son journal historique aussi à 13h. Nous avons tout de même une grosse avance.

Ils ont dit
"Si le 'Soir/3' s'arrête, je le regrette mais je pense que c'est inévitable"
Jean-Pierre Pernaut

Nous venons de fêter les 70 ans du JT. Cela risque aussi d'être la dernière année du "Soir/3" de France 3. Cela vous touche-t-il ?
L'arrêt d'un journal me touche toujours. Comme à TF1, nous n'avons plus de journal de fin de soirée non plus, que j'ai présenté pendant longtemps. France 2 a aussi supprimé le sien. Les "13 Heures" et "20 Heures" restent des rendez-vous forts, sur TF1, France 2 mais aussi M6, où l'on se pose en famille pour regarder l'actualité importante de la journée. Le reste du temps, on va sur les chaînes d'information en continu. Les rendez-vous de fin de soirée ne sont plus des rendez-vous familiaux : ce sont des gens qui rentrent tard chez eux pour avoir des informations. Quand je le faisais sur TF1, c'était un journal essentiellement politique et économique, à destination des chefs d'entreprises, responsables économiques et autres, pas du tout pour les milieux populaires. Quand nous avons trouvé le journal de fin de soirée, c'est qu'il n'y avait plus de public. Les chaînes d'information ont aujourd'hui malheureusement remplacé les journaux du soir. Si le "Soir/3" s'arrête, je le regrette mais je pense que c'est inévitable.

Dimanche, dans "Le Journal du Dimanche", Laurent Ruquier a critiqué "la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa" face aux réactions sur des séquences de ses émissions. Vous avez aussi été au centre de polémiques sur les réseaux sociaux. Vous aussi, vous estimez que nous sommes dans une "dictature de Twitter et de Marlène Schiappa" ?
Non parce que je n'en ai que faire de Twitter. Mais pour une fois, je pense que Laurent Ruquier a raison. Mais que c'est à nous de ne pas tenir compte de cela.

Mars 2020 sera marqué par les élections municipales. Pour un JT de proximité comme le "13 Heures", c'est une étape importante ?
Non, pas plus que les autres. Des élections municipales, j'en fais tous les 5 ou 6 ans depuis plus de 30 ans. Ce n'est pas une étape : on continue à suivre la vie des gens et elle ne dépend pas des rendez-vous électoraux. On les suit attentivement avec un journal assez peu institutionnel mais des reportages très concrets. Nous n'allons pas rentrer dans les querelles partisanes des villes. C'est un moment important dans la vie démocratique des Français mais ça ne changera pas le journal de "13 Heures".

Cet hiver, face aux lecteurs de "La Voix du Nord", vous avez dit "espérer rester encore longtemps" au "13 Heures" tandis que Thierry Thuillier, directeur général de l'information, vous lançait le pari de rester - au moins - jusqu'aux Jeux Olympiques de 2024. C'est toujours d'actualité ?
C'est un métier où on ne peut pas avoir de plan de carrière. C'est un métier où on doit se passionner par le travail que l'on fait au jour le jour. Là, je suis très content des deux opérations que nous venons de faire, à Saint-Mère-Eglise et à Montbrison. C'est un métier passionnant. C'est magique d'être là, d'impulser le travail de 250 journalistes à Paris et 150 en région, d'avoir une petite équipe hyper solide autour de moi, de monter des opérations... Quand Thierry Thuillier parle de 2024, il le dit en souriant et moi aussi. Donc nous verrons bien. Ce qui m'importe, c'est d'être là demain.

Pour finir, entre Picards, nous sommes d'accord que la Côte d'Opale est la plus belle côte de France ?
Oh ben oui ! (Rires) Ce n'est pas Henri Sannier qui va nous démentir ! Toutes les côtes sont belles, même si la baie de Somme est plus belle que les autres. Dans mon bureau, il y a la carte de France et nous essayons d'être au plus près de la vie des gens.

Sur le même thème
l'info en continu
"Candice Renoir" : La saison 8 revient le 28 août sur France 2
Programme TV
"Candice Renoir" : La saison 8 revient le 28 août sur France 2
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "Le 19.45" en petite forme, "En famille" dépasse "PBLV"
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "Le 19.45" en petite forme, "En...
Audiences access 19h : "DNA" leader au top, "5 hommes à la maison" au plus bas, très faible
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader au top, "5 hommes à la maison" au plus bas,...
Audiences : "Joséphine, ange gardien" leader, "Forces spéciales" démarre faiblement sur M6, Arte au million
Audiences
Audiences : "Joséphine, ange gardien" leader, "Forces spéciales" démarre...
"9-1-1" : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Programme TV
"9-1-1" : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
Vidéos Puremedias