JO de Sotchi : le CSA va se pencher sur les commentaires de France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
JO de Sotchi : le CSA va se pencher sur les commentaires de France Télévisions
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Le CSA va se pencher sur certains commentaires entendus sur France Télévisions pendant les JO de Sotchi
Le CSA va se pencher sur certains commentaires entendus sur France Télévisions pendant les JO de Sotchi © Frederic Bukajlo/SIPA
Le CSA va prochainement se pencher sur certains commentaires entendus sur France Télévisions durant les JO de Sotchi.

Depuis plusieurs jours, la polémique enfle autour des commentaires des JO de Sotchi par les équipes de France Télévisions. De nombreuses personnes ont ainsi dénoncé sur Internet et les réseaux sociaux leur chauvinisme, leur "beaufisme" voire leur sexisme. Particulièrement visé, le tandem Nelson Monfort - Philippe Candeloro. Les deux hommes ont ainsi été ouvertement accusés de proférer des propos sexistes lors de leur couverture des épreuves de patinage artistique. "Charlie Hebdo" y est même allé de sa Une en titrant "Des JO de merde commentés par deux trous du cul", avec, en illustration, les caricatures du duo de commentateurs.

À lire aussi
"Non mais vous êtes sérieux ???" : Greg Ascher s'en prend aux commentateurs du judo de France Télé
Jeux Olympiques
"Non mais vous êtes sérieux ???" : Greg Ascher s'en prend aux commentateurs du...
Commentaires aux JO de Sotchi : des critiques "profondément injustes" pour Nelson Monfort
Jeux Olympiques
Commentaires aux JO de Sotchi : des critiques "profondément injustes" pour Nelson...
Daniel Bilalian : "Il n'y a rien de sexiste chez Philippe Candeloro"
Jeux Olympiques
Daniel Bilalian : "Il n'y a rien de sexiste chez Philippe Candeloro"

"Des gens coincés de la fesse"

De son côté, France Télévisions a tenté d'éteindre l'incendie en faisant savoir par la voix de son médiateur des programmes, Gora Patel, que le service public ne recevait "pas plus ou pas moins de messages que lors de précédentes compétitions". Dans les colonnes du Parisien / Aujourd'hui en France, Philippe Candeloro a pour sa part contre-attaqué hier en dénonçant des critiques émanant de "gens coincés de la fesse". "Je n'ai pas eu le sentiment d'avoir été trop loin : je ne fais jamais du trash ni du graveleux" s'est-il défendu, expliquant par ailleurs ne pas avoir à se "remettre en question".

Mercredi, Libération révélait pour sa part que le patron des sports de France Télévisions, Daniel Bilalian, avait fait passer des consignes à ses équipes pour qu'elles cessent de se justifier dans cette affaire. "Je vous renouvelle notre décision de ne répondre sur aucun réseaux sociaux et média (sic). Notre seule réponse, c'est le succès d'audience qui jour après jour vient saluer votre travail" a-t-il ainsi écrit dans un mail révélé par nos confrères.

Alors que les JO de Sotchi se terminent ce week-end, le service public ne devrait cependant pas en avoir totalement fini avec cette polémique. Le CSA devrait en effet se pencher prochainement sur les propos tenus à l'antenne par certains membres de son service des sports. Christine Kelly, membre du Conseil Supérieur de l'audiovisuel, l'a elle-même annoncé hier via son compte Twitter.

 

 

La conseillère semble particulièrement viser, sans les nommer, Nelson Monfort et Philippe Candeloro, comme en témoigne son tweet suivant.

 

Anaconda

Christine Kelly et ses collègues auront donc sans doute l'occasion de se pencher sur certaines saillies particulièrement marquantes de Philippe Candeloro comme "Je connais un anaconda qui serait bien allé embêter cette Cléopâtre canadienne" ou "Vous pourrez lui dire que c'est pas la seule à être excitée, elle a un joli sourire cette patineuse". Une belle séance de travail en perspective.

Conseil supérieur de l'audiovisuel
Conseil supérieur de l'audiovisuel
Diversité à la télévision : Bonnet d'âne pour les chaînes info
L'Arcom exhorte YouPorn et RedTube à bloquer leur accès aux mineurs dans un délai de 15 jours
Florian Philippot réclame plus de temps de parole, le CSA estime sa demande injustifiée
Anti-vaccins traités de "connards" par Thierry Moreau : Le CSA ne relève aucun manquement de RMC
Voir toute l'actualité sur Conseil supérieur de l'audiovisuel
Autour de Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • France Télévisions
  • France 3
  • CNews
  • C8
  • Arte
  • NRJ 12
  • France 5
  • TMC
  • TFX
  • France 4
  • Aurélie Filippetti
  • Christine Kelly
  • Françoise Laborde
  • CStar
  • Médiamétrie
l'info en continu
Disney+ : La Chine fait censurer un épisode des "Simpson"
Plateforme
Disney+ : La Chine fait censurer un épisode des "Simpson"
"The Last of Us" : Pourquoi l'épisode 5 ne sera finalement pas diffusé sur Amazon Prime dimanche ?
Plateforme
"The Last of Us" : Pourquoi l'épisode 5 ne sera finalement pas diffusé sur Amazon...
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement un duplex sur BFMTV
TV
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement...
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine quelques minutes avant le début de "C à vous"
TV
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine...
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la bande-annonce de la saison 2
SVOD
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la...
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et Apolline de Malherbe sur BFMTV
TV
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et...