L'acteur Robin Williams est mort

Partager l'article
Vous lisez:
L'acteur Robin Williams est mort
Robin Williams
Robin Williams © Abaca
L'acteur Robin Williams, inoubliable dans "Le Cercle des poètes disparus", "Hook", "Madame Doubtfire" et "Will Hunting", a été retrouvé mort à son domicile. Les conditions de son décès restent incertaines.

Hollywood est en deuil. L'acteur américain Robin Williams est décédé hier près de San Fransisco en Californie. Il venait d'avoir 63 ans. Hier midi, la police a retrouvé son corps à son domicile. Les conditions de sa mort ne sont pas encore certaines. La police avance un "suicide par asphyxie" mais va procéder à une autopsie pour confirmer cette information. Son attachée de presse a confirmé que l'acteur souffrait "d'une sévère dépression".

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

A l'image de son personnage dans "Madame Doubtfire", l'un de ses plus grands succès, Robin Williams était un acteur bicéphale. Il brillait dans le rôle du clown, en enchaînant mimiques et imitations. Mais il était aussi capable d'émouvoir dévoilant son côté sombre dans de nombreux films.

Un début de carrière sur les planches et à la télévision

C'est par le one-man show que Robin Williams a débuté sa carrière. En 1978, Garry Marshall, le futur réalisateur de "Pretty Woman", le repère lors d'une apparition dans un épisode de la série "Happy Days" où il interprète le rôle d'un extraterrestre prénommé Mork. Le réalisateur propose de faire un spin-off de la série, entièrement centré autour du personnage de Mork. C'est ainsi que naitra "Mork & Mindy" diffusé par ABC entre 1978 et 1982. La série vaut à Robin Williams le premier de ses quatre Golden Globes.

Dès 1980, il joue Popeye dans la comédie musicale éponyme réalisée par Robert Altman. La carrière de l'acteur est lancée et il enchaîne les succès : "Good Morning, Vietnam", où il interprète un animateur de radio exubérant pendant la guerre ; il émeut en professeur dans "Le Cercle des poètes disparus" de Peter Weir ou en clochard dans "The Fisher King" de Terry Gilliam.

Le roi du box-office

Il enchaîne ensuite les succès au box-office en Peter Pan dans "Hook ou la Revanche du capitaine Crochet" de Steven Spielberg et en père divorcé qui se déguise en nourrice pour pouvoir voir ses enfants dans "Madame Doubtfire" de Chris Columbus. Il prête aussi sa voix au génie de "Aladdin", le film d'animation des studios Disney, et le rôle est même écrit spécialement pour lui. La consécration, il l'obtient en 1997, en décrochant un Oscar pour son rôle "Will Hunting" de Gus Van Sant, le film qui a lancé la carrière de Matt Damon et Ben Affleck.

Dans les années 2000, l'acteur est impressionnant dans "Photo Obsession" de Mark Romanek ou dans "Insomnia" de Christopher Nolan, des films plus sombres et loin du registre de la comédie. Malgré les deux volets de "La Nuit au musée" (dont le troisième doit sortir en fin d'année), la décennie 2010 est moins faste pour l'acteur qui continue de doubler des dessins-animés ("Happy Feet"). Du coup, Robin Williams revient à ses premières amours : le stand up en 2002 et la télévision : il décroche en 2013 le premier rôle de la série "The Crazy Ones" sur CBS, dans laquelle il donne la réplique à Sarah Michelle Gellar et campe le patron excentrique et brillant d'une agence de pub, qui travaille au quotidien avec sa fille. Malgré des audiences plus que correctes, CBS décide en mai dernier de ne pas renouveler la série pour une deuxième saison.

> Lire aussi : "Hollywood pleure Robin Williams"

Sur le même thème
l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias