L'acteur Robin Williams est mort

Partager l'article
Vous lisez:
L'acteur Robin Williams est mort
Robin Williams
Robin Williams © Abaca
L'acteur Robin Williams, inoubliable dans "Le Cercle des poètes disparus", "Hook", "Madame Doubtfire" et "Will Hunting", a été retrouvé mort à son domicile. Les conditions de son décès restent incertaines.

Hollywood est en deuil. L'acteur américain Robin Williams est décédé hier près de San Fransisco en Californie. Il venait d'avoir 63 ans. Hier midi, la police a retrouvé son corps à son domicile. Les conditions de sa mort ne sont pas encore certaines. La police avance un "suicide par asphyxie" mais va procéder à une autopsie pour confirmer cette information. Son attachée de presse a confirmé que l'acteur souffrait "d'une sévère dépression".

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

A l'image de son personnage dans "Madame Doubtfire", l'un de ses plus grands succès, Robin Williams était un acteur bicéphale. Il brillait dans le rôle du clown, en enchaînant mimiques et imitations. Mais il était aussi capable d'émouvoir dévoilant son côté sombre dans de nombreux films.

Un début de carrière sur les planches et à la télévision

C'est par le one-man show que Robin Williams a débuté sa carrière. En 1978, Garry Marshall, le futur réalisateur de "Pretty Woman", le repère lors d'une apparition dans un épisode de la série "Happy Days" où il interprète le rôle d'un extraterrestre prénommé Mork. Le réalisateur propose de faire un spin-off de la série, entièrement centré autour du personnage de Mork. C'est ainsi que naitra "Mork & Mindy" diffusé par ABC entre 1978 et 1982. La série vaut à Robin Williams le premier de ses quatre Golden Globes.

Dès 1980, il joue Popeye dans la comédie musicale éponyme réalisée par Robert Altman. La carrière de l'acteur est lancée et il enchaîne les succès : "Good Morning, Vietnam", où il interprète un animateur de radio exubérant pendant la guerre ; il émeut en professeur dans "Le Cercle des poètes disparus" de Peter Weir ou en clochard dans "The Fisher King" de Terry Gilliam.

Le roi du box-office

Il enchaîne ensuite les succès au box-office en Peter Pan dans "Hook ou la Revanche du capitaine Crochet" de Steven Spielberg et en père divorcé qui se déguise en nourrice pour pouvoir voir ses enfants dans "Madame Doubtfire" de Chris Columbus. Il prête aussi sa voix au génie de "Aladdin", le film d'animation des studios Disney, et le rôle est même écrit spécialement pour lui. La consécration, il l'obtient en 1997, en décrochant un Oscar pour son rôle "Will Hunting" de Gus Van Sant, le film qui a lancé la carrière de Matt Damon et Ben Affleck.

Dans les années 2000, l'acteur est impressionnant dans "Photo Obsession" de Mark Romanek ou dans "Insomnia" de Christopher Nolan, des films plus sombres et loin du registre de la comédie. Malgré les deux volets de "La Nuit au musée" (dont le troisième doit sortir en fin d'année), la décennie 2010 est moins faste pour l'acteur qui continue de doubler des dessins-animés ("Happy Feet"). Du coup, Robin Williams revient à ses premières amours : le stand up en 2002 et la télévision : il décroche en 2013 le premier rôle de la série "The Crazy Ones" sur CBS, dans laquelle il donne la réplique à Sarah Michelle Gellar et campe le patron excentrique et brillant d'une agence de pub, qui travaille au quotidien avec sa fille. Malgré des audiences plus que correctes, CBS décide en mai dernier de ne pas renouveler la série pour une deuxième saison.

> Lire aussi : "Hollywood pleure Robin Williams"

Robin Williams
Robin Williams
Robin Williams : La police confirme les conditions de la mort de l'acteur
Emmy Awards : NBC a refusé un message sur le suicide après l'hommage à Robin Williams
Robin Williams : L'hommage très spécial d'une journaliste allemande
Déprogrammations : Les chaînes françaises rendent hommage à Robin Williams
Voir toute l'actualité sur Robin Williams
Autour de Robin Williams
  • Ben Affleck
  • John Travolta
  • Amy Adams
  • Freddie Highmore
  • Whoopi Goldberg
  • Calista Flockhart
  • Ethan Hawke
  • Matthew Gray Gubler
  • Robert Sean Leonard
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
ohnouna joe

certe, mais Lauren incarnait quand meme cette belle periode du cinema en elle seule, meme si je suis d'accords, cela fait des decennies que cet periode a disparu



Palimpseste

L'âge d'or est mort il y a bientôt 40 ans malheureusement, avec l'émergence du blockbuster à deux balles pour décérébrés ('Les dents de la mer' en 1975 marquant à mon sens le début de ce déclin).



tuttifiesta

Nous avons tous en nous notre part de sensibilité ...
A des degrés différents ...
Celle de " Bigtv " est toute en profondeur ....en pudeurs ...



ohnouna joe

oh non!! 2 mauvaises nouvelle en 2 jours :( je l'avais dit, quand Lauren Bacall partira, ca sera vraiment la fin de l'age d;or du cinema Hollywoodien



ohnouna joe

c'est rare de vous voir parler si positivement de quelqu'un :)



Palimpseste

Sinon, Lauren Bacall est morte aussi, vous savez, celle qui jouait dans des vrais films...



bigtv

Un homme qui était honoré qu'un singe porte son nom ds un zoo aux states ( il disait de lui même qu'il faisait toujours le singe ) ne peut être qu'un homme extraordinairement extraordinaire d'intelligence , de générosité , d'humanité ,il nous a tous fait rire alors qu'il était triste et malheureux a l’intérieur du a cette foutue dépression , le genre de maladie qui vous entraine ou de vous même vous n'iriez pas , au plus profond du profond des ténèbres , un trou noir qui avale tout , l'espoir , la lumière , la vie ..........s'en sortir tient a tout et a rien .De l'autre cote tout est plus beau parait il , je l’espère pour lui .....



norbertgabriel

"Le chef de cabinet de Marine Le Pen évoque la mort de Robin Williams en taxant "Le Cercle des poètes disparus" de film "stupide" et "toxique""

Hélas ... 20% ??? eh bin ...



chloe-tristan

Rien à ajouter à tous ces commentaires. Un bel acteur, un bel homme.



Miss Sagittaire

Je l'ai aimé dans tous ses films (enfin ceux que j'ai vus) avec une tendresse particulière pour ses rôles dans Will Hunting et Jumanji qui m'ont réellement touchée. Quel dommage que personne n'ait pu lui venir en aide, j'ai l'impression d'avoir perdu plus qu'un acteur, un ami qui n'avait d'autre ambition que de divertir au risque d'en mourir :-(



l-oeil-de-moscou2

Il est mort au moment où sa carrière était sur le point de redémarrer.... Quel dommage. Et surtout quelle perte pour le cinéma ! Pour ma part, si je ne devais retenir qu'un seul film de lui, ce serait Jumanji. Ce n'est peut-être pas son meilleur long-métrage, mais sa prestation (mêlant tendresse et fantaisie) est parfaitement représentative de ce que fut le comédien.
RIP.



urumi06

R.I.P.



urumi06

C'est triste qu'il n'ait pas trouvé la force de demander de l'aide auprès de ses proches afin de sortir de cette foutue dépression :( Ses films resteront mais j'aurais un petit pincement au coeur en regardant Mrs. Doubtfire ou Jumanji à présent



chris35

Voir et revoir à l'envi "Le cercle des poètes disparus" ... oh oui !
Voir disparaître un acteur poète ... oh non !



fox-fox

Il n'est fait mention nulle part de cette adoption.....



leon1

J'aimerai bien avoir une source de cette adoption ( au singulier parce que les 2 grands étaient adultes quand leur père est mort).



caline27

pourquoi justement TF1?la 2 et les autres pourraient aussi changer leurs programmes .Vous faîtes une fixation ma parole !



ohnouna joe

August Rush, Jakob le Menteur, Aladdin, Harry dans tout ses Etats, Hook, Le Roi Pecheur la liste ne est sans fin



ohnouna joe

il y en a tellement... il a plus de 100 films/series sur sa filmographie



doorcinema

Robiiiiiiiiiiiiiiin :'(



Drsavane

RIP un grand acteur, et un non moins grand homme.



caline27

"Good morning Vietnam!"c'est ce film que je préfère,bien que tous ses films soient bons



waks

Je suis sous le choc R.I.P Oh Capitaine, Notre Capitaine.



hepar

Merci pour cette info que je ne connaissais pas :)



hepar

Triste réveil ! C'était l'un des acteurs les plus doués de sa génération. Quel dommage que le cinéma ne mette pas plus en avant les acteurs vieillissant...
Vu la pauvreté des programmes d'été, j'espère que les grandes chaines vont bousculer leur programmation. "Le cercle des poètes disparus" est un chef d’œuvre, insuffisamment rediffusé comparé à d'autres.
Je vous conseille "Au delà de nos rêves", très poétique, avec des effets visuels magnifiques, bien que le film n'ait pas marché.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
TV
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités
Radio
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000...
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
SVOD
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur France 2
Programme TV
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur...
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
TV
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Séries
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Vidéos Puremedias