L'AFP met en demeure pour contrefaçon le site parodique "AFPresque"

Partager l'article
Vous lisez:
L'AFP met en demeure pour contrefaçon le site parodique "AFPresque"
AFP
AFP © AFP
L'AFP a mis en demeure un site parodique pour contrefaçon, concurrence déloyale et parasitisme.

Sur Twitter, une drôle d'agence de presse diffuse quotidiennement des informations douteuses. Baptisée l'Agence France Presque, et destinée à détourner l'actualité avec humour, cette agence virtuelle pourrait bien devoir changer de nom rapidement. L'AFP vient en effet de mettre en demeure le collectif de journalistes en herbe pour contrefaçon, estimant que le site parodique induisait la confusion des internautes.

À lire aussi
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un message lors de la dernière finale
TV
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un...
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut

En utilisant un nom très proche, le même code couleur et un logo détourné, l'Agence France Presque est ainsi accusée de "concurrence déloyale" et de "parasitisme". Son slogan, "L'actu qui se dépêche, c'est presque de l'info" est également dans le viseur de l'AFP qui estime qu'il "associe l'AFP à une information partielle et/ou erronée" et dénigre l'image de l'agence "qui a fait de son sérieux dans le traitement de l'information sa marque de fabrique".

"La reprise des marques notoires de notre client a pour but de profiter sans bourse délier de l'importante notoriété de l'AFP dans le domaine de l'information pour attirer les internautes vers votre site en profitant ainsi du travail et des investissements passés et présents de l'Agence France Presse qui lui permettent aujourd'hui de jouir d'une importante renommée et d'une crédibilité certaine", indique le cabinet de conseil en propriété industrielle Lambert & Associés en charge de l'affaire.

L'Agence France Presque a ainsi été mise en demeure de cesser immédiatement tout usage des dénominations AFP et Agence France Presque, de changer de logo et de code couleur, et de rembourser les frais de l'AFP engagés pour la défense de ses droits et intérêts. Sur son compte Twitter, l'AFPresque a exprimé sa surprise, et s'est dite prête à se soumettre aux injonctions de l'AFP. "Chers informés, ne nous emportons pas face à l'AFP et cherchons une solution. Merci pour ce soutien de masse. S'il faut changer, changeons !", peut-on lire. Le logo a d'ailleurs été déjà modifié, laissant place à une mire de télévision.

l'info en continu
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
SVOD
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de 'Valeurs Actuelles'"
Presse
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de...
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
TV
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau, "Trouvez l'intrus" au plus bas
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau,...
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort Boyard" se finit au plus bas
TV
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort...
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
TV
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
Vidéos Puremedias