L'année médias 2019 vue par... la rédaction de puremedias.com

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2019 vue par... la rédaction de puremedias.com
L'année médias vue par puremedias.com
L'année médias vue par puremedias.com © PM
Durant tout le mois de décembre, les personnalités du PAF ont pu retracer l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la septième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...".. Au tour de la rédaction de puremedias.com !

À lire aussi
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...

La personnalité médiatique de l'année ?
Kevin Boucher : Netflix. Pas un jour sans que quelqu'un ne parle, en bien ou en mal, du service de SVOD. Avec une force de frappe incroyable et un chéquier illimité, il est devenu l'ennemi à abattre tant pour le cinéma et la télévision... mais aussi l'ennemi avec qui il faut apprendre à cohabiter, à l'instar de TF1 et de leur partenariat pour "Le Bazar de la Charité".
Pierre Dezeraud : La jeune garde politique qui est parvenue à s'imposer médiatiquement et à résorber la "pénurie" post-"Nouveau monde" observée en 2017-2018. Marlène Schiappa, Jordan Bardella, Gabriel Attal, Sibeth Ndiaye ou Adrien Quatennens. Vous les aimez, vous les détestez ou vous vous en fichez mais ils sont désormais de tous les débats. Durable ou pas ? L'avenir nous le dira mais ils ont l'avantage d'avoir du temps devant eux.
Christophe Gazzano : Vaimalama Chaves, Miss France 2019, dont la franchise et la simplicité désarmante ont apporté un vent de modernité bienvenu dans ce concours de beauté dans le viseur des associations féministes depuis plusieurs années.
Florian Guadalupe : Greta Thunberg. Avec ses positions et sa médiatisation, la jeune militante écolo ne laisse personne indifférent. Elle a au moins le mérite d'essayer de mettre au centre du débat la thématique écologique.
Benjamin Meffre : Philippe Croizon, pour son humour décapant sur Twitter.

La personnalité politique de l'année ?
Kevin Boucher : Le manifestant. Après quelques années "tranquilles", on ne compte plus les Français qui se sont exprimés dans la rue : Gilets jaunes, anti-réforme des retraites, personnels hospitaliers... Presque pas une semaine sans une manifestation locale ou nationale.
Pierre Dezeraud : Jean-Mathieu Michel, le maire de Signes, tué cet été dans l'exercice de ses fonctions.
Christophe Gazzano : Le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui a réussi à obtenir une majorité jamais vue depuis 30 ans au Parlement et à graver dans le marbre une date pour le Brexit. Le populisme a malheureusement encore un bel avenir devant lui...
Florian Guadalupe : Sebastián Piñera, le président chilien. A l'origine d'une crise profonde au Chili, un pays qui me tient à coeur. A l'instar de certains dirigeants politiques, il a pris des décisions qui ont mené une partie de son peuple à se révolter. Il a osé dire être "en guerre" avec eux. Une folie.
Benjamin Meffre : Yves Cochet, pour sa positive attitude.

Le coup médias de l'année ?
Kevin Boucher : Eric Zemmour sur CNews. Malgré ses condamnations et les innombrables polémiques, la chaîne a préféré la carte de l'audience. Et vu que ses concurrentes avaient également songé à l'embaucher, il faut croire que la PDA importe plus que le reste.
Pierre Dezeraud : La première salve de lancement de Disney+. Belle démonstration de force de la firme aux grandes oreilles, qui possède presque toutes les franchises les plus puissantes du cinéma et dont le catalogue est un trésor de guerre sans équivalent. Le champion mondial du box-office qui se lance dans le streaming, c'est un bouleversement majeur. J'ai été biberonné aux VHS Disney, je ne vois pas comment Disney+ ne peut pas devenir incontournable, à minima dans les foyers avec enfants.
Christophe Gazzano : Netflix avec sa série documentaire "Grégory", consacrée à la célèbre affaire du même nom. Le réalisateur Gilles Marchand est parvenu à dénicher des documents encore inédits, 35 ans après les faits.
Florian Guadalupe : La fin d'année de Canal+. Le groupe de Maxime Saada a créé la surprise en récupérant des droits télévisés pour la Ligue des champions, la Ligue Europa et la Ligue 1. De plus, la chaîne cryptée a intégré Netflix à son offre et sera le distributeur exclusif de la future plateforme Disney+. Un gros coup... Mais à quel prix ?
Benjamin Meffre : "Et ça fait bim, bam boum", de Juju Fitcats.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Kevin Boucher : Ces médias, politiques et internautes qui s'enflamment sur des polémiques qui n'ont pas lieu d'être ou qui n'existent simplement pas. On souffle, on réfléchit et on exécute.
Pierre Dezeraud : Les climatosceptiques. Ils minimisent voire réfutent le réchauffement climatique et/ou nient son origine humaine. Pourtant, les données sont là, les courbes s'affolent partout de manière vertigineuse. La maison brûle (littéralement ! Amazonie, Sibérie, etc... et l'immense catastrophe qui se déroule en ce moment en Australie) et on connaît l'incendiaire. Ceux qui prétendent le contraire sont des menteurs doublés d'irresponsables car le temps presse si on veut réellement limiter les dégâts et entrer, enfin, dans le temps de la résilience.
Christophe Gazzano : L'insupportable Greta Thunberg et de manière générale toutes ces personnes qui, sous couvert de défendre une cause, si importante soit-elle, s'érigent en police de la pensée et réduisent le champ du débat à être pour ou contre quelque chose sans nuance possible.
Florian Guadalupe : "Non, non, non, ce n'est pas un jet privé. Non, c'est un avion affrété par l'entreprise". Ségolène Royal prise en flagrant délit de mensonges par "Quotidien" au sujet de son empreinte carbone. Pas le plus gros mensonge, mais celui qui m'a fait le plus rire.
Benjamin Meffre : Bernard Canetti, le fondateur de "Comme j'aime", parce qu'il est trop "tellement sûr".

L'émission TV de l'année ?
Kevin Boucher : "Mask Singer". J'ai suivi dès son arrivée à l'antenne la version américaine et attendais de pied ferme la version française. Si certains noms ont pu me décevoir (Smaïn... SMAÏN !), je me suis laissé prendre au jeu et me suis vraiment amusé.
Pierre Dezeraud : Les éditions spéciales le 15 avril au soir de l'incendie de Notre-Dame de Paris. J'ai le souvenir d'une profonde émotion devant les images hypnotisantes des flammes qui rongeaient celle que je croyais naïvement éternelle. Notre-Dame est bien plus qu'un tas de vieilles pierres. C'est une histoire extraordinaire, un patrimoine commun, un symbole de Paris et de la France et un joyau de la chrétienté. Alors, voir en quelques minutes l'anéantissement (qui n'en est finalement pas un) de ce trésor...
Christophe Gazzano : "Fort Boyard", dont la 30e saison a été diffusée avec succès cet été sur France 2, avec une deuxième partie de soirée très réussie qui nous a permis d'en découvrir plus sur les coulisses de l'émission.
Florian Guadalupe : "L'Equipe d'Estelle". Estelle Denis a enfin trouvé son rythme de croisière. Elle a su s'entourer d'une équipe de passionnés passionnants. L'émission est parfaitement bien huilée. Chapeau à Pierre-Antoine Damecour qui a su imposer sa chronique humoristique avec talent.
Et pour me répéter, comme chaque année, je note la meilleure émission politique à mes yeux, "C Politique" sur France 5, avec l'excellent Karim Rissouli.
Benjamin Meffre : "La guerre des trônes", sur France 5, pour la qualité des reconstitutions historiques.

L'émission radio de l'année ?
Kevin Boucher : "Les Grosses Têtes" de Laurent Ruquier sur RTL. La seule que j'écoute religieusement.
Pierre Dezeraud : "Culture Médias" sur Europe 1, émission à laquelle j'ai la chance de collaborer. La bonne thématique à la bonne heure sur la bonne station avec le bon animateur. Et en cette nouvelle année, je souhaite tout le meilleur à la super petite équipe en or massif qui fait vivre cette émission depuis la rentrée. Longue vie à "Culture Médias" !
Christophe Gazzano : "Une heure en séries" le samedi soir sur France Inter. Xavier Leherpeur réunit autour de lui une bande de passionnés et organise trois mini-débats par émission autour des nouveautés de la semaine.
Florian Guadalupe : Les chroniques d'Olivia Leray dans la matinale de la radio franceinfo. Des billets succulents mêlant info et humour. Je recommande fortement.
Ah oui, il y a aussi les dix premières minutes d'"Europe 1 Culture Médias" sur Europe 1. C'est sympa, j'aime bien.
Benjamin Meffre : Le 18h-20h de Philippe Robuchon le dimanche sur RTL, évidemment !

La série de l'année ?
Kevin Boucher : "Special" sur Netflix. Une petite pépite passée presque inaperçue sur un jeune garçon gay qui souffre d'une paralysie cérébrale. Un petit bijou dans un format court avec un acteur hyper touchant.
Pierre Dezeraud : La vertigineuse "Years and Years" ou peut-être la glaçante "Chernobyl" à moins que ce ne soit la jouissive "The Boys" ou l'excellente "Succession" ? Mon coeur balance alors je vais répondre l'intégrale de "Dawson", dispo sur Amazon Prime Video, que je me suis refait avec gourmandise !
Christophe Gazzano : "Game of Thrones", une des séries les plus ambitieuses de la décennie 2010, la seule capable de me faire lever à 3h du matin un lundi pour suivre son épisode final et éviter le divulgâchage dans les transports ou au bureau. Je veux également citer "Le Bazar de la Charité" sur TF1, un régal sur le plan visuel avec un excellent cast.
Florian Guadalupe : Très difficile de faire qu'un seul choix. Donc, j'en ai choisi trois. "The Mandalorian", bientôt sur Disney+. La preuve qu'il est possible de faire quelque chose de bien avec l'univers "Star Wars" post-Disney. Il y a "The Boys", une belle pépite d'Amazon Prime Video. Enfin, j'ai adoré "The Morning Show", de la plateforme Apple TV+. Une magnifique plongée dans les coulisses des médias à l'heure de "MeToo".
Benjamin Meffre : Le marché français des droits sportifs.

Le dérapage médias de l'année ?
Kevin Boucher : Ces chaînes et médias qui n'ont absolument aucun recul sur ce qu'ils font et ne savent pas accepter leurs erreurs et se remettre en question.
Pierre Dezeraud : La chanson "Bim bam toi" de Carla parce qu'elle m'a rendu fou à me taper la tête dans les murs (désolé Carla) ! Plus sérieusement, le général Georgelin, missionné par Emmanuel Macron pour piloter la restauration de Notre-Dame (d'ailleurs, je ne m'explique toujours pas la nomination d'un militaire à la tête de ce chantier...), qui appelle publiquement l'architecte en chef des monuments historiques à "fermer sa gueule". Il aurait mieux fait de la jouer "Grand Muet" sur ce coup.
Christophe Gazzano : La décision de LCI de retransmettre en direct et en intégralité le discours d'Eric Zemmour à la "Convention de la droite".
Florian Guadalupe : "Si on est au SMIC, faut peut-être pas divorcer". La sortie irresponsable de Julie Graziani sur LCI.
Benjamin Meffre : La vidéo d'encouragement de Julien Denormandie et Sibeth Ndiaye à destination de l'équipe de France féminine de foot.

Le flop TV/radio de l'année ?
Kevin Boucher : "Together, tous avec moi". Raté de bout en bout : mauvais concept, mauvaise réalisation, mauvaises cases...
Pierre Dezeraud : Le retour d'"On n'est pas couché" sur France 2. Combien d'années que c'est la saison de trop ?
Christophe Gazzano : La micro-coupure de pub imposée depuis le mois de décembre dans "Demain nous appartient", qui casse le rythme du feuilleton de TF1.
Florian Guadalupe : La défense de Gad Elmaleh face aux accusations de Copy Comics. Un flop à chacune de ses prises de parole dans les médias.
Benjamin Meffre : L'absence de programmation de Noël des chaînes françaises cette année.

Le/la journaliste de l'année ?
Kevin Boucher : Olivier Lafont. Alors que tous les médias sont parti tête-bêche sur la supposée arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès, il est le seul à avoir émis des doutes. Son simple point d'interrogation a tout changé.
Pierre Dezeraud : Je tire mon chapeau aux journalistes algériens qui exercent leur boulot dans des conditions difficiles et qui viennent de vivre une année particulièrement compliquée. Ils ont tenté d'informer en cette année charnière pour le pays. Nombre d'entre eux, sous la pression du pouvoir, ont été empêchés et ont protesté pour dénoncer la censure. Leur combat est essentiel car la liberté d'expression conditionne l'exercice de nombreux autres droits.
Christophe Gazzano : Marie-Sophie Lacarrau. Elle trace sa route sur France 2 et semble avoir trouvé son équilibre entre info (les bons scores du "13 Heures" Semaine) et divertissement ("Prodiges", primes événementiels...).
Florian Guadalupe : Trois voix féminines : Sonia Mabrouk sur Europe 1, Léa Salamé sur France Inter et Alba Ventura sur RTL. Chacune excelle dans l'exercice de l'interview radiophonique avec chacune leur ton unique.
Benjamin Meffre : Pierre Péan.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Kevin Boucher : Un duo : Camille Combal et Faustine Bollaert. Lui a confirmé qu'il était le nouvel homme fort de TF1 avec de l'humour familial, du sourire et du talent. Elle a véritablement trouvé sa place avec un "Ca commence aujourd'hui" toujours très agréable à suivre, avec beaucoup de bienveillance. Et une "Boîte à secrets" qui a visé juste.
Pierre Dezeraud : Anne-Elisabeth Lemoine, Caroline Roux et Karim Rissouli pour les 3 "C" de France 5 : "C à vous" (à laquelle je trouve Patrick Cohen indispensable), "C dans l'air" et "C Politique". Ce sont mes émissions de chevet.
Christophe Gazzano : Thierry Beccaro. Sa décision d'arrêter de lui-même "Motus" était courageuse et sa sortie a été très digne.
Florian Guadalupe : Pascal Praud. Le showman. Il m'a de nouveau régalé cette année. Je pourrais en parler pendant des heures. Je ne rate pas un seul numéro de "L'heure des pros" sur CNews. Mes collègues peuvent en témoigner. Je veux également citer le youtubeur suisse Le Grand JD. Un super vidéaste qui anime avec brio ses vidéos sur l'exploration urbaine et la visite de lieux "dits" hantés. Je recommande d'ailleurs l'une de ses dernières vidéos sur un laboratoire abandonné au Japon.
Benjamin Meffre : Benjamin Tranié, animateur de "Tranié raconte".

La personnalité médiatique qui marquera 2020 ?
Kevin Boucher : Je mise sur Malik Bentalha. Il a réussi à s'imposer au fil des années, en bossant et sans tomber dans le racoleur. Je suis très curieux de découvrir son spectacle en direct sur TF1 et l'émission qu'il prépare pour TMC et qui semble vraiment novatrice. Du sang neuf, la télévision et l'humour en avaient besoin.
Pierre Dezeraud : Timothée Chalamet. Il n'est plus "la star qui monte". Le nouveau prince d'Hollywood, c'est lui. Bientôt à l'affiche de "The French Dispatch" et "Dune" (+ "Les Filles du Docteur March" en ce moment au ciné et "Le Roi" sur Netflix). Pas de doute, 2020 sera une année chalamesque...
Christophe Gazzano : Le ou la patronne de chaîne qui arrivera à décrocher le canal 14 de la TNT après l'arrêt de France 4 prévu cet été.
Florian Guadalupe : Didier Deschamps. A condition qu'il parvienne à nous ramener une deuxième coupe à la maison.
Benjamin Meffre : Madame 5G.

l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias