L'Autorité de la concurrence autorise le rachat du "Parisien/Aujourd'hui en France" par LVMH

Partager l'article
Vous lisez:
L'Autorité de la concurrence autorise le rachat du "Parisien/Aujourd'hui en France" par LVMH
LVMH négocie le rachat du "Parisien"
LVMH négocie le rachat du "Parisien" © DR
La transaction est estimée à 50 millions d'euros.

L'Autorité de la concurrence donne son feu vert. Dans un communiqué publié sur son site, elle autorise "sans engagements" le rachat des titres "Le Parisien" et "Aujourd'hui en France" par le groupe LVMH. L'Autorité estime "écartés" les risques concurrentiels sur les différents marchés, lectorat et publicité. Le montant de la transaction n'est pas public mais selon plusieurs sources de presse, il devrait être de 50 millions d'euros.

À lire aussi
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...
"Votre attitude est insupportable !!!" : Pascal Praud hurle sur l'une de ses chroniqueuses sur CNews
TV
"Votre attitude est insupportable !!!" : Pascal Praud hurle sur l'une de ses...

Déjà propriétaire du quotidien "Les Échos" et de Radio Classique, le groupe LVMH, qui possède les marques Dior, Louis Vuitton ou Givenchy et qui appartient au milliardaire français Bernard Arnault, avait fait en mai une offre de rachat du "Parisien" et de sa version nationale "Aujourd'hui en France". La transaction comprend les deux titres mais aussi la filiale de distribution, Proximy.

Industriels

Depuis plusieurs mois, le groupe Amaury souhaitait vendre son quotidien lourdement déficitaire et se reconcentrer sur le sport avec d'une part son quotidien "L'Equipe" et de l'autre ASO, sa filiale d'organisation d'évènements sportifs (Le Tour de France, le Dakar, etc.).

Avec "Les Échos" et "Le Parisien/Aujourd'hui en France", Bernard Arnault, homme le plus riche de France, devient l'un des plus gros patrons de presse français. "Le Parisien" était le dernier quotidien national à appartenir à un groupe média et non pas à un industriel comme c'est déjà le cas du "Figaro" (le groupe Dassault), du "Monde" (avec le trio Bergé/Niel/Pigasse) et de "Libération" (Patrick Drahi).

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
"Closer", "Téléstar", "Télépoche" : Départ de Laurence Pieau, la directrice des rédactions
Presse
"Closer", "Téléstar", "Télépoche" : Départ de Laurence Pieau, la directrice des...
"The Crown" : Olivier Colman prend la relève de Claire Foy dans un nouveau teaser
"The Crown" : Olivier Colman prend la relève de Claire Foy dans un nouveau teaser
Après Public Sénat, LCP dévoile à son tour sa nouvelle identité
TV
Après Public Sénat, LCP dévoile à son tour sa nouvelle identité
Audiences samedi : les Bleus très suivis sur TF1, Cyril Hanouna en baisse
Audiences
Audiences samedi : les Bleus très suivis sur TF1, Cyril Hanouna en baisse
Audiences : "Danse avec les stars" leader mais de retour en baisse, Nagui résiste bien
Audiences
Audiences : "Danse avec les stars" leader mais de retour en baisse, Nagui résiste...
Conseil de l'Arctique et bilan carbone : Ségolène Royal prise en flagrant délit de mensonges par "Quotidien"
TV
Conseil de l'Arctique et bilan carbone : Ségolène Royal prise en flagrant délit de...
Vidéos Puremedias