L'Autorité de la concurrence autorise le rachat du "Parisien/Aujourd'hui en France" par LVMH

Partager l'article
Vous lisez:
L'Autorité de la concurrence autorise le rachat du "Parisien/Aujourd'hui en France" par LVMH
LVMH négocie le rachat du "Parisien"
LVMH négocie le rachat du "Parisien" © DR
La transaction est estimée à 50 millions d'euros.

L'Autorité de la concurrence donne son feu vert. Dans un communiqué publié sur son site, elle autorise "sans engagements" le rachat des titres "Le Parisien" et "Aujourd'hui en France" par le groupe LVMH. L'Autorité estime "écartés" les risques concurrentiels sur les différents marchés, lectorat et publicité. Le montant de la transaction n'est pas public mais selon plusieurs sources de presse, il devrait être de 50 millions d'euros.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

Déjà propriétaire du quotidien "Les Échos" et de Radio Classique, le groupe LVMH, qui possède les marques Dior, Louis Vuitton ou Givenchy et qui appartient au milliardaire français Bernard Arnault, avait fait en mai une offre de rachat du "Parisien" et de sa version nationale "Aujourd'hui en France". La transaction comprend les deux titres mais aussi la filiale de distribution, Proximy.

Industriels

Depuis plusieurs mois, le groupe Amaury souhaitait vendre son quotidien lourdement déficitaire et se reconcentrer sur le sport avec d'une part son quotidien "L'Equipe" et de l'autre ASO, sa filiale d'organisation d'évènements sportifs (Le Tour de France, le Dakar, etc.).

Avec "Les Échos" et "Le Parisien/Aujourd'hui en France", Bernard Arnault, homme le plus riche de France, devient l'un des plus gros patrons de presse français. "Le Parisien" était le dernier quotidien national à appartenir à un groupe média et non pas à un industriel comme c'est déjà le cas du "Figaro" (le groupe Dassault), du "Monde" (avec le trio Bergé/Niel/Pigasse) et de "Libération" (Patrick Drahi).

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
Ligue 1 : Canal+ rachète le lot de beIN Sports et diffusera finalement la compétition jusqu'en 2024
Sport
Ligue 1 : Canal+ rachète le lot de beIN Sports et diffusera finalement la...
"Platane" : La saison "Tree" arrive aujourd'hui sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive aujourd'hui sur Canal+
"Rex" : Le chien policier bientôt sur France 3... en prime-time !
Séries
"Rex" : Le chien policier bientôt sur France 3... en prime-time !
L'année médias 2019 vue par... Julie de Bona
Interview
L'année médias 2019 vue par... Julie de Bona
Golden Globes 2020 : La liste des nommés
TV
Golden Globes 2020 : La liste des nommés
La chronique "Silence" de "Quotidien" va avoir le droit à sa propre émission
TV
La chronique "Silence" de "Quotidien" va avoir le droit à sa propre émission
Vidéos Puremedias