L'Elysée veut choisir les journalistes lors des déplacements d'Emmanuel Macron

Partager l'article
Vous lisez:
L'Elysée veut choisir les journalistes lors des déplacements d'Emmanuel Macron
Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement. © Public Sénat
Lors de son premier point presse du conseil des ministres, Christophe Castaner a été interrogé à ce sujet ce jeudi.

En marge du premier conseil des ministres du gouvernement d'Edouard Philippe, l'Elysée a fait savoir qu'il choisirait les journalistes qui accompagneront Emmanuel Macron lors de ses déplacements en France et à l'étranger. "Curieuse conception. L'Elysee choisit les journalistes qui accompagnent en voyage Emmanuel Macron. Les rédactions n'ont plus leur mot à dire", a lancé Cyril Graziani, journaliste politique sur France Inter.

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna, la sécurité intervient
TV
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna,...
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin Castaldi sur C8 ?
Audiences
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin...
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre Elkabbach le défend
TV
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre...

Lors de son premier point presse du conseil des ministres, Christophe Castaner, nouveau porte-parole du gouvernement a été interrogé à ce sujet. "Il y a la volonté, notamment dans les déplacements, que le président de la République, mais aussi celles et ceux qui l'accompagnent, puissent avoir la liberté d'échange avec les Français", a déclaré le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement.

"Il ne s'agit pas de contrôler ou d'imposer"

Et d'expliquer : "Vous savez comme moi, on s'est croisés souvent ces dernières semaines dans la campagne électorale, que la présence de cinquante journalistes, d'une dizaine de caméras, nuit un peu au dialogue direct et à l'échange que peut avoir le président de la République avec les Français". Christophe Castaner a souligné qu'"il ne s'agit pas de contrôler" ou "d'imposer."

"Bien évidemment, je souhaite réaffirmer pour le président de la République et le Premier ministre le respect et notre attachement au respect de vos conditions de travail. Et comme porte-parole du gouvernement, j'y veillerai", a assuré le député des Alpes-de-Haute-Provence. Cette annonce prend acte dès demain pour le déplacement du président au Mali, puisque les accréditations des journalistes ont déjà été effectuées. Concernant le nombre réduit de reporters pour ce cas, Christophe Castaner a évoqué des raisons de sécurité.

Sur le même thème
l'info en continu
Une polémique de "Libération" : Le quotidien se justifie après la publication de la lettre d'un violeur
Presse
Une polémique de "Libération" : Le quotidien se justifie après la publication de...
Coupée par Pascal Praud, Elisabeth Levy menace de quitter CNews : "Si vous ne voulez pas m'entendre, je me barre !"
TV
Coupée par Pascal Praud, Elisabeth Levy menace de quitter CNews : "Si vous ne...
Audiences dimanche : Records pour "Téléfoot", "Auto Moto", "E=M6" et "8 chances de tout gagner"
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "Téléfoot", "Auto Moto", "E=M6" et "8 chances de...
Audiences : "Lucy" leader sur TF1 devant F3, "Zone Interdite" plus fort que le film de F2, K. Rissouli au million sur F5
Audiences
Audiences : "Lucy" leader sur TF1 devant F3, "Zone Interdite" plus fort que le...
L'interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey sera diffusée sur TMC lundi en prime time
Programme TV
L'interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey sera diffusée sur TMC lundi en...
Anne-Sophie Lapix arrête "Le grand échiquier"
TV
Anne-Sophie Lapix arrête "Le grand échiquier"
Vidéos Puremedias