La faramineuse dette de Netflix

Partager l'article
Vous lisez:
La faramineuse dette de Netflix
Netflix possède plus de 100 millions de clients
Netflix possède plus de 100 millions de clients © Abaca
En 20 ans, la plateforme vidéo américaine a accumulé plus de 20 milliards de dollars de dette.

Un colosse aux pieds d'argile ? Depuis plusieurs années, Netflix fait trembler le monde des médias et du divertissement. En 20 ans d'existence, la firme de Los Gatos a révolutionné la distribution de contenus, passant de la location de DVD au streaming par abonnement. Désormais, Netflix revendique pas moins de 104 millions d'abonnés dans près de 200 pays, soit quatre fois plus qu'il y a cinq ans.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique

Dans le même temps, la firme de Reed Hastings a mis les bouchées doubles concernant la création de contenus originaux, de "House of Cards" à "Orange Is The New Black" ou "The Queen". Pour l'heure, la firme peut ainsi se targuer d'avoir proposé 50 shows originaux qui ont totalisé 91 nominations aux Emmy Awards cette année, plaçant Netflix en deuxième position derrière la chaîne payante HBO.

La chaîne accélère aussi son offensive dans le cinéma. Après son contrat pour six films avec Adam Sandler, elle a embauché Brad Pitt pour le récent "War Machine", a produit le blockbuster "Bright" avec Will Smith, tout en proposant "Okja", projeté au festival de Cannes en mai dernier. En 2017, Netflix compte ainsi investir pas moins de 6 milliards de dollars dans ses productions maison.

"Bulle Netflix" ?

Cette stratégie volontariste est financée par un endettement qui atteint désormais des niveaux élevés. Comme le rapporte le Los Angeles Times, celui de Netflix s'élèverait déjà à plus de 20 milliards de dollars, composé pour près de 15 milliards de dollars par des obligations et pour 5 milliards par de la dette à long terme.

Pariant sur des profits futurs et rassurés par la forte croissance actuelle de la société, les investisseurs continuent pour l'instant de soutenir cette stratégie. Certains professionnels du secteur commencent néanmoins à s'interroger sur l'existence d'une éventuelle "bulle Netflix". A Reed Hastings et ses équipes de leur donner tort en sortant un maximum de hit mondiaux dans les mois à venir, en espérant que leur nombre d'abonnés continuera à croître durablement.

Netflix
Netflix
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
"Family Business" renouvelée pour une saison 2 sur Netflix
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
"Stranger Things" : La saison 3 en ligne dès aujourd'hui sur Netflix
Voir toute l'actualité sur Netflix
Autour de Netflix
  • House of Cards
  • Arrow
  • The Vampire Diaries
  • Breaking Bad
  • Once Upon a Time
  • Revenge
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
La Sardine

Et pourquoi pas, il parait que l’adipeux diabétique apprécie les films américains. :-)



manubr11

il n'y a pas une raison à tout.
il fait ce qu'il veut effectivement
et je dis ce que je veux n'est il point ?



Phib

Absolument, ça m'a sauté aux yeux aussi !



EiffelNord

Oui... aussi dans le sens ou Canal Play est un sous-produit de Canal + qui exploite des films, a une chaîne payante et un bouquet de chaînes (activité principale bénéficiaire ou peu déséquilibrée) et que développer des relations avec des chaînes et des studios pour disposer de programmes pour son Canal Play peut favoriser son activité principale.



Sheka

Je l'ai vu quelques jours après sa diffusion sans publicité. J'en possède une copie privée elle aussi sans publicité que je peux regarder quand je le souhaite. Donc oui, je préfère cette solution à un abonnement mensuel à Netflix pour pouvoir regarder ce doc.



Pfff

Ok, merci de ta réponse. Tout dépend je suppose (en général, pas que pour CPlay) du temps qu'on passe devant la TV. Moi j'avoue j'ai canalPlay offert dans mon abo et j'y suis jamais allé lol Mais je juge pas, juste une question, merci de ton avis



Juju

Hélas de nombreuses boîtes vivent sous perfusion (Netflix, Twitter, Altice... ) c'est à dire qu'elles fonctionnent à crédit. A l'image de nombreux pays développés en somme. Le but etant pour elle d'arriver à donner l'image que son modèle économique est durable afin qu'on lui prête plus d'argent, jusqu'au jour ou soit ça s'écroule, soit ça marche, soit ça se fait bouffer par plus gros que lui.



Christophe Esnard

le souci il faut pas un trou d'air ! parce que cela deviendra très dur de gérer la dette !



Spontex

Je parle le organisation de l'élection.



Baudouin alias Poenszs

Bordel, j'avais écrit "je vous ferez" et personne ne m'a corrigé. J'ai honte...



La Sardine

Tant qu'il y a de la croissance, tout va bien, l'argent afflue. Si demain la croissance vient à manquer, alors la en effet il y aura du soucis à se faire.

En 2000 Seagram/Vivendi/Canal+ nous vendait du vent. On voit ce qui s'est passé. Le délire a duré un certain temps et puis...



La Sardine

Netflix est 3 fois moins endetté quand même...



PapuGeek

Assez, oui. Mais le problème de CanalPlay, c'est surtout qu'ils n'entretiennent pas de buzz autour des sorties.
Manque cruel de visibilité, à mon sens...



PapuGeek

Parce que malgré le fait qu'il y ait de la pub, tu considères ça gratuit ?
Donc les annonceurs investissent des sommes faramineuses en pure perte ?
Je pense qu'ils seront contents de l'apprendre...



Baudouin alias Poenszs

J'aime ces analyses poussées et détaillées qui prouvent de ta part une certaine profondeur pour ne pas dire une intelligence certaine.



mikeintheshadow

Et pourquoi ? S'il a envie de faire ça, qu'il le fasse !



Spontex

Lorsque je regarde ce reportage, ça me rappelle cette fabuleuse campagne. Presque la même émotion aux résultats.



Spontex

On peut le visionner à l'infini, quoi.



Aurelieen

Oui, on érige très vite en modèles de réussite des sociétés qui n'ont pas fait leurs preuves autrement qu'en occupant l'espace médiatique…



PapuGeek

"Indéfiniment", veux-tu dire, j'imagine...



PapuGeek

Je trouve cette analyse assez sensée, moi.



PapuGeek

Enfin un des rares commentaires qui ne soit pas HS.
Et qui pointe les nombreux acteurs du numérique qui ne gagnent rien...ou du moins ne sont pas rentables.



Sheka

Pour aller voter, j'ai toujours le temps !



Sheka

Je l'avais conservé sur un HDD donc je peux le regarder à l'infini. Sans avoir à payer.



manubr11

vous devriez faire autre chose que de la télé ... et des séries à gogo ... je dis ça je dis rien bien sur !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus fort que "Stuber"
Box-office
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus...
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à 22h55 le mardi 6 août sur M6
TV
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à...
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
SVOD
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
TV
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna Noguerra ce soir sur TF1
Programme TV
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna...
Vidéos Puremedias