Le compte Twitter de Donald Trump supprimé... pendant 11 minutes ! (MAJ)

Partager l'article
Vous lisez:
Le compte Twitter de Donald Trump supprimé... pendant 11 minutes ! (MAJ)
Donald Trump a disparu de Twitter pendant 11 minutes, mais n'a pas réagi.
Donald Trump a disparu de Twitter pendant 11 minutes, mais n'a pas réagi. © Abaca
Pour son dernier jour de travail, un employé de Twitter s'est attaqué au compte du président des États-Unis.

Pour leur dernier jour de travail, c'est connu, certains ont tendance à se lâcher. Sauf que quand on travaille pour un réseau social comme Twitter, cela ne passe pas inaperçu. Et quand on s'attaque au compte du président des États-Unis en personne, encore moins ! Ainsi, pendant 11 minutes jeudi, les personnes souhaitant se rendre sur le profil de Donald Trump ont eu droit à un message laconique : "Désolé, cette page n'existe pas". Après une rapide enquête interne, Twitter a été en mesure de déterminer que cette suppression venait d'un de ses employés qui effectuait ce même jeudi son dernier jour de travail.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

"Je ne serais peut-être pas là sans Twitter"

Un peu plus tôt, sans encore savoir de quel employé il s'agissait, le réseau social avait affirmé prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que pareil incident "ne se reproduise à l'avenir". Et 11 minutes à peine après sa disparition, le compte de Donald Trump était de nouveau accessible à ses plus de 41 millions d'abonnés. Le président des États-Unis n'a pas réagi à cet incident. Il a repris le cours de ses tweets, comme si rien ne s'était passé.

L'homme qui tweete plus vite que son ombre est très attaché à ce réseau social. Ainsi, au début de l'année, sur Fox News, il n'avait pas hésité à affirmer : "Je pense que je ne serais peut-être pas là sans Twitter", rappelant à cette occasion sa défiance vis-à-vis des médias traditionnels. Sur Twitter, des utilisateurs se sont réjouis de cette suppression de compte, qu'ils espéraient définitive. Certains ont même qualifié l'employé malintentionné de "héros". Pas sûr que les responsables du réseau social soient du même avis...

Mise à jour le 3 novembre à 12h50 : Le président Trump a finalement réagi dans un tweet, en fin de matinée. "Mon compte Twitter a été bloqué pendant 11 minutes par un employé voyou", a écrit le président en fin de matinée, estimant que le fautif avait sans doute voulu faire un coup d'éclat avant d'être poussé vers la sortie.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
LeMoi

11 minutes et les journalistes ont eu le temps de s'en rendre compte, ils sont collés à ce point à son compte twitter ??



lol5Mau .

MDR



Jonathan

Elle a rectifié le tir en mentionnant que cette campagne datait effectivement de 2011.
Je ne pense pas que l'on puisse juger la qualité d'un média qui n'est même pas encore en place à l'aune de deux tweets.
Enfin, je réfute cette classification d'extrême-gauche. Regardez la liste des signataires de la tribune lancée par Miller.
Le PS et ses affidés se sont tellement déportés à droite que tout ce qui est plus à gauche est qualifié d'extrême !



Jonathan

Ce que vous dites est vrai et ternit quelque peu l'image de ce nouveau média.



A French

Arrêtez de faire vos victimes censurées..



A French

À croire que quand Twitter n'existait pas, la liberté d'expression non plus...



A French

Bravo à cet employé pour ce coup de maître!



David Mamm

Le Monde aura donc connu 11 minutes de paix sans même le savoir :)



Adrien18

Puremédias réussit une nouvelle fois son coup et nous les pigeons allons cliquer commenter... L'ère Bellver s'éloigne de plus en plus. Ca n'est décidément plus ce que c'était ici.



Aucunavis

C'est gratuit aussi .



Château de Boigne

Le fait que cette dame n'ait pas supprimé son tweet et laisse des mensonges se propager en dit long sur sa conception du « journalisme » : Le Média sera un canal de propagande d'extrême-gauche tout aussi crédible que les canaux de propagande d'extrême-droite comme Boulevard Voltaire.



Dante

Ressortez les tweets svp



arlouf

Oui, j'ai vu le coup de la campagne de 2011 ressortie aujourd'hui, j'espère pour eux qu'ils seront un peu plus sérieux que ça ...



Château de Boigne

Le fait est que Trump viole allègrement les CGU de Twitter depuis des années en incitant à la haine, sans que cela n'émeuve personne.



Château de Boigne

Le traitement de l'actualité par « Le Média », on en a déjà eu un aperçu cette semaine avec des fake news relayées par des « journalistes » travaillant pour ce canal de propagande. Ainsi, une responsable a attribué au gouvernement Édouard Philippe une campagne d'affichage gouvernementale pour lutter contre la fraude aux allocations... alors que cette campagne datait de 2011. De la même manière, un ancien d'i-Télé passé chez Méluche expliquait que la cotisation de Sécurité sociale étudiante servait à payer la mutuelle, et que sa suppression serait un cadeau fait aux mutuelles privées... ce qui est, là encore, totalement faux.



Jonathan

« Le Média », en deux mots.
Il faudra juger sur pièce ! On ne peut juger à l'avance.



arlouf

Vous aurez tout le loisir de vous moquer du traitement de l'actualité par Le Média quand il sera sorti, en attendant c'est la couverture de ce non événement par les médias traditionnels qui est ridicule.



Sechery_K

Non car comme l'indique Twitter ils peuvent supprimer n'importe quel compte quand bon leur semble. Bon après bien évidemment il y a des intouchables.
Après démocrate ça on ne sait pas, il peut être de tout bord.
Là où je vous rejoins, c'est qu'il va contre la liberté d'expression non pas de Twitter mais des US. Elle est fondamentale et ça quelque soit le parti.
Cette pseudo suppression est d'un ridicule absolu.



Dante

Eh ben on va dire démocrate s'il n'y a que ça. Cependant, admettez que cette personne l'a fait de son plein gré à l'encontre de la liberté d'expression et de Twitter.



Auré

Ce n'est pas à moi qu'il faut demander ça.



Sechery_K

Qui nous dit que d'autres n'ont pas essayé ? Après oui il est peut-être le premier.
Quoi qu'il en soit cela n'a donc absolument rien à voir avec les gauchistes, strictement rien.



Sechery_K

Comme toute grosse société sur le domaine du réseau social, ils font ce qu'ils veulent. Loin de toute idéologie politique.



Dante

Si c'est pas pour le plaisir ou ses opinions politiques pourquoi il ne l'a pas fait avant ? Parce qu'il voulait garder son job.



Nekida

Heureusement Lemédia est là!



Marcel Bouchu

Au risque de violer leurs propres conditions générales d'utilisation et d'avoir une mauvaise image. Mais bon, c'est pas grave, au besoin ils inventent des règles pour conserver le compte :
http://www.lefigaro.fr/sect...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
TV
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
TV
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
TV
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour "20h30 le samedi"
TV
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour...
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand show de l'humour"
TV
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand...
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Vidéos Puremedias