Le PDG de l'Agence France-Presse annonce un projet de suppression de 125 postes sur cinq ans

Partager l'article
Vous lisez:
Le PDG de l'Agence France-Presse annonce un projet de suppression de 125 postes sur cinq ans
L'AFP veut vendre son siège place de la Bourse à Paris.
L'AFP veut vendre son siège place de la Bourse à Paris. © Abaca
Ce plan de transformation a pour but de ramener les comptes de l'agence à l'équilibre en 2021.

Un plan drastique. Hier, Fabrice Fries, le président de l'Agence France-Presse, a présenté un projet de suppression nette de 125 postes sur cinq ans afin de ramener les comptes de la société à l'équilibre en 2021. Ce plan de réduction de postes représente environ 5% des effectifs de l'agence dans le monde fin 2017. Selon la direction, ce projet permettrait de limiter la progression des charges de l'AFP, qui pourrait provoquer, avec une légère érosion des recettes commerciales, un déficit d'exploitation cumulé de 90 millions d'euros sur les cinq années à venir, "sans action correctrice profonde".

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

"Ce plan est évidemment difficile mais indispensable"

Dans le détail, ce plan de transformation passera par le non-remplacement de 160 départ naturels, avec la mise en place d'un dispositif d'incitation au départ. Au sein de l'agence de presse, 258 journalistes atteindront 65 ans d'ici 2023. Ces suppressions de postes se répartiraient ainsi entre 85 au sein des personnels techniques et administratifs et 40 chez les journalistes. En parallèle, la direction prévoit 35 recrutements dans ce projet.

Dans un message interne adressé aux salariés, Fabrice Fries explique à ses employés les raisons de ce plan drastique de suppression de postes. Face à "une situation préoccupante" sur le plan financier, "il faut qu'on réduise nos coûts", souligne le PDG de l'AFP, pour qui "ce plan est évidemment difficile, mais indispensable", car il permettra à l'agence de préserver "son indépendance" et "tout simplement d'assurer (sa) mission d'intérêt général".

Un objectif de 30 millions d'euros de recettes commerciales supplémentaires sur cinq ans

Avec ces mesures, la direction de l'AFP souhaite réduire de 16,5 millions d'euros les coûts de l'agence en 2023, dont 14 millions au niveau des charges du personnel, par rapport à leur évolution tendancielle. Ainsi, la progression de ces charges serait ramenée de 2,4% à 1,3% par an. En parallèle, la direction maintient son objectif de croissance des activités annoncé en juillet dernier, qui vise à générer 30 millions d'euros de recettes commerciales supplémentaires sur cinq ans, via des investissements dans les vidéos et les photos. Pour financer ce grand plan de transformation, qui est estimé par l'AFP à 21 millions d'euros d'ici 2023, l'agence dirigée par Fabrice Fries a demandé à bénéficier d'une aide du Fonds de transformation de l'action publique à hauteur de 17 millions d'euros.

l'info en continu
"C que du kif" : Un bug technique empêche Cyril Hanouna de prendre l'antenne à l'heure
TV
"C que du kif" : Un bug technique empêche Cyril Hanouna de prendre l'antenne à...
Salto : La plateforme s'offre la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime"
SVOD
Salto : La plateforme s'offre la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime"
Quel lecteur de Puremedias êtes-vous ?
Quel lecteur de Puremedias êtes-vous ?
Alexia Laroche-Joubert ("Koh-Lanta") : "Un surcoût sanitaire de 60.000 euros pour la finale"
Interview
Alexia Laroche-Joubert ("Koh-Lanta") : "Un surcoût sanitaire de 60.000 euros pour...
Tony Vairelles veut lancer une "Star Academy" du football à la télévision
TV
Tony Vairelles veut lancer une "Star Academy" du football à la télévision
"La Chanson de l'Année" : Nouveau lieu et retour au direct pour Nikos Aliagas sur TF1
TV
"La Chanson de l'Année" : Nouveau lieu et retour au direct pour Nikos Aliagas sur...
Vidéos Puremedias