Les larmes de l'année TV 2021

Partager l'article
Vous lisez:
Les larmes de l'année TV 2021
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Cyril Hanouna fond en larmes sur C8 © C8
L'année écoulée a une nouvelle fois été marquée par de nombreux moments d'émotion à la télévision.

Comme lors de chaque période des fêtes, puremedias.com vous propose de revivre l'année écoulée du monde médiatique au travers de nombreux articles. 2021 a amené son lot de séquences pleines d'émotion à la télévision. Tour d'horizon non-exhaustif des plus marquantes.

À lire aussi
LCI : Adrien Gindre récupère l'interview politique de la matinale, Elizabeth Martichoux décroche le 9h-12h
TV
LCI : Adrien Gindre récupère l'interview politique de la matinale, Elizabeth...
"Star Academy" : Comme il y a vingt ans, les futurs élèves disposeront d'une minute de téléphone quotidienne
TV
"Star Academy" : Comme il y a vingt ans, les futurs élèves disposeront d'une...
"TF1 ne m'emmerde pas" : Jean-Luc Reichmann fête les 12 ans des "12 coups de midi" à partir d'aujourd'hui
TV
"TF1 ne m'emmerde pas" : Jean-Luc Reichmann fête les 12 ans des "12 coups de midi"...
"Quand vous êtes en vacances, ça m'en fait aussi" : L'improbable message de Valérie Pécresse à Bertrand Chameroy
TV
"Quand vous êtes en vacances, ça m'en fait aussi" : L'improbable message de...

1. Camille Lellouche, le calvaire d'une femme battue

"Sept à huit" : En larmes, Camille Lellouche raconte son calvaire de femme battue

L'atmosphère était lourde dans "Sept à Huit" sur TF1 le 28 novembre dernier. Audrey Crespo-Mara recevait dans son "Portrait de la semaine" Camille Lellouche, comédienne et chanteuse venue parler des violences faites aux femmes.

L'auteure de "N'insiste pas" en a été directement victime, comme elle l'a confessé à "Sept à Huit". "J'ai vécu un enfer pendant deux ans. Toutes les formes de violence qu'une femme peut subir, je les ai subies", a expliqué en préambule l'artiste, avant de détailler les sévices que lui a fait subir un ancien compagnon violent, qui, après les insultes, est rapidement passé aux coups.

"Je lui appartenais. J'étais en permanence avec l'envie de vomir. (...) J'étais très maigre, je suis devenue une ombre", a raconté Camille Lellouche face caméra, en peinant à retenir ses larmes. La comédienne a témoigné avoir été rouée de coups un soir, à tel point qu'elle a fini par s'uriner dessus. "J'ai dormi dans ma pisse, par terre sur le sol, sur le plancher. L'humiliation la plus totale", a-t-elle dit, de nouveau en larmes. L'ancienne candidate de "The Voice" a dû son salut à sa mère, qui l'a envoyé pendant un an dans une école en Angleterre pour l'éloigner de son bourreau.

2. Jarry, au nom du père

"Quotidien" : Jarry fond en larmes en évoquant son père décédé

Jarry envahi par l'émotion. En octobre dernier, l'artiste a assuré la promotion d'"A tes côtés", un téléfilm diffusé sur TF1 et qui s'inspire de la vie du comique. Jarry y donnait la réplique à Didier Bourdon, et campait Anthony, un jeune homme, qui va soutenir son père gravement malade.

Invité de "Quotidien" sur TMC, Jarry a raconté avec émotion comment il a écrit et réalisé ce projet qui le tenait tant à coeur et qui rendait hommage à son père disparu. "Merci Jarry, je sais que ce n'est pas simple de parler de ce sujet. Vous m'avez dit aussi que ce n'était pas simple d'envoyer ce film, comme ça, à la diffusion, parce que c'est un projet super long. Vous êtes super triste de ça aussi. Que le projet soit terminé ce soir", a indiqué Yann Barthès.

"Je suis très triste parce que ce film fait partie de mon quotidien depuis cinq ans. Ce soir, je dis au revoir à mon papa. Donc, voilà", a lancé l'enquêteur de "Mask Singer", en larmes. Et de poursuivre : "Je pense à tous les gens qui accompagnent les gens. Soyons fiers de nos racines ! Merci !".

3. Eric Di Meco pleure "le boss"

Mort de Bernard Tapie : L'ex-joueur de l'OM, Eric Di Meco, fond en larmes sur RMC

Les larmes de l'ancien footballeur. En octobre dernier, la station RMC était en édition spéciale toute la journée après l'annonce du décès de Bernard Tapie. Dans le "RMC Sport Show", Thibaut Giangrande avait reçu au téléphone le consultant de la radio et ex-joueur de Marseille, Eric Di Meco. Lorsque ce dernier a évoqué la disparition de l'ex-patron du club phocéen, il s'est effondré en larmes.

"La journée a été dure... J'ai une pensée pour... son épouse... ah merde... Putain, je suis désolé les gars...", a-t-il commencé, avant de craquer. "Il n'y a pas de soucis, Eric", a glissé le journaliste Houssem Loussaïef. "Je pensais y arriver... Excusez-moi... Pardon... Je vais me reprendre", a assuré Eric Di Meco. Et de poursuivre, la voix tremblante : "Moi, c'est huit ans de ma vie. On s'attendait à ce qu'il parte. On avait des nouvelles pas très bonnes. J'ai une relation particulière avec lui. Il a toujours été mon patron. Je l'ai toujours appelé 'président'. Je l'ai toujours vouvoyé".

Pris par l'émotion, il a confié : "Je suis parti de l'OM, brouillé avec lui. On ne s'est plus parlé pendant un long moment. Je l'avais recroisé un jour en vacances en Tunisie. On avait repris contact... C'est bizarre parce que... Autant j'avais des coéquipiers qui étaient très proches de lui, qui l'appelaient Bernard et qui le tutoyaient. Moi, j'étais un joueur de l'effectif. Je n'étais pas une star. J'ai été formé au club". "Je sais que j'ai eu beaucoup de chance de croiser cet homme-là et de travailler avec lui. Il y a des hommes qui sont exceptionnels et extraordinaires. Il en faisait partie. Je sais qu'on... avait une affection particulière l'un envers l'autre par rapport à ce qu'on a vécu, quoi", a-t-il conclu, fondant de nouveau en larmes à l'antenne de RMC.

4. Jade de "Koh-Lanta" menace de quitter l'aventure

"Koh-Lanta" : Jade s'effondre en larmes et menace de quitter l'aventure

La terrible épreuve du conseil a encore frappé. Lors de l'épisode de la réunification de "Koh-Lanta : La légende", en octobre dernier, c'est le malheureux Namadia qui a été éliminé par ses coéquipiers. Une décision que Jade, grande amie de l'aventurier, a eu beaucoup de mal à digérer.

"Je suis déçue de toi, Alexandra ! Mais d'une force, tu ne peux même pas imaginer. D'avoir fait ça... Vraiment... Je t'en veux !", a lâché la candidate, en larmes. "Mon nom est sorti, celui d'Alix est sorti. On était en danger. Il fallait trouver un moyen de se défendre. On a pris une décision", s'est justifiée Alexandra. Sous l'émotion, Jade a annoncé à Denis Brogniart : "Moi, je pense que je vais suivre Namadia. Je n'ai pas envie de continuer. C'était mon rayon de soleil. Il était là. Il me soutenait".

"Reste ! Reste !", a répété, en chuchotant, Laurent, en prenant le bras de la candidate éplorée. Namadia a conclu la séquence en s'adressant à son alliée : "Il ne faut te dire que si je suis sorti, c'est terminé pour toi. Au contraire ! Va au bout ! Fais ce qu'il faut ! Fais le boulot ! Ne lâche pas !". Finalement, Jade a décidé de rester dans l'aventure et sera allée jusqu'à l'épreuve de la course d'orientation.

5. Bébel fait craquer Baba

Mort de Jean-Paul Belmondo : Cyril Hanouna fond en larmes sur C8

Sa mort aura fait pleurer la France entière. En septembre dernier, Jean-Paul Belmondo s'éteignait, recevant un hommage unanime et national. Sur C8, Cyril Hanouna a lui aussi tenu à saluer la mémoire de l'acteur de "L'as des as".

"Jean-Paul avait toujours le sourire ! Dès qu'il voyait ma gueule, il rigolait : 'Hanouna !'", a lancé le présentateur. Et de confier : "J'ai un regret ! Je vous le dis... C'est que cet été... Je devais aller le voir...". L'animateur phare de la Huit s'est alors effondré en larmes. Un long silence a plané sur le plateau du "6 à 7".

Invité de l'émission, Samy Naceri s'est empressé de prendre Cyril Hanouna dans ses bras, le voyant craquer en direct. "Merci", a murmuré le présentateur, s'essuyant le visage avec un mouchoir. "Allez-y Benjamin !", a ensuite indiqué Cyril Hanouna, ne parvenant pas à reprendre la parole. Benjamin Castaldi a ainsi confié une anecdote sur Jean-Paul Belmondo, laissant à l'animateur le temps de reprendre ses esprits.

6. Mohamed Bouhafsi, l'adieu à la "famille" RMC

Mohamed Bouhafsi s'effondre en larmes lors de ses adieux sur RMC

Un départ qui ne l'a pas laissé indifférent. En juillet dernier, Mohamed Bouhafsi est intervenu pour la dernière fois à l'antenne de RMC. Figure de la station du groupe Altice depuis plusieurs années, le journaliste a rejoint France Télévisions pour devenir chroniqueur de "C à vous" et de "20h22", le rendez-vous de la présidentielle présenté par Anne-Sophie Lapix sur France 2.

Pour son ultime présence sur RMC, Mohamed Bouhafsi a salué la station qui l'a vu grandir. Pris par l'émotion, le présentateur n'a pas su retenir ses larmes. "J'ai passé 3.655 jours formidables sur RMC. C'est la plus belle des maisons. C'est une maison incroyable qui m'a donné beaucoup de choses", a lancé le journaliste, en sanglots. Et de poursuivre : "C'est la plus belle chose qui restera pour moi. Elle m'a tout donné. J'ai rencontré des consultants formidables".

"C'est devenu une famille. C'est ma famille. Je suis entré en tant qu'auditeur ici. Je suis entré en tant qu'enfant et en tant qu'adolescent. Je repars en tant qu'homme", a-t-il enchaîné, en larmes. Et de s'adresser aux auditeurs : "Ils ont toujours été extrêmement bienveillants avec moi. Voilà... Je les remercie parce que les messages que je reçois depuis quelques jours sont fantastiques ! C'est très dur pour moi de l'expliquer, mais... J'ai travaillé et j'ai vécu pour les auditeurs car c'est la chose la plus importante".

7. Marie Portolano, du sport au divertissement

"Canal sports club" : Marie Portolano fait ses adieux en larmes

Tout comme Mohamed Bouhafsi, Marie Portolano a eu du mal à contenir son émotion en mars dernier, au moment de quitter les téléspectateurs de Canal+. Elle animait alors le dernier numéro de son émission hebdomadaire, "Le Canal sports club", avant de rejoindre M6 pour animer notamment "Le meilleur pâtissier".

Après un magnéto d'hommage concocté par ses équipes, Marie Portolano a repris l'antenne en larmes. "C'est abominable. J'avais dit que je ne pleurerai pas. Ce n'est pas sympa. Je ne vais pas réussir à dire au revoir. Je veux juste dire merci à tout le monde, pour ces sept années passées à Canal. On a vraiment beaucoup rigolé. C'était vraiment bien", a confié Marie Portolano. "Vous m'aviez promis que vous ne feriez pas ça. C'est vraiment ridicule. Je vais encore avoir la honte en rentrant chez moi", a-t-elle lancé avec humour à ses équipes, avant de remercier une nouvelle fois Canal+ et les équipes du "Canal sports club".

8. "La France a une incroyable émotion"

"Incroyable talent" : Le jury et Jeff Panacloc en larmes après la prestation du groupe Da Squad

Emotion garantie à chacun de leur passage. En décembre, à l'occasion de la première demi-finale de la saison 16 de "La France a un incroyable talent", les danseurs du groupe Da Squad ont fait leur retour sur scène. Une troupe originaire de la région lyonnaise dont la particularité est d'accueillir en son sein un danseur non-voyant, Allan, qui a perdu la vue à la suite d'un terrible accident dans lequel deux de ses amis sont décédés.

Le nouveau numéro de Da Squad s'est ouvert par une fausse chute de neige. Tout un symbole puisque Allan avait précédemment expliqué que c'est en touchant de la neige la première fois qu'il est ressorti après son accident qu'il s'est senti en vie. La performance a même été auréolée d'une petite prestation vocale de la part d'une des danseuses sur le titre "Oh Happy Day".

Au final, le groupe a eu droit à une standing ovation. Et c'est le 5e juré du jour, Jeff Panacloc, qui a pris la parole en premier, peinant à trouver ses mots sous le poids de l'émotion : "On est tous dans le même état, je crois... C'était fou, c"était fort". "Jeff chiale sa race", a commenté quelques secondes plus tard Eric Antoine avec son franc parler habituel. Hélène Ségara a pour sa part déclaré d'une voix sanglotante : "Ce qui est fou, Allan, c'est que tu t'es réveillé, entre guillemets, dans le noir, mais qu'en fait, cette obscurité, tu ne t'en rends pas compte mais tu mets tellement de lumière autour de toi. C'est magnifique ! C'est une histoire magnifique. Même si elle est dramatique au départ, vous l'avez rendue magnifique".

9. Mets de l'émotion dans ma vie !

Europe 1 : Inès Reg s'effondre en larmes

Si elle sait faire rire, Inès Reg sait aussi nous émouvoir. En mars dernier, la comique était l'invitée de "Culture Médias" sur Europe 1, présenté par Philippe Vandel, à l'occasion de la mise en ligne du long-métrage, "Je te veux, moi non plus", sur la plateforme Amazon Prime Vidéo. Comme de nombreux autres artistes auparavant, elle a été l'objet de la chronique "Le portrait inattendu" de Hélène Mannarino. Une séquence qui a fortement touché la jeune comédienne.

"Inès, vous aviez des rêves de petite fille. Vous vouliez devenir grande. Créer des faux papiers d'identité. Jouer au 'Tabou', au jeu de l'oie !", a lancé la journaliste. "Votre grand-mère dit souvent de vous que vous êtes le bruit, l'agitation, la vie mais surtout la lumière dans la maison. Votre grand-père, Djidi, votre plus grand fan. D'ailleurs, c'est lui qui vous...", a enchaîné la chroniqueuse, s'interrompant, prise à son tour par l'émotion.

A la fin du "Portrait inattendu", Inès Reg, en pleurs, a tenu à remercier celle qui est désormais la co-animatrice de la matinale de LCI. "Vous êtes incroyable ! Bravo ! C'est un des plus beaux moments que vous venez de me faire vivre. C'était quelque chose d'incroyable. Je suis désolée, je ne voulais pas pleurer mais c'est fou", a-t-elle confié.

10. "La beigne" d'un candidat de "The Voice" à Vianney

"The Voice" : Vianney s'effondre en larmes face à une chanson d'un candidat sur l'avortement

Vianney succombe à son tour à l'émotion. Le nouveau coach de la saison 10 de "The Voice", n'a pu retenir ses larmes en février face à la prestation d'un candidat prénommé Tarik. Étudiant en kinésithérapie, le jeune homme originaire du Val d'Oise écrit des textes de rap sur "des thèmes un petit peu tristes" et "d'actualité assez sensibles".

En plateau, Tarik a proposé d'abord une prestation de "Chemins de traverse" de Grand-Corps Malade. Son slam lui a permis d'être sélectionné par Marc Lavoine, tandis que Vianney, Amel Bent et Florent Pagny n'ont pas buzzé. C'est en interprétant ensuite l'une de ses compositions, à la demande d'Amel Bent, que Tarik a touché encore plus fortement les coachs. Il s'agissait d'un texte sur l'avortement baptisé "Mon chéri". La scansion de ses mots a rapidement ébranlé Vianney, qui a versé une larme à la fin du titre du jeune homme. "Je ne vais pas réussir à parler, je suis désolé", a lancé le jeune coach, qui s'est finalement effondré en larmes par la suite.

Marc Lavoine s'est ainsi levé pour aller tenter de consoler son collègue. "Bah mon petit poulet qu'est-ce qu'il se passe ?", lui a-t-il demandé, avant de réclamer à la production de "faire une petite pause". "Il s'est fait gauler par sa chanson", a gentiment ironisé Florent Pagny. "C'était très fort ce que tu as fait, ça nous a procuré beaucoup d'émotions et à Vianney notamment", a pour sa part expliqué Amel Bent à un Tarik, lui-même ému par la réaction de Vianney. "J'ai pris une bonne beigne", a expliqué le chanteur à ses collègues, une fois le candidat parti.

l'info en continu
LCI : Adrien Gindre récupère l'interview politique de la matinale, Elizabeth Martichoux décroche le 9h-12h
TV
LCI : Adrien Gindre récupère l'interview politique de la matinale, Elizabeth...
"Star Academy" : Comme il y a vingt ans, les futurs élèves disposeront d'une minute de téléphone quotidienne
TV
"Star Academy" : Comme il y a vingt ans, les futurs élèves disposeront d'une...
France Inter : Nathalie Iannetta et Claude Askolovitch aux commandes de "L'esprit sport" à la rentrée
Radio
France Inter : Nathalie Iannetta et Claude Askolovitch aux commandes de "L'esprit...
"Je le vis comme une trahison" : Florian Thauvin "déçu" et "dégoûté" après la révélation d'un échange privé par RMC
Radio
"Je le vis comme une trahison" : Florian Thauvin "déçu" et "dégoûté" après la...
"TF1 ne m'emmerde pas" : Jean-Luc Reichmann fête les 12 ans des "12 coups de midi" à partir d'aujourd'hui
TV
"TF1 ne m'emmerde pas" : Jean-Luc Reichmann fête les 12 ans des "12 coups de midi"...
Audiences samedi : Record pour "TPMP People", Bon lancement pour "Drag Race France", Nikos en forme
Audiences
Audiences samedi : Record pour "TPMP People", Bon lancement pour "Drag Race...