Les salariés de LCI écrivent aux parlementaires

Partager l'article
Vous lisez:
Les salariés de LCI écrivent aux parlementaires
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Les salariés de LCI écrivent aux parlementaires
Les salariés de LCI écrivent aux parlementaires © DR
La Société des Personnels de LCI a écrit ce week-end aux députés et sénateurs pour leur demander d'intervenir contre la décision du CSA interdisant à leur chaîne leur passage sur la TNT gratuite.

Alors que le groupe TF1 a récemment annoncé un plan radical de restructuration de sa chaîne d'information LCI, les salariés se mobilisent. Le 1er octobre dernier, lors d'un vote organisé par la société des personnels de LCI, ils ont ainsi refusé le plan présenté par leur direction prévoyant la suppression de 148 postes sur 247. Le lendemain, ils ont tenté d'accueillir François Hollande lors de sa visite au Conseil Supérieur de l'audiovisuel pour l'alerter sur leur situation.

Ce week-end, les salariés de LCI ont cette fois tenté d'attirer l'attention des parlementaires. La société des personnels de LCI leur a ainsi écrit une lettre que puremedias.com a pu consulter. Dans leur missive, les salariés ont une nouvelle fois pris pour cible le CSA qu'il juge responsable de la situation depuis son refus d'autoriser le passage de la chaîne d'information sur la TNT gratuite. "LCI telle que vous la connaissez va donc disparaitre avec ses 247 salariés par la seule volonté d'une autorité administrative" ont-ils ainsi dénoncé, jugeant la décision du CSA du 29 juillet dernier "extraordinairement dangereuse pour le pluralisme de l'information".

À lire aussi
Taxé d''ordure antisémite' sur Radio J, Jean-Luc Mélenchon attaque en justice la radio juive et le journaliste Frédéric Haziza
Politique
Taxé d''ordure antisémite' sur Radio J, Jean-Luc Mélenchon attaque en justice la...
Rachida Dati qualifiée de "petite beurette" par Yves Thréard : Leïla Kaddour "consternée", Aïda Touihri fustige "une analyse de caniveau"
Politique
Rachida Dati qualifiée de "petite beurette" par Yves Thréard : Leïla Kaddour...
"Nous espérons que Slimane aura plus de chance" : Emmanuel Macron évoque les mauvais classements de la France à l'Eurovision
Politique
"Nous espérons que Slimane aura plus de chance" : Emmanuel Macron évoque les...
"Au vu de l'émoi suscité..." : Compagne d'un conseiller de Gabriel Attal, la cheffe du service politique du "Monde" quitte ses fonctions
Politique
"Au vu de l'émoi suscité..." : Compagne d'un conseiller de Gabriel Attal, la...

"La froide condamnation de 247 emplois par une Administration"

Dans leur lettre, les personnels de LCI ont également accusé le CSA d'avoir voulu favoriser BFMTV. "Les difficultés économiques du moment invoquées par le CSA pour justifier son refus ne peuvent que semer le doute sur le choix de cette Administration. Curieusement le 31 juillet, deux jours après la décision du CSA, on apprend en effet que le chiffre d'affaires de BFMTV est en hausse de 17 %, cas unique en Europe, au sein d'un groupe où les bénéfices ont doublé en un an", ont dénoncé les salariés.

Avant de mettre en cause l'institution d'Olivier Schrameck : "Pour ne pas risquer de diminuer légèrement cette croissance exceptionnelle, au nom de la 'régulation', le CSA a préféré condamner la plus ancienne des chaînes d'info et ses 247 emplois. Comment dans ces conditions ne pas douter de l'indépendance du CSA et de sa cohérence en matière de pluralisme" ont-ils écrit.

En conclusion, les salariés de LCI ont "solennellement" demandé aux députés et sénateurs contactés "d'intervenir auprès de (leur) groupe parlementaire pour sauver le pluralisme dans l'audiovisuel", autrement dit, LCI. "Il y a urgence car il est gravement menacé" ont-ils mis en garde. Dans leur lettre, les personnels de la chaîne info ont aussi demandé aux parlementaires "de ne pas fermer les yeux sur la froide condamnation de 247 emplois par une Administration". Avant de conclure : "La représentation parlementaire ne peut pas y rester insensible face au poids démesuré de cet organisme désormais hors de contrôle".

LCI
LCI
"Le petit stress du début" : Vanessa Matagne applaudie par Jean-Baptiste Boursier et l'équipe de la matinale de LCI pour sa première météo
Après les départs d'Ange Noiret et Adrien Gindre pour la matinale de TF1, LCI bouscule sa matinale et recrute deux nouveaux visages
Ange Noiret quitte la matinale de LCI : Malade, Jean-Baptiste Boursier fait une apparition surprise pour les adieux du météorologue
"La vocation de l'État n'est pas de donner à manger à tout le monde" : Les propos d'un éditorialiste de LCI sur les bénéficiaires des Restos du coeur choquent
Voir toute l'actualité sur LCI
l'info en continu
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e épisode de "Pékin Express" 2024
Audiences
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et dénonce des "attaques quotidiennes de certains médias comme CNews"
TV
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et...
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de Rachida Dati : Pourquoi les César 2024 s'annonce épique ce soir sur Canal+
Cinéma
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de...