Loi sur la sécurité globale : Le fameux article 24 bénéficiera d'une "réécriture complète"

Partager l'article
Vous lisez:
Loi sur la sécurité globale : Le fameux article 24 bénéficiera d'une "réécriture complète"
Christophe Castaner annonce la réécriture de l'article 24 contesté © LCP
La proposition de loi a été adoptée par l'Assemblée nationale la semaine dernière.

Un article de loi pour le moins contesté. Ce week-end encore, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans les rues des principales villes en France pour protester contre l'article 24 inscrit dans la proposition de loi pour la sécurité globale qui a été adoptée la semaine dernière en première lecture à l'Assemblée nationale. Un article qui prévoit de pénaliser la diffusion malveillante de l'image des policiers et des gendarmes et est pointé du doigt par les journalistes comme une atteinte manifeste au droit à l'information et à la liberté de la presse.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en baisse, Fauvelle double Belliard
Audiences
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en...

Le tout dans une séquence médiatique marquée par l'arrestation musclée d'un producteur de musique à Paris pour laquelle deux policiers ont été incarcérées après que des images de cette intervention ont été publiées par le site Loopsider.

Visiblement conscient de l'émoi suscité par cet article, le patron du groupe La République en marche (LREM) à l'Assemblée nationale et ancien ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé cet après-midi que l'article 24 va bénéficier d'une "nouvelle écriture complète". "Ce que dit, et ce que ne dit pas l'article 24, n'a pas été unanimement compris. Dont acte", a déclaré le député.

"Nous avons le devoir de nous interroger collectivement"

Une nouvelle rédaction qui sera conduite par les trois groupes parlementaires de la majorité : LREM, le MODEM et Agir. "Lorsqu'une telle incompréhension ne cesse de s'intensifier sur un sujet aussi fondamental, nous avons le devoir de nous interroger collectivement", a estimé le responsable politique, tout en défendant le bien fondé de cet article et son attachement à la liberté d'expression et la liberté de la presse. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Christophe Castaner
Christophe Castaner
Après des insultes d'Alix ("Les Marseillais"), un syndicat policier saisit Christophe Castaner
Christophe Castaner invité du deuxième numéro de "Vous avez la parole" sur France 2
Sur le même thème
l'info en continu
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel Etienne et Damien Mascret ?
Internet
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel...
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
TV
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
Presse
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur France 3
TV
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur...
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
Business
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du programme dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du...
Vidéos Puremedias