Médias : le Top 10 des flops 2010

Partager l'article
Vous lisez:
Médias : le Top 10 des flops 2010
Crédits : Abaca
9 photos
Lancer le diaporama
A l'aube de 2011, l'heure du bilan médiatique a sonné. Et l'année écoulée a été cruelle pour bon nombre de formats, animateurs et journalistes. La rédaction d'Ozap vous propose son Top des gadins de 2010.

A l'aube de 2011, l'heure du bilan médiatique a sonné. Et l'année écoulée a été cruelle pour bon nombre de formats, animateurs et journalistes. La rédaction d'Ozap vous propose son Top des gadins de 2010.

Cauet, moins belle la vie



La petite entreprise de Sébastien Cauet n’est plus des plus florissantes depuis quelques années. Alors que l’animateur était une valeur sure de TF1, les audiences de sa célèbre Méthode Cauet ont débuté à patiner en 2007 jusqu’à son arrêt en 2008. Depuis, tout ce que l’animateur touche se transforme en plomb ! Ses prime times – Cauet retourne la télé une parodie de la télé aussi bien française qu’étrangère – n’ont jamais rencontré leur public si bien que TF1 a décidé d’arrêter les frais au bout de trois numéros. Sa quotidienne – La Cauetidienne, un divertissement basé sur les défis – a été stoppée au bout d’un mois, faute d’audience là aussi. Même le Muppet Show de Disney – revu et corrigé par Cauet – a été un échec.

Les derniers exemples en date sont survenus cette année après que l’animateur producteur – dont l’activité de sa société de production était en chute libre – a revendu sa boîte à Fabrice Larue, le producteur du feuilleton à succès Plus belle la vie. Ainsi, Ça va s'Cauet, qui devait marquer le grand retour de Cauet au talk-show, s’est arrêté après une dizaine de numéros tandis que le remake de Tournez Manège ! a lui aussi pris l’eau. L’émission s’est arrêtée définitivement il y a quelques jours.

La chute de la reine Christine



Embourbée dans une affaire d'espionnage au sein de l'AEF, société holding gérant l'audiovisuel extérieur de la France (France 24, RFI...), la « reine » Christine est probablement en train de perdre sa précieuse couronne. La mise en cause de sa plus proche collaboratrice, Candice Marchal, aura eu raison de la guerre interne qui l'oppose à son patron, Alain de Pouzilhac. Même si l'enquête de police n'a pas encore livré ses premières conclusions, l'image de cette femme, figure emblématique du journalisme télé à la française, est sérieusement écornée depuis le mois d'octobre.

Depuis les révélations du Point et de Marianne, Christine Ockrent n'a eu de cesse de crier au complot et de défendre « son honneur » dans de nombreux médias sans jamais réussir à renverser la vapeur. Les nombreux directeurs de la holding ainsi que sa rédaction l'ont désavouée à quelques jours d'intervalle. Même si elle ne compte aucun soutien dans son entreprise, la compagne de Bernard Kouchner tient bon, attendant une décision de son ministère de tutelle quant à son avenir au sein de l'entreprise.

Seul mini-soutien pour Ockrent, un édito de Laurent Joffrin dans Libération, qui lui loue un certain « courage opiniâtre ». Les prochaines semaines seront décisives : l'enquête mettra en lumière une véritable opération d'espionnage opérée par ses soins ou, au contraire, une opération de déstabilisation menée par des acteurs qu'on ne soupçonnait pas. La reine Christine pourra peut-être alors rattraper sa couronne avant qu'elle n'entraîne son honneur dans sa chute.

"La Ferme célébrités" dans le purin… pour longtemps



Cela devait être le retour en fanfare de La Ferme célébrités après cinq ans d’absence, ce fut une mort à petit feu. Animée par Benjamin Castaldi et Jean-Pierre Foucault – après le désistement surprise (mais avisé) de Christophe Dechavanne –, l’émission a démarré sur les chapeaux de roue devant 7 millions de téléspectateurs. Mais, de semaine en semaine, le programme a perdu des fidèles, tombant même sous les 19% de parts de marché. La chaîne décide alors de rétrograder l’émission en deuxième partie de soirée et annonce son arrêt définitif.

Pourtant, TF1 et son producteur Endemol avaient mis toutes les chances de leur côté, envoyant les 16 personnalités en Afrique du Sud, une première. Mais, alors que la chaine pariait sur un coktail de comédie et de soleil, les téléspectateurs ont eu droit à un spectacle parfois affligeant, du comportement puéril d’un candidat (Mickael Vendetta pour ne pas le nommer), aux insultes et violences d’autres.

Le fait divers Jean-Luc Delarue



La situation personnelle de Jean-Luc Delarue, ex-gendre idéal du PAF était connue du petit milieu médiatique parisien depuis quelques années. Malgré ses nombreux dérapages à l'antenne, la direction de France Télévisions n'a jamais voulu le sanctionner. Inévitablement, l'animateur a été pris la main dans le sac, à son domicile, au petit matin par les services de police. Il devient alors impossible pour lui de nier, son alibi médiatique dont il a usé et abusé dans les pages de certains magazines tombe.

S'en suivra une vaste campagne de réhabilisation, souvent pathéthique, menée en collaboration avec certains titres de presse. Dans ce drame personnel, il ne lâchera pas sa boîte de production, Réservoir Prod, qui fait vivre une centaine de salariés. France Télévisions lui garantit même de nouvelles commandes de formats avant même qu'il soit guéri. Drôle de message d'un nouveau patron de service public, dont les premiers mois de gestion sont souvent ceux qui détermineront la suite de son mandat. Le remplacement avec succès de Jean-Luc Delarue par Sophie Davant à la tête de Toute une histoire montre une nouvelle fois que la force d'un concept dépasse toujours la popularité d'un animateur.

Les nouveaux midis du week-end de Canal+



Les paris de la chaîne cryptée pour redynamiser ses midis du week-end sont loins d'être relevés. Un autre Midi, animé par Victor Robert chaque samedi, n'a clairement pas rencontré son public. Avec 100..000 téléspectateurs et 1% de PDA en moyenne – soit la marge d'erreur de Médiamétrie – ce gloubi-boulga culturel a souffert d'un manque cruel de concept. Malgré des intervenants de choix autour de la table, Un autre Midi est l'un des flops retentissants de cette rentrée télé. Même si l'émission doit être maintenue à l'antenne jusqu'à la fin de la saison, son échec met en difficulté Victor Robert, après l'arrêt de Pop Com la saison précédente.

Le dimanche, Le petit rapporteur revisité par Bruce Toussaint et ses acolytes n'a pas eu plus de chance. Canal + l'apprend une nouvelle fois à ses dépends après l'échec de Canal Presque : il est très compliqué de rire avec l'actualité. Malgré des moyens conséquents dans la production des sketches, Tout le monde il est beau ne décolle pas, plafonnant à 300..000 téléspectateurs en moyenne.

Audiences TV : TF1 et France 3 résistent mal



Comme en 2009, TF1 et France 3 sont les deux chaines historiques qui ont le moins bien résisté à la montée en puissance de la TNT. En 2010, la part d’audience (PDA) cumulée des nouvelles entrantes est passée de 17,5% à 21%. Dans ce contexte, TF1 est l’historique à s’en sortir le moins bien en concédant environ 1,6 point de PDA. En effet, en moyenne, la Une a réuni 24,5% des téléspectateurs en 2010, contre 26,1% en 2009.

L’audience de France 3 a également vacillé cette année. Même si elle garde son statut de troisième chaîne nationale en 2010, la chaine des régions a abandonné 1,1 point, passant de 11,8% à 10,7% de parts d’audience. Lundi prochain, nous reviendrons sur toutes les audiences 2010 du PAF.

Karine Le Marchand : "L’Espoir de l’année"… ou pas



Dans sa stratégie de proximité avec les téléspectateurs, M6 misait en ce début de saison sur L'Espoir de l’année, une série de cinq prime times où la chaine partait à la découverte des métiers de l’artisanat. Chaque semaine, des jeunes artisans s’affrontaient sous l’œil de professionnels. Mais, dès la première, le public n’a pas suivi : seulement 8% des téléspectateurs. L’émission, alors programmée face à une intervention de Nicolas Sarkozy, a eu droit à un deuxième numéro malgré ce score catastrophique. Le résultat fut pire : 7,5%... Résultat : M6 a « liquidé » l’émission en quatre soirées.

C’est la deuxième fois que Karine Le Marchand ne convainc pas en prime time sur M6. Fin 2009, l’animatrice venue de France Télévisions avait connu un échec retentissant avec le magazine sociétal Générations famille.

Quand les Bleus virent au rouge



Si une voyante avait prédit une telle destinée pour l'équipe de France avant son mondial en Afrique du Sud, personne n'y aurait cru. Les Bleus, déjà entachés par une qualification discutable et des joueurs de plus en plus déconnectés avec la réalité ont réussi l'exploit de coordonner piètres performances sportives et mise à dos de l'opinion. Ridiculisée devant les caméras du monde entier, ce mondial 2010 aura mis en lumière un sport perverti par l'argent et l'arrogance de ceux qui le pratiquent à haut niveau.

Six mois après, les joueurs et la fédération s'illustrent encore par des querelles puériles autour de l'attribution de primes de match. Au-delà des résultats sportifs, la tâche de Laurent Blanc, nouveau sélectionneur de l'Equipe de France, est colossale. Il devra réhabiliter dans l'opinion une équipe de France qui reste malgré tout très suivie lorsqu'un match est retransmis à la télévision.

Laurie Cholewa : "Dans l’univers de…" l’amateurisme



Transfuge de la chaîne Direct 8 détenue par Vincent Bolloré, Laurie Cholewa a été recrutée par France 2 au printemps dernier pour animer certains divertissements de la chaîne. En avril, France 2 lui a confié les reines de Encore une chanson !, une émission de variétés montée en quelques semaines en collaboration avec l’industrie musicale. Malgré une audience correcte, le programme a été copieusement critiqué. Ainsi, Encore une chanson ! a été accusé de proposer des faux directs et de copier la concurrence (Stop ou encore sur RTL). Après deux numéros, l’émission s’est arrêtée.

A la rentrée, l’animatrice s’est vue confier un nouveau rendez-vous, Dans l’univers de..., une émission produite par Alexia Laroche-Joubert qui revenait sur la carrière d’un artiste en chansons. Un programme « nul à chier » selon Thierry Ardisson, pas tendre avec son animatrice qu’il accuse (en off) d’amateurisme. Là aussi, le programme a été stoppé. Pour l’heure, France 2 et Laurie Cholewa n’ont pas de nouveau projet ensemble…

L'aller-retour de Dorothée



Son retour sur la scène médiatique a excité bon nombre de journalistes. Après d'innombrables et poussiéreux hommages appuyés de certains programmes, Dorothée s'est confrontée à la dure réalité du terrain. Ses centaines de milliers de fans de l'époque, qui étaient venus l'applaudir 56 fois sur la scène de Paris Bercy entre 1990 et 1996 n'ont pas répondu présent en 2010.

L'animatrice des après-midis de TF1 aurait probablement dû s'en tenir à la sortie d'un best-of, sans pour autant resservir un album qui sentait un peu trop la naphtaline. Son producteur Jean-Luc Azoulay n'a eu de cesse de défendre sa protégée dans différents médias. En vain, la génération du Club Dorothée a un peu trop grandi pour retourner la voir en spectacle ou acheter son disque.

Sébastien Cauet
Sébastien Cauet
NRJ : Cauet à l'antenne 5 heures par jour !
Cauet rempile pour trois saisons supplémentaires sur NRJ
"Elle s'en fout" : Cauet tacle l'égoïsme d'Angèle, la chanteuse lui reproche de la faire passer pour une "sorcière"
NRJ : Cauet et son équipe émus aux larmes par la demande poignante d'une petite fille au Père Noël
Voir toute l'actualité sur Sébastien Cauet
Autour de Sébastien Cauet
  • Virgin Radio
  • Cartman
Sur le même thème
l'info en continu
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien" insultée par un supporter de Trump
TV
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien"...
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna stable, record pour Quin
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna...
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, "Quotidien" au million, Nagui et Cyril Hanouna en petite forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, "Quotidien" au million, Nagui et Cyril...
Audiences : "Alex Hugo" leader devant le final de "The Resident", retour en force pour "Le Meilleur Pâtissier" sur M6
Audiences
Audiences : "Alex Hugo" leader devant le final de "The Resident", retour en force...
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de censures dans l'espace public"
Radio
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de...
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
TV
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
Vidéos Puremedias