Nagui ressuscite "Taratata" avec une flopée de nouveaux partenaires

Partager l'article
Vous lisez:
Nagui ressuscite "Taratata" avec une flopée de nouveaux partenaires
Arretée en juin, l'émission "Taratata" revient sur le web.
Arretée en juin, l'émission "Taratata" revient sur le web. © DR, France 2
Grâce à Vente-privee.com, My Major Company, RTL2 et TV5 Monde, Nagui réouvre les portes du studio de "Taratata".

Ils sont venus, ils sont tous là. Pour ressusciter "Taratata", éjectée de la grille de France 2 en raison de son ratio coût/audiences trop élevé, Nagui a fait appel à une floppée de partenaires médias. Ce matin, lors d'une conférence de presse, l'animateur de France 2 a dévoilé le nouveau dispositif pour la diffusion de l'émission culte du service public. C'est une réponse aux milliers de fans qui se sont mobilisés sur internet pour ne pas éteindre la musique de "Taratata", créée il y a vingt ans, en 1993. "Le soutien de la toile en juin m'a fait réfléchir, la motivation des internautes était là pour qu'on ne lâche rien, j'avais trois semaines pour réagir", a expliqué l'animateur.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

"Taratata" reviendra donc à partir de mi-octobre, dans un format hebdomadaire de 30 minutes, où un artiste jouera 5 titres. "Ca laissera peu de place pour le blabla", s'enthousiasme Nagui. L'émission, sera disponible dans son intégralité et découpée - pour s'adapter à la consommation web et les smartphones - sur la chaîne dédiée Youtube.com. Mais un jour avant la diffusion, les 13 millions de membres - et 2,5 millions de visiteurs chaque jour - de la communauté du site Vente-privee.com recevront un mail pour visionner gratuitement l'émission en avant-première.

Multi-diffusé

Vente-privee, qui mettra en vente en exclusivité les places pour le concert des 20 ans de Taratata (le 10 octobre au Zénith, à partir de 45 euros, les bénéfices reversés à la Fondation pour la recherche médicale), est le nouveau partenaire média principal de l'émission, même si le site de déstockage ne touchera pas un euro dans ce deal. "Notre objectif, c'est de promouvoir le site. On a toujours communiqué en résonance avec les marques. Taratata en est une, prestigieuse", a expliqué Jacques-Antoine Granjon, patron du site, présent ce matin. Il mettra aussi à disposition de Nagui le Théâtre de Paris dont il est propriétaire pour un festival de jeunes talents.

Après la première diffusion sur Vente-privee.com et Youtube, "Taratata" sera sur tous les écrans. A la télévision notamment, sur les 8 chaînes de TV5 Monde. En vol et dans le train, sur les long-courriers Air France et dans les IDTGV. Mais aussi à la radio, sur RTL2, chaque lundi soir à 21h. Les partenaires historiques de l'émission live ont répondu présent comme Le Crédit Mutuel ou encore les cinémas Pathé, qui retransmettront en direct dans les salles obscures le concert anniversaire.

Quel financement ?

"On vendait à France 2 un numéro de Taratata 66.000 euros. Le coût de production ne va pas beaucoup baisser, puisqu'il ne s'agira pas d'une nouvelle formule low cost. On tournera 5 émissions par jour. Le plateau de 1400 m2, la réalisation et les lumières restent les mêmes", a assuré Nagui. En l'absence de gros diffuseur, Nagui devra donc trouver de l'argent ailleurs. De la publicité diffusée sur les vidéos mais aussi de la générosité des amoureux de l'émission. Un "Club Taratata" sera ouvert en partenariat avec My Major Company, la plateforme participative de financement des artistes. A partir de 1 euro pour financer l'émission, les membres auront en échange des cadeaux et des accès privilégiés au show.

Malgré cette flopée de partenaires, Nagui ne rentrera pas dans ses frais. "Je cherche toujours des partenaires, qu'ils aient des gros sous ou que je sois obligé de porter la casquette avec leur marque pendant l'émission", a plaisanté l'animateur. Car "Taratata" coûte cher à produire, les artistes resteront payés pour y participer. "Malgré la crise, il y a des gens qui prennent des risques, il faut le dire. Nagui en prend avec ce nouveau projet", a salué Jacques-Antoine Granjon. "Taratata" n'est donc pas mort et Nagui semble bien décidé à lui donner un nouveau souffle en touchant de nouveaux publics.

Sur le même thème
l'info en continu
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Programme TV
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
Programme TV
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
TV
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le goût de la forme"
Interview
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le...
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Vidéos Puremedias