Nicolas de Tavernost : "L'échec de 'Rising Star' n'atteindra pas notre résultat de cette année"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost : "L'échec de 'Rising Star' n'atteindra pas notre résultat de cette année"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Nicolas de Tavernost revient sur l'échec de "Rising Star"
Nicolas de Tavernost revient sur l'échec de "Rising Star" © Sylvie LANCRENON/M6
Invité de BFM Business, le patron du groupe M6 a commenté l'échec de "Rising Star".

Service après-échec. Nicolas de Tavernost était aujourd'hui l'invité de BFM Business - l'occasion pour lui de faire un premier bilan de l'année du groupe M6 et surtout de commenter pour la première fois l'échec de "Rising Star", le télé-crochet 2.0 sur lequel M6 misait beaucoup et que la chaîne a dû raccourcir, faute d'audience.

À lire aussi
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Business
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de l'interventionnisme de Vincent Bolloré sur les "contenus"
Business
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de...
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Business
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de Prisma Media ("Capital", "Management")
Business
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de...

"'Rising Star' n'est pas un accident industriel"

A propos de son télé-crochet 2.0, Nicolas de Tavernost a reconnu "un échec d'audience". "C'était sans doute très technologique. Il aurait mieux fallu le mettre sur W9" a-t-il expliqué, réitérant des propos qu'il avait déjà tenus. Mais le président du directoire du groupe M6 s'est cependant refusé à parler "d'accident industriel". "On a appris beaucoup. On passe à autre chose" a-t-il simplement commenté, refusant de dévoiler le coût total de l'émission pour son groupe.

"Il n'y a pas du tout de drame financier. Ça n'atteindra pas notre résultat de cette année" a cependant tenu à rassurer Nicolas de Tavernost, évoquant de bonnes recettes publicitaires sur le premier prime et les revenus tirés des parrainages de l'émissions par les marques. Rappelons qu'outre les coûts d'acquisition importants du format, la chaîne avait déclaré avoir dépensé "entre 600.000 et un million d'euros" par prime pour "Rising Star", soit un coût proche de celui de "The Voice" sur TF1.

"Incontestablement, le format n'a pas fonctionné dans tous les pays du monde"

Interrogé une nouvelle fois sur le télé-crochet 2.0, Nicolas de Tavernost a défendu sa chaîne en remettant la responsabilité de l'échec sur le format inventé par le producteur israélien Keshet. "Là, incontestablement, le format n'a pas fonctionné dans tous les pays du monde que ce soit aux Etats-Unis, en Allemagne. Ce n'est pas une question de production, de jury ou d'animateurs" a-t-il expliqué, convenant toutefois que "Rising Star" avait correctement marché en Israël et au Portugal. Un argument d'autant plus surprenant au vu des déclarations de Thomas Valentin, vice-président du direcotire du groupe M6, qui avait assuré à puremedias.com n'avoir "aucune inquiétude" quant au succès de "Rising Star", au vu des performances israéliennes et portugaises.

D'une manière générale, le patron du groupe M6 a tenu à rassurer les investisseurs. "On sera durablement au-dessus de 10%" d'audience, a-t-il expliqué à propos de sa chaîne principale. Côté pub, Nicolas de Tavernost a montré la même assurance. "Nous sommes pleins en publicité en ce moment !" s'est-il félicité.

Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
"Ses collègues l'appuient" : Nicolas De Tavernost assure que l'enquête de M6 sur Stéphane Plaza n'a donné aucun résultat justifiant une sanction
Nicolas de Tavernost dézingue Xavier Niel : "Se faire passer pour l'Abbé Pierre du PAF, c'est gonflé !"
Nicolas de Tavernost : "La télé linéaire va faire vivre le groupe M6 pendant longtemps"
Voir toute l'actualité sur Nicolas de Tavernost
Autour de Nicolas de Tavernost
l'info en continu
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e épisode de "Pékin Express" 2024
Audiences
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et dénonce des "attaques quotidiennes de certains médias comme CNews"
TV
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et...
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de Rachida Dati : Pourquoi les César 2024 s'annonce épique ce soir sur Canal+
Cinéma
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de...